Immeubles par localité

Maison à Rouyn-Noranda

Maison à Rouyn-Noranda

Immeuble à Rouyn-Noranda

Coeur urbain de l'Abitibi-Témiscamingue, la Ville de Rouyn-Noranda qui porte le titre de Ville se sensations est classée parmi les vingt plus grandes villes du Québec et elle regroupe plus de 40 mille habitants. Toutefois, la ville de Rouyn-Noranda «affiche un solde migratoire négatif», ce qui veut dire que les gens qui la quittent sont plus nombreux que ceux qui viennent s'y installer.

Ici, les arts s'éclatent, tels les feux d'artifice d'Osisko en lumière, le Festivals du cinéma international, le Festival de musique émergente ou encore le Festival des guitares du monde, et vous entraînent dans un tourbillon d'événements qui s'étalent tout au long de l'année.

Rouyn-Noranda surprend par son patrimoine qui raconte les souvenirs émouvants d'immigrants venus s'y installer. Centre d'affaires, la ville offre un bassin commercial dynamique répondant aux exigences contemporaines en matière de consommation de biens et services.

À proximité du centre-ville, villégiateurs, observateurs de la faune et de la flore, randonneurs et explorateurs ont le privilège de se retrouver dans une nature toute en courbes de collines et de lacs.

Si vous voulez acheter un immeuble à Rouyn-Noranda, vous pouvez demander de l’aide à la Chambre Immobilière de l'Abitibi-Témiscamingue qui offre un support tant aux agents et courtiers de la région qu'aux particuliers désireux de vendre leur propriété ou d'en acheter une.

Le coût des maisons à Rouyn-Noranda est moins élevé que le prix moyen des résidences au Québec. Cela est dû, entre autres, au fait qu'une partie de la population s’en va en on s'attend à ce que, dans une vingtaine d’années, elle n’atteigne plus que 38 mille habitants ou moins.

Le circuit d'interprétation historique du Vieux-Rouyn et du Vieux-Noranda permet de revivre l'évolution des deux villes jumelles en parcourant une vingtaine des stations. Découvrez le foyer Saint-Raphaël, la rue Noranda, l'hôtel Noranda, l'hôpital Youville et plusieurs autres bâtiments, rues ou thèmes datant des débuts de la colonisation. Parcourez ces deux cités à pied, en vélo, en patins à roues alignées ou en voiture. Un plan des circuits est disponible au bureau d'information touristique.

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. Denise Lavallée

    2011/06/10 at 11:10

    bonjour,
    je travaille à et pour la Ville de Rouyn-Noranda. Je vous invite a corriger l’information que vous donnez concernant Rouyn-Noranda car la situation a beaucoup changée depuis quelques années. En effet, nous vivons un « boom minier », n’avons pas été affecté par la crise forestière et bien peu par la crise agricole. Les jeunes se font une fierté de revenir en région, notamment en Abitibi. Nous manquons de main d’oeuvre depuis quelques années déjà, le prix des maisons est de beaucoup plus élevé car nous vivons une pénurie sévère de logements (.5% pour le taux d’innoccupation). Finalement, Rouyn-Noranda obtient depuis plusieurs années déjà, la 6e place pour l’indice du bonheur.
    merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>