La guerre et le Québec

Chypre

Chypre

Les Forces Armées du Canada à Chypre

Jusqu’à nos jours, la mission à Chypre, est la mission de plus longue durée à laquelle les militaires canadiens ont pris part à l’étranger. Le Canada a déployé son contingent sur l’île de Chypre pendant 29 ans.

C’est en 1964 que la Force des Nations Unies à Chypre connue sous les sigles d’UNFICYP a été constituée afin d’empêcher la guerre entre les Chypriotes grecs et les Chypriotes turcs.

Les militaires canadiens servirent dans des opérations de la paix des Nations Unies dans ce pays, de 1964 à 1994. Plus de 25 000 membres des Forces canadiennes ont servi à Chypre. Ces hommes et femmes ont réalisé de grands sacrifices pour y sauvegarder la paix.

Chypre est une île de la Méditerranée d’une superficie de 9 000 kilomètres carrés. On compte sur l’île quelque 900 cents mille habitants qui sont divisées par des tensions ethniques, car une grande partie de la population de Chypre sont d'origine grecque et, un bon nombre de Chypriotes grecs favorisent un rapprochement avec la Grèce. Les chypriotes d’origine Turc composent un groupe minoritaire.

En 1963, des conflits ouverts ont éclaté dans toutes les régions de l'île. En 1964, Chypre demanda aux Nations Unies d'établir un contingent de maintien de la paix sur l’île. Au fil des années, les troupes de l'ONU se sont trouvés au centre des conflits. Elles établirent la ligne verte, d’une longueur de 180 kilomètres, une ligne de démarcation de cessez-le feu et une zone tampon d'un bout à l'autre de l'île qui sépare les régions contrôlées par les Grecs et les Turcs.

Le contingent des Forces canadiennes déployé à Chypre comptait de 500 à 1100 effectifs au même temps. Les Canadiens ont eu la tâche de patrouiller cette zone dangereuse. C’était une mission périlleuse et 28 soldats canadiens ont péri au cours de ces 29 ans.

Quand en 1974, l’armée turque débarque sur l’île et menace d'attaquer l'aéroport, les Canadiens qui défendaient l’aéroport, n'avaient que quelques armes antichars et mitrailleuses de gros calibre. Ils adoptent donc comme stratégie le déplacement continu autour de l'aéroport, ce qui, en pleine nuit, crée une impression d’une défense solide. Cette ruse assure aux Canadiens le contrôle des lieux.

Une fois, une patrouille de soldats canadiens fut attaqué par inconnus et plusieurs soldats furent blessés, y compris l'officier qui dirigeait le groupe.

Le soldat Joseph Plouffe (rien à voir avec la célèbre famille des Plouffe) se précipite pour secourir l'officier, mais il est blessé à son tour. Le caporal Joseph Whelan et les soldats Joseph Belley et Joseph Pelletier arrivent à évacuer leurs compagnons d'armes de la zone sous le feu nourri.

En 1992, le gouvernement canadien prend la décision de retirer les forces canadiennes de Chypre. Le dernier bataillon déployé à Chypre a mis fin à ses activités en septembre 1994. De nos jours, une petite équipe des militaires canadiens est toujours sur Chypre dans la mission de la paix.

maintien de la paix

Monument Maintien de la paix, à Ottawa, dédié aux Canadiens qui ont participé à des opérations un peu partout dans le monde. Photo : © GrandQuebec

À lire également :

1 commentaire

  1. Beaulieu Jacques

    2012/06/28 at 12:08

    Bonjour je suis un enceint soldat canadien qui a fait le service sur L’Ile de Chypre en 1964,j’ai fait parti d’un peloton de reconnaissance sous la direction d’un officier et plusieurs amies mon passage ma marquer énormément et j’aimerais avoir des nouvelles si c’est possible des amies
    Merci Jacques Beaulieu

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>