Vues du Québec

Fjord du Saguenay

Fjord du Saguenay

Fjord du Saguenay

Le Fjord du Saguenay est un bras de mer qui prend sa source au centre du Québec. Il est unique au monde par sa localisation géographique, son histoire fantastique et la répartition de sa population qui en occupe les rives sur toute sa longueur. L’environnement naturel du fjord du Saguenay éblouit les personnes qui le découvrent.

Formé il y a quatre milliards d’années lors de la formation géologique du Bouclier canadien, le fjord a pris son aspect actuel au cours des glaciations successives qui ont sur-creusé son lit naturel. Les saisons, qu’accentuent une topographie accidentée et la proximité du fleuve Saint-Laurent, présentent un climat très variable selon l’altitude.

En hiver, la glace qui recouvre ses eaux bouge au gré des marées pouvant atteindre une amplitude de cinq mètres.

Au fil du temps, le fjord du Saguenay est devenu la porte d’entrée d’un mystérieux royaume imaginaire. Puis, cette région s’est transformée en Domaine du Roy et en route des fourrures. Aujourd’hui, le Saguenay est une destination touristique de rêve avec l’épopée des croisières, ses  paysages évocateurs et insolites, sa magie incomparable.

En hiver, des centaines de petites cabanes colorées et fumantes émergent des glaces. C’est là qu’on y pêche de la morue, l’éperlan ou le sébaste. Au pays du fjord, skieurs et skieuses dévalent les pistes enneigées en montagne alors que des milliers de skieurs de fond sillonnent les sentiers de ski de fond recouverts de neige, ainsi que un grand nombre d’amateurs de la raquette, et de la motoneige.

L’été offre aussi tout un éventail d’activités : spectacles à grand déploiement, randonnées pédestres, camping, kayak, voile, croisières, visite de centres d’interprétation, de musées et de sites historiques.

cabine fjord

Ancienne vallée glaciaire, le fjord du Saguenay se découpe en d’impressionnantes falaises escarpées, dont les panoramas laissent pressentir des découvertes inoubliables… Photo : © V. Petrovsky

parois rocheux

On ne peut rester indifférent devant ces parois impressionnants de ces lieux de démesure. Photo : © V. Petrovsky

tadoussac

Le fjord, le plus méridional du Québec, débute à Saint-Fulgence, près de Ville de Saguenay, et se prolonge ensuite sur presque 100 kilomètres, soit jusqu’à Tadoussac, où ses eaux rencontrent celles du Saint-Laurent. Photo de Tadoussac : © V. Petrovsky

fjord et rivière saguenay

Les eaux salées de l’estuaire franchissent à chaque marée montante le haut-fond situé à l’entrée du fjord et s’engouffrent alors sous les eaux douces, moins denses, de la rivière Saguenay qui coule à partir de la baie des Ha ! Ha ! Photo : © V. Petrovsky

fjord

Les saisons, qu’accentuent une topographie accidentée et la proximité du fleuve, présentent un climat très variable selon l’altitude. Photo : © V. Petrovsky

mamifferes du saguenay

Pour les animaux marins, le fjord est un milieu de vie accueillant. En fait, manger prend une place importante, mais il n’y a pas que la bonne bouffe qui compte ! Les animaux marins doivent aussi pouvoir y pratiquer d’autres activités, mais sans nourriture, ils ne pourraient séjourner dans cette région en période estivale. Photo : © V. Petrovsky

faucon pelerin

Parmi les richesses du fjord du Saguenay, cette vaste vallée glaciaire envahie d'eau marine, on retrouve sans conteste, sur les parois escarpées qui la bordent, des sites de nidification appréciés du faucon pèlerin et d'autres oiseaux. Photo : © V. Petrovsky

beluga

Les profondeurs marines abritent près de 60 espèces de poissons différents et certains mammifères dont le fameux béluga. Photo : © V. Petrovsky

fleure

 La confluence des milieux forestiers et marins apporte une diversité biologique hors du commun qui saura vous épater. Photo : © V. Petrovsky

falaises du fjord

La densité des eaux diffère selon sa salinité et sa température. En effet l'eau douce plus chaude du lac Saint-Jean glisse au-dessus des eaux salées et froides du Saint-Laurent.es eaux sombres, encaissées dans des caps rocheux qui plongent aussi profondément, donnent au fjord du Saguenay un air de mystère. Photo : © V. Petrovsky

saguenay_deep_waters

Cette eau marine froide, salée, bien oxygénée et chargée de plancton, maintient la vie jusque dans ses plus grandes profondeurs. Le rythme des marées représente le cœur et les poumons du fjord. Photo : © V. Petrovsky

fjord

À l’ombre de ses parois et de ses caps imposants, une broderie de villages dessinent pour vous un circuit qui vous éveillera à la magie de la découverte. Photo : © V. Petrovsky

oiseaux_marins

On observe aussi d’intéressants phénomènes de stratification des eaux, de sédimentation, de salinité et de température en plus d’une bathymétrie extrêmement contrastée et ces caractéristiques hydrologiques rendent possible le voisinage d'espèces dulcicoles et marines. Cependant, les frontières bien déterminées par la salinité et la température de l'eau leur permettent de vivre séparément les unes des autres. Photo : © V. Petrovsky

saguenay nuit

On ne peut s’empêcher de se demander ce qui peut bien se cacher dans ces eaux. Pourtant si calme en surface, le fjord regorge de vie marine, comme des invertébrés marins et des poissons, mais cette faune se fait très discrète pour l’observateur en surface. Les seuls animaux qui vivent à la fois sous l’eau et qui apparaissent à la surface, le temps de respirer, pour se reposer ou pour socialiser entre eux, sont les mammifères marins. Photo : © V. Petrovsky

eaux du fjord saguenay

Profondément ciselé dans le massif des Laurentides, le fjord mélange ses eaux douces à l'eau salée de l'Atlantique. Si on pouvait mettre les eaux du Saguenay dans une bouteille, on y verrait se former deux couches bien distinctes, comme le vinaigre et l'huile d'une vinaigrette. Photo : © V. Petrovsky

oasis vert saguenay

L’alternance marquée des saisons et le climat rigoureux en modifient constamment le paysage de ces lieux: tantôt comme en plein Arctique tantôt piqué d’oasis au pied de ses falaises. Photo : © V. Petrovsky

traversier saguenay

Montez à bord de l'un ou l'autre des deux traversiers (N.M. Armand-Imbeau et N.M Jos-Deschênes) et profitez de quelques minutes d’émerveillement sur le majestueux fjord du Saguenay. Photo : © V. Petrovsky

armand imbeau

Traversier Armand Imbeau. La traverse gratuite de Tadoussac–Baie-Sainte-Catherine relie les deux tronçons de la route 138, 24 heures sur 24 heures, toute l’année. Photo : © V. Petrovsky

société des traversiers

La Société des traversiers du Québec est une société d'État du gouvernement du Québec qui a pour mission d'assurer un service de transport maritime sur le fleuve Saint-Laurent. Créée le 4 juin 1971, elle compte des centaines d’employés  et plus d’une dizaine de traversiers afin d'assurer le service sur ses routes de traverses, avec plus de 100 000 traversées effectuées par année , pour un transport de près de six millions de passagers. Photo : © V. Petrovsky

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>