Monde immobilier

Maison neuve : Traditions et modernité

Maison neuve : Traditions et modernité

Maison neuve : traditions et modernité

Au Québec, en espace d’un peu plus d’un siècle, la situation a changé dramatiquement en matière de répartition urbaine-rurale de ses habitants. La population de la province est de fait passée de 80% à 90% urbaine. Le renversement de la situation a modifié substantiellement les rapports entre le monde rural et le monde urbain, tout en gardant les caractéristiques propres de la société québécoise dite « classique » et les tendances urbanistes. La consigne d’aujourd’hui est grande fonctionnalité, espaces dégagés, lumière naturelle, décor personnalisé… L’attention des Québécois s’oriente donc vers les espaces combinant fonctionnalité et sens de détail, et tout ça à coût modique ou raisonnable.

Aujourd’hui, les futurs propriétaires mesurent minutieusement chacun des espaces et choisissent les objets et les chambres qui devraient occuper une double fonction dans leur nouvelle demeure. Ainsi, la large table qui reçoit la famille à souper peut devenir un îlot destiné aux tests culinaires et la tablette rétractable fixée au mur sert quant à elle autant de lieu d’exposition que de poste de travail.

En choisissant ses maisons neuves, les Québécois ont la tendance de respecter leur budgets en mariant des éléments haut de gamme à des éléments peu coûteux. Par exemple, plusieurs familles jumèlent sur leurs lits des couvertures de magasin à grandes surface avec des luxueux jetés tricot haut de gamme.

La famille moyenne de ce premier siècle du troisième millénaire mise sur l’économie en tout ce qui concerne l’essentiel et sur les vrais œuvres d’art pour la décoration, ces œuvres qui ont valu la dépense qui sont vues comme un moyen de laisser de belles choses aux enfants et petits-enfants. On investit aujourd’hui dans quelques pièces-clé, telles qu’un superbe vase artisanale (mais qui peut être entourée d’objets à faible coûts qui ne nuisent pourtant pas à l’impression générale).

Toutefois, pour éviter que votre nouveau foyer ait l’air bon marché, il ne suffit pas d’y ajouter des tablettes et des rallonges. En parcourant ces maisons neuves à vendre que le promoteur vous offre, n’oubliez pas que la maison de votre rêve doit avoir l’air d’avoir été conçu pour vous et votre famille, l’objectif assez facile à atteindre avec la complicité et le savoir-faire d’un designer et d’un ébéniste professionnels qui sauront transformer le lieu pour lui donner un look unique, proche de la nature, en s’inspirant de la conjugaison heureuse de la campagne québécoise traditionnelle et de cet esprit de la modernité qui nous englobe tous ou presque.

tente

Tente en forêt

Il ne faut quand-même pas exagérer. Une maison rustique ne doit pas avoir un « look spartiate », trop, c’est trop. Photo : GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>