Photos de Montréal

La Tour de Montréal

La Tour de Montréal

Photos de la Tour de Montréal

La Tour de Montréal est la plus haute tour inclinée au monde, avec ses 175 mètres et un angle de 45 degrés (son inclinaison va de 23° à 63,4° de la base vers le sommet). La tour de Pise, en comparaison, a une inclinaison de cinq degrés.

Comment un édifice aussi incliné que la Tour de Montréal trouve son équilibre? En fait, la partie supérieure de la Tour représente une masse de 8 000 tonnes qui est jointe de façon immuable à une infrastructure de béton qui descend à une dizaine de mètres sous le niveau du sol et possède une masse de 145 000 tonnes.

Le dernier des trois étages de la tour est aussi un observatoire. On accède au sommet par une montée dans un funiculaire vitré qui peut recevoir jusqu’à 76 passagers. Ce funiculaire est d’ailleurs le seul au monde à fonctionner sur une structure courbée : un système hydraulique permet en effet à la cabine de toujours demeurer horizontale, pendant les deux minutes que dure l’ascension.

Au sommet, vous pourrez admirer l’est de Montréal et la plaine du Saint-Laurent jusqu’à une distance de 80 kilomètres.

tour de montreal

Le Stade Olympique fut construit pour accueillir les Jeux olympiques de Montréal en 1976. De nombreux événements sportifs s'y tiennent tout au long de l'année, ainsi que des salons et d'autres manifestations. Vous pouvez également profiter d'une visite guidée des lieux. Depuis son inauguration en 1987 (ce n’est que dix ans après les Jeux olympiques de 1976 qu’ont été complétés la Tour de Montréal et son Observatoire), l’Observatoire a reçoit des centaines de milliers de visites par année. Photo : © V. Petrovskiy

tour de montreal

La tour de Montréal, qui surplombe le stade, est la plus grande tour inclinée au monde (et aussi membre de la Fédération des grandes tours du monde). Le dernier des trois étages de la tour est aussi un observatoire, où le regard porte, par temps clair, à 80 km à la ronde, avec une vue en plongée sur le stade. L'accès se fait par le funiculaire. Photo : © GrandQuebec

vue sur village olympique

L`Observatoire de la Tour de Montréal prend place à l’intérieur de la tour. L`Observatoire se trouve au sommet d'un édifice totalisant à lui seul 14 606 mètres carrés et une masse de 166 363 tonnes métriques comparables à trois porte-avions. Photo : © V. Petrovskiy

funiculaire tour de montréal

Le funiculaire, construit sur deux niveaux, est l’un des seuls au monde à pouvoir prendre quelque 76 passagers en même temps et il peut ainsi transporter 500 personnes à l’heure. Sa cabine est munie de larges baies vitrées qui permettent un tour d’horizon saisissant sur Montréal lors de l’ascension et de la descente. Le funiculaire qui franchit 2,8 mètres par seconde peut faire une centaine d’allers et retours quotidiens sur ses 266 mètres de rail. Chaque ascension dure moins de deux minutes. Photo : © V. Petrovskiy

stade olympique montreal

En avril 1972, Montréal dévoile la première maquette du futur Stade olympique. Il s’agit d’un bâtiment ellipsoïdal ressemblant à un immense coquillage, ouvert au centre et surmonté d’une tour habitable de 175 mètres de hauteur. Le 28 avril 1973, les travaux d'excavation débutent. Entre ce jour et la fin des travaux de terrassement, en décembre 1973, environ 2,12 millions de m³ d’argile et de calcaire seront enlevés. Le 27 août suivant, les travaux de construction du Vélodrome débutent et le 16 février 1975 est la date du décintrement de la toiture. Photo : © V. Petrovskiy

stade olympiue vu depuis la tour

En août 1974, les premiers piliers du Stade olympique, qui sont coulés sur place, s’élèvent.  Le 9 juillet 1974, les travaux de construction du stade sont terminés, à l’exception des aménagements extérieurs et de la tour. La construction du stade est l’une des pages importantes de l’histoire contemporaine du Québec. Conçue par l’architecte français Roger Taillibert, cette sculpture de béton est composée de 12 000 éléments préfabriqués, dont la plupart pèsent plusieurs tonnes. Quelque 400 000 mètres cubes de béton ont été nécessaires pour la construction du Parc olympique, soit l’équivalent d'un trottoir d'un mètre de largeur par 15 centimètres d’épaisseur entre Montréal et Calgary, les deux premières villes olympiques canadiennes. Photo : © V. Petrovskiy

vue panoramique depuis la tour

Vue de l'observatoire de la Tour de Montréal. Photo : © V. Petrovskiy

centre-ville

Le centre-ville vu depuis la tour du Stade olympique. Photo : © V. Petrovskiy

downtown montreal

La plus haute tour inclinée au monde est devenue l’emblème de Montréal. Photo : © V. Petrovskiy

mont royal

La vue du Mont Royal sur Montréal est la plus prenante. Photo : © V. Petrovskiy

quartiers de montréal

Quartier Hochelaga vu depuis la tour. Photo : © V. Petrovskiy

st laurent et port

Le fleuve, le port de Montréal et les collines de la Montérégie. Photo : © V. Petrovskiy

port de montreal

Vue panoramique du port de Montréal. Photo : © V. Petrovskiy

pont cartier

Les ponts de Montréal vus depuis la tour. Photo : © V. Petrovskiy

collines montérégiennes

À l'horizon, des collines montérégiennes se dessinent. Au premier plan, l'élévateur de Montréal. Photo : © V. Petrovskiy

tour inclinée drapeau

La tour et les drapeaux olympiques. Photo : © GrandQuebec

port

Les structures du port vus depuis la tour. Photo : © V. Petrovskiy

vue générale de la tour

Le stade et la Tour. Photo : © GrandQuebec

metro pie ix

La Tour vue depuis la station de métro Pie-IX. Photo : © GrandQuebec

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>