La guerre et le Québec

Autochtones dans la guerre de 1812

Autochtones dans la guerre de 1812

Contributions des autochtones à la guerre de 1812

Les Amérindiens ont marqué l’histoire canadienne, contribuant à transformer le territoire du Canada en ce pays que nous chérissons aujourd’hui. Avant que le Canada ne devienne un pays, les alliances militaires conclues entre l’Angleterre et les Amérindiens constituèrent un élément clé du réseau de défense de l’Amérique du Nord britannique. Pendant la guerre de 1812, les guerriers métis et des premières nations jouèrent un rôle crucial dans la défense de ces terres contre l’invasion américaine.

En effet, des milliers de ces guerriers combattirent aux côtés des troupes britanniques et de la milice canadienne. Souvent, des représentants du Département des Indiens qui maitrisaient des langues autochtones accompagnèrent les alliés amérindiens pour faciliter la communication entre les chefs de guerre des Premières nations et les commandants britanniques.

Lors de la guerre de 1812, les collectivités métisses et des Premières nations s’allièrent aux Britanniques en raison de leur objectif commun : résister à l’expansion américaine. Plus de dix mille guerriers amérindiens de la région des Grands Lacs et de la Vallée du Saint-Laurent participèrent à presque toutes les grandes batailles de la guerre. Aux yeux des dirigeants militaires comme le major général Sir Isaak Brock, commandant des forces britanniques, ces guerriers furent des combattants exceptionnels et de véritables atouts pour les garnisons locales.
Au Canada, la guerre de 1812 se déroula sur trois grands fronts : à l’ouest des Grands Lacs, dans la région du Niagara et dans la Vallée du Saint-Laurent. Dans chaque région, les guerriers amérindiens aidèrent à repousser les troupes américaines. Des guerriers des Premières Nations Ojibwe et Dakota combattirent pendant la bataille de Michilimackinac tandis que les Ojibwe, les Odawa, les Potawatami et les Shawnee participèrent aux combats lors de la prise de Détroit.

Les guerriers des Six nations prirent part aux batailles de Queenston Heights et de Beaver Dams. Les Algonquins, les Mahawks, les Hurons et les Abénakis participèrent à la Bataille de Châteauguay. Selon plusieurs commandants britanniques, ces victoires importantes sont en grande partie attribuables à la contribution des allées autochtones.

La guerre de 1812

La guerre de 1812

Des cavaliers du colonel Johnson chargent un groupe formé d’artilleurs britanniques et d’Indiens, à la bataille qui s’est déroulée près de Moravian Town. Gravure de Ralf Rawdon. Anne S. K. Brown Military Collection, Brown University, Providence, Rhode Island

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>