Monde immobilier

Marché immobilier en Floride

Marché immobilier en Floride

Marché immobilier en Floride

De plus en plus de Québécois s’intéressent au marché immobilier en Floride. En effet, échapper à nos hivers rigoureux en investissant dans une maison ou un appartement au sud des États-Unis, où le soleil brille tous les jours et où l’on ne voit de la neige que dans le cinéma, c’est une belle opportunité pour ceux qui ont économisé assez d’argent pour se permettre ce petit bonheur.

Aujourd’hui, le marché immobilier en Floride est assez accessible, les offres étant très nombreuses et les prix assez concurrentiels pour un Québécois moyen. Si vous n’y habitez qu’en hiver ou si vous n’y passez que quelques semaines, il est toujours possible de louer votre appartement pour quelques mois et d’arrondir ainsi vos fins de mois. Les agences immobilières sont également nombreuses. Il y existe d’ailleurs d’excellents experts qui parlent français et qui travaillent dans tous les secteurs, soit, dans les agences immobilières, le secteur de déménagement, dans l’assurance ou dans les bureaux d’avocats. Bref, il est bien possible trouver un courtier immobilier francophone basé en Floride.

Pour les retraités, investir en Floride est un avantage indéniable. En fait, beaucoup de communautés dans cet état américain sont réservées aux personnes âgées de 55 ans ou plus. Ces communautés sont très calmes et paisibles où il est beau vivre (pourtant, cela peut devenir un inconvénient sérieux si vous souhaitez louer votre appartement aux touristes pour quelques semaines ou quelques mois, car dans ce genre de communautés les résidents imposent de nombreuses restrictions pour maintenir ce mode de vie calme et tranquille).

En tout cas, en Floride les biens immobiliers les plus recherchés sont les suivants :

  • Condo : Les prix des condos sont plus intéressants que ceux d’une maison de la même superficie, située dans le même secteur. Dans un condo, on bénéficie de la sécurité assurée par la communauté, de la piscine commune, du terrain de tennis, de la gym, de la marina qui peut faire partie du condominium. Par contre, les frais de copropriété (HOA) peuvent s’élever à quelques centaines de dollars et ces dépenses fluctuent toujours. On a déjà dit que les restrictions du règlement de la communauté sont nombreuses et il est difficile de louer son condo si on décide de passer l’été au Québec ou ailleurs.
  • Mobil home ou manufactured home (maison préfabriquée) : Les prix de ce type de maison sont généralement intéressants. Vous pouvez les acheter clés en main et y déménager le même jour, parce qu’elles sont meublées. Généralement, ces maisons composent une communauté surveillée et clôturée, ainsi vous bénéficiez d’un haut niveau de sécurité, ainsi que de tous les avantages qu’y existent, dont la piscine, terrains de sport et de jeux, salle de gym, etc. Cependant, le terrain sur lequel votre maison a été installée appartient à la communauté dans la plupart des cas. Rajoutez donc le coût de la location du lot dans les frais mensuels. Les mêmes restrictions du règlement de la communauté que dans le cas des condos s’appliquent. Et ce qui est le plus important, ces maisons sont soumises, en général, à une dépréciation constante.
  • Maison individuelle (single family home) dans une communauté : Cette maison est plus chère que le condo ou qu’une maison préfabriquée. Elle possède tous les avantages d’une communauté clôturée et surveillée, ainsi que les désavantages reliés aux restrictions et aux frais à payer chaque mois. Pourtant, ces maisons ne sont pas assujetties à des dépréciations.
  • Maison individuelle hors communauté : Pas de dépenses HOA à payer. Aucune restriction (à part les restrictions communes imposées par la loi de l’État de la Floride). Vous pouvez bien la louer ou en faire acquisition peu importe votre âge. De l’autre côte, peu de quartiers sont surveillés par des gardiens (et dans ce cas, vous en assumerez votre partie de frais), aucun équipement privé n’est inclus dans le coût.

Une autre question importante pour les Québécois qui désirent s’éloigner de notre hiver, est quelles villes et quelles régions cibler en Floride, parce que de Miami à San-Marcos, de Key West à Sainte-Megan, les choix sont tellement nombreux qu’il vous sera impossible de vous passer d’un bon conseil éclairé d’un professionnel. Bonne chance dans votre recherche !

Maison en Floride

Maison en Floride

L’intérieur d’une maison en Floride

1 commentaire

  1. Denis Beausoleil

    2015/11/17 at 4:18

    Bonjour,

    J’ai déjà acheté en 2010 un bien immobilier en Floride, soit une maison en rangée dans le compté de Palm Beach. Je souhaite la conserver encore quelques bonnes années. Selon vous, croyez-vous que le marché de la revente en Floride sera encore plus favorable disons dans les prochains 5 ans?
    Merci

    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>