Vues du Québec

Cartes de Noël

Cartes de Noël

Cartes de Noël

Il est impossible de dire avec certitude depuis quand échange-t-on des vœux à Noël. On sait pourtant que les anciens Égyptiens se donnaient en décembre de petits présents symboliques, cadeaux de bon augure, pour la chance. À l’époque de l’Empire romain, lors des Saturnales, on s’offre mutuellement des cadeaux qui portent chance (ces cadeaux s’appelaient étrennes).

Il semblerait donc qu’une relation existe depuis les temps immémoriaux entre la période de la fin décembre et l’offre rituelle de bons souhaits.

Au XVII siècle, les enfants écrivent un petit compliment ou un petit poème sur une feuille de papier ornée d’une image, pour leurs parents, le curé ou le maître d »école. Au Québec, les congrégations religieuses distribuent une carte, l’étrenne du temps des fêtes.

Cependant, on croit que c’est un homme d’affaires anglais, Henry Cole, qui est à l’origine de la première carte de vœux fabriquée et commercialisée à cette fin. La première carte a été réalisé par l’artiste John Calcott Horsley, ami de Cole. Cette première carte forme un triptyque : au centre on voit une famille, représentée par les trois générations. Tous les membres ont un verre à la main (les enfants aussi). Sur les côtés du triptyque, des scènes de charité. Cette carte porte un blason en anglais : A Merry Christmas and a Happy New Year to You.

Colorée à la main et lithographiée, la première carte de vœux a été tirée à mille exemplaires et a eu un énorme succès. Ensuite, tout au long du XXe siècle, la production de cartes ne faiblit pas, mais ce sont les années 1950 et 1960 qui en constituent l'âge d'or. Les cartes deviennent très joyeuses et illustrent les icônes de Noël qui sont désormais poinsettia, les rennes du père Noël, Rudolph en tête, les lutins, les toits enneigés…

Au XXe siècle, une famille québécoise postait environ 80 cartes par Noël, ainsi, en 1969, la Société canadienne des postes a envoyé 300 millions de cartes. Vers la fin du XXe siècle, le nombre de cartes est réduit à une dizaine par famille, mais aujourd’hui on assiste à un certain renouveau grâce aux sites Internet de cartes de souhaits qui remplacent à moindres frais les anciennes façons de faire. Ces cybercartes de Noël ont l’avantage de la rapidité. Cette pratique prouve bien que Noël s’adapte et se renouvelle.

joyeux noel

Joyeux Noël, carte de voeux ancienne

carte noël ancienne

Une carte de Noël ancienne avec les voeux exprimés en anglais

avent quebec

L'Avent au Québec

arbre_noel

Arbre de Noël et paysage d'hiver

a merry crhistmass

Joyeux Noël ou A Merry Christmass

bonne année carte de souhait

Bonne année! Carte de souhaits ancienne

pere noel du village

Le père Noël du Village. Carte de voeux moderne

eglise au pied de la montagne

Église au pied de la montagne. Carte de voeux moderne

bonne année et meilleurs voeux

Meilleurs voeux! Bonne année!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>