Monde immobilier

La neige sur les toitures

La neige sur les toitures

Les accumulations de neige et glace sur les toitures

Il neige au Québec, et avec une durée de quatre à six mois, l'hiver québécois est une composante incontournable de l'art de vivre dans la province. Cette période de l’année est caractérisée par les précipitations qui se mêlent de neige et parfois de pluie. C’est pourquoi la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) rappelle aux propriétaires d’être vigilants à l’égard des accumulations de neige et de glace sur les toitures, ainsi qu’en bordure des toits à versants.

D’après la RBQ : « le propriétaire est le premier responsable de la sécurité du public qui fréquente ou accède à son bâtiment. Être attentif aux signes précurseurs et prendre les mesures pour prévenir une accumulation de neige ou de glace sont les meilleurs moyens d’éviter de faire face aux conséquences d’un effondrement de toit ou de balcon ».

La Régie du bâtiment recommande également aux propriétaires de procéder au déneigement des issues de secours de leurs bâtiments.

Au Québec, les toits sont construits de manière à pouvoir supporter les charges de neige des hivers québécois, cependant, lorsque le déneigement s’avère nécessaire, la RBQ recommande de confier cette tâche à des entreprises disposant d’un équipement approprié et de méthodes adéquates afin de ne pas endommager la membrane d’étanchéité du toit.

Par ailleurs, si le propriétaire d’une maison familiale souhaite déneiger sa toiture lui-même, il est recommandé de le faire à partir du sol, en utilisant un grattoir à toiture muni d’un manche télescopique.

En tout cas, à cet effet, l’Association des maîtres couvreurs du Québec (AMCQ) recommande de procéder à des inspections des couvertures après des accumulations de neige importantes et des pluies abondantes, ou l à l’occasion de périodes de grands vents pendant l’hiver.

Signes précurseurs

Dans la majorité des cas, il existe des signes précurseurs d’un affaissement possible de la toiture, par exemple des portes intérieures du bâtiment qui coincent  ou encore des fissures qui apparaissent sur les murs intérieurs. Si vous constatez des signes, vous devrez faire enlever la neige immédiatement, peu importe la quantité présente sur la toiture.

Par contre, l’infiltration d’eau n’est pas nécessairement un signe relié au risque d’affaissement, mais l’infiltration peut quand même requérir l’enlèvement de la glace.

Pour en apprendre plus, consulte le site Internet de la Régie du bâtiment du Québec : rbq.gouv.qc.ca et le site Internet de l’Association des maîtres couvreurs du Québec : www.amcq.qc.ca

Par ElBa

toiture et la neige

« Aimons la neige ! Sinon, nous risquerions de briser notre équilibre poétique et d'oublier notre condition humaine. » (Francis Bossus (1931-1999), écrivain français). Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>