Monde immobilier

Rénovation résidentielle

Rénovation résidentielle

Rénovation résidentielle

Certains secteurs de la rénovation résidentielle comme la vente d’une porte, d’une fenêtre, d’un isolant thermique, d’une couverture ou d’un revêtement extérieur d’un bâtiment, de même que les contrats de services qui sont liés à ces biens, par exemple leur installation, dès qu’ils sont conclus chez le consommateur, et ce, même si c’est à sa demande expresse.

En tout cas, si le commerçant se présente chez vous à votre demande, vous ne pouvez vous prévaloir des dispositions concernant le commerce itinérant, à moins que ce ne soit par l’achat et la pose de portes et de fenêtres, d’un revêtement extérieur, d’un isolant thermique ou encore pour la réfection d’une toiture.

En effet, ces secteurs de la rénovation résidentielle et les contrats de services liés à ces biens, par exemple leur installation, sont considérés automatiquement comme du commerce itinérant dès qu’ils sont conclus chez un consommateur, et ce, même si c’est à sa demande expresse.

D’ailleurs, si le contrat est signé chez vous à votre demande, mais celle-ci fait suite à un contrat initial établi par le commerçant par téléphone ou autrement en vue d’être autorisé ou invité à passer chez vous pour faire évaluation ou vous présenter son produit, etc., il s’agira alors de commerce itinérant, et vous pourrez vous prévaloir des dispositions de la loi à cet égard.

Avant de signer un contrat de rénovation résidentielle, faites vous-même votre magasinage : demandez conseil autour de vous, comparez les prix des entrepreneurs que l’on vous recommande.

L`Office vous invite également à consulter le Profil du commerçant. Ce service d’information est accessible notamment sur son site Web. Ainsi vous pourrez vérifier si un commerçant a déjà fait l’objet de plaintes et, si c’est le cas, en connaître le nombre et la nature. Vous pourrez vous assurer qu’il est titulaire du permis requis par l’Office dans ce secteur d’activité.

renovation résidentielle

Les maisons sont bâties pour être habitées et non point regardées. (Francis Bacon, philosophe anglais). Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>