Monde immobilier

Protection contre les chutes

Protection contre les chutes

Protection contre les chutes

Au Québec, plusieurs lois et règlements prescrivent des normes et des mesures de sécurité destinées à sauvegarder la santé et l’intégrité physique des travailleurs qui doivent être protégés contre les chutes dans les cas suivants: si le travailleur est exposé à une chute de plus de trois mètres ou même à une moindre hauteur si le travailleur risque de tomber sur une pièce en mouvement, sur un équipement ou des matériaux présentant un danger ; dans un liquide ou une substance dangereuse ou d’une hauteur de 1,2 mètre ou plus lorsque le travailleur utilise une brouette ou un véhicule. Dans de tels cas, des mesures doivent être prises par l’employeur pour assurer la sécurité du travailleur, telles, l’installation d’un garde-corps ou d’un système qui fait en sorte que le travailleur cesse d’être exposé à une chute; l’utilisation des équipements de protection, tel un filet de sécurité ; le port d’un harnais de sécurité conforme à les normes établies ou l’utilisation d’un autre moyen qui assure une sécurité équivalente au travailleur.

Les normes pour chacun de ces moyens sont très strictes. Par exemple, quant aux garde-corps, toute bâtisse ayant une hauteur de plus de trois mètres et dont l’accès au toit est possible et où les travaux se réalisent, doit être munie d’un garde-corps, pour assurer la sécurité contre les chutes. Les garde-corps doivent avoir une hauteur entre un mètre et 1,2 mètre au-dessus de l’aire où le travailleur se trouve. Ils doivent résister à des forces horizontales et verticales assez grandes et être renforcés encore plus si les travaux se réalisent aux endroits où un garde-corps peut être soumis à des pressions extraordinaires.

Les normes stipulent d’ailleurs l’épaisseur, la largeur, l’espacement entre les barreaux des garde-corps, ainsi que d’autres caractéristiques qui dépendent des matériaux utilisés pour la construction du garde-corps (bois, câble en acier, métal).

Par contre, le règlement n’exige pas de garde-corps lorsque le plancher des échafaudages est installé à moins de trois mètres au-dessus d’une surface large, résistante et dégagée de tout objet présentant un danger. Cependant, il est souhaitable que l’échafaudage soit équipé de garde-corps même dans ces cas.

Si vous travaillez en hauteur, évitez de payer des amendes considérables pour le non-respect de ces normes. Ces amendes sont par ailleurs très élevées.

Pour plus de détails sur les normes de travail vous pouvez appeler la Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec (CSST), numéro de téléphone : 1 866 302-CSST (2778).

Garde-corps

Garde-corps

Garde-corps. Crédit photo : garde-corps installé en extérieur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>