La guerre et le Québec

Crosse : arme mortelle

Crosse : arme mortelle

Crosse : Arme mortelle

 Nos soldats lancent des grenades sur les boches, avec la crosse nationale

Nos soldats canadiens se sont déjà noblement distingués sur les sanglants champs de bataille de Belgique et du Nord de la France. Leur éloge a été d’ailleurs prononcé par les bouches les plus autorisées d’Angleterre et de France. Et aussi les bulletins officiels disent assez combien ils savent soutenir l’honneur de leur pays et la cause de leur civilisation.

Leur héroïsme ne manque pas non plus d’originalité, et quand l’occasion s’en présente, ils savent mettre au profit de la noble cause qu’ils défendent leurs aptitudes particulières, leur intelligence primesautière, jusque même dans l’application de leurs jeux.

Qui aurait dit par exemple, que le jeu national du Canada, la crosse, aurait servi d’engin de guerre contre les Boches barbares! C’est pourtant ce qui arrive. On n’a qu’à lire la dépêche suivante pour se rendre compte que nos braves Canadiens n’ont pas été lents à utiliser les qualités balistiques de la crosse.

Londrès, 12 (Câblogramme spécial au « Mail and Empire » de Toronto). – Les soldats canadiens, qui sont au front, ont trouvé une nouvelle façon d’utiliser leurs crosses. Ils s’en servent pour lancer des grenades dans les tranchées allemandes. Lancées de cette façon, les grenades à main portent plus loin et avec plus de précision. De plus, celui qui les lance s’expose moins au danger des balles.

Les autorités militaires ont acheté plus de cinq cents crosses qui serviront au lancement des grenades, et l’on espère que le résultat sera des plus satisfaisants.

(Cela se passait le 13 avril 1915. Publié dans La Presse).

char de combat general estienne

Char de combat français Général Estienne. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>