Photos de Montréal

Sculptures du Parc Mont-Royal

Sculptures du Parc Mont-Royal

Sculptures du parc Mont-Royal

Si vous êtes mordu d'art, vous serez heureux d’apprendre que le parc du Mont-Royal cache des dizaines d’œuvres d'art public permanentes.  Ainsi, une belle promenade dans l’arrière-cour du centre-ville de Montréal vous permettra d’en découvrir quelques-unes et d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la métropole, en plus de vous faire profiter d’un bol d’air frais.

L’événement artistique le Premier Symposium international de sculpture en Amérique du Nord, fut le premier du genre à se tenir en Amérique du Nord, du 22 juin au 17 août 1964. Onze sculpteurs de neuf pays étaient invités à exécuter sans aucune restriction technique, en un même endroit et en un temps limité une oeuvre monumentale. En regroupant pendant deux mois une douzaine de sculpteurs venus des quatre coins du monde, ce symposium a résolu tous les problèmes de communication entre ces artistes.

En leur permettant de travailler à ciel ouvert, à l’endroit même où les œuvres resteront en permanence, le symposium a invité les sculpteurs à communiquer avec la nature, à créer des œuvres à l’échelle de l’homme. Parmi les organisateurs de l’événement, on retrouve à Robert Roussil, Denys Chevalier, Otto Bengle, Pothier Ferland, Jacques Melançon et la Société des symposiums canadiens. Ce premier Symposium international de sculpture en Amérique du Nord a été rendu possible grâce à la participation de gouvernement du Québec, de la Ville de Montréal et de partenaires privés.

En contribuant à la visibilité du Québec sur la scène artistique internationale, le Symposium a marqué un tournant dans l’histoire des arts visuels québécois et favorisé la participation d’artistes canadiens à des symposiums étrangers. L’événement a ouvert la voie à de nombreuses autres manifestations du même genre au Québec et à l’émergence d’un art public sculpté abstrait.

Voici les œuvres créées dans le cadre de ce symposium, ainsi que quelques-unes d’autres œuvres d’art du Parc du Mont-Royal :

ange de pierre

L’Ange de pierre, artiste Pierre Szekely. Sculpture en granit blanc, base en béton, dimensions 2.08 mètres. Cette sculpture abstraite géométrique évoque la forme schématisée d'un ange dont les ailes repliées tombent vers le sol et dont les pieds sont retroussés. Photo : © GrandQuebec

parc mont royal

Le Torontois Irving Burman a créé une oeuvre abstraite en pierre calcaire grise, sculptée de manière à dessiner deux arcs de cercle superposés. Des volumes cubiques marquent les extrémités de l’arc supérieur. L’œuvre est posée sur un socle, en pierre calcaire grise, de forme rectangulaire. L’un des côtés est plus étroit et se termine en pointe, alors que l’autre présente un motif cannelé vertical, à l’instar de celui faisant face au chemin Olmsted du parc.

la force vaillancourt

La Force, réalisée par Armand Vaillancourt (Québec),  fonte, hauteur 2,44 mètres. Sculpture abstraite composée d'une partie centrale horizontale pourvue d'embranchements aux formes morcelées. Elle prend appui sur quatre ramifications. Photo : © GrandQuebec

augustin cardenas

Sculpture non titrée d’Augustin Cardenas (Cuba), en pierres en schiste. Hauteur : 4.12 mètres (cette hauteur ne comprend pas celle de la base de béton). Sculpture abstraite de forme verticale et aux lignes courbes. Le centre présente une ouverture longitudinale. Au sommet, certaines formes sont en saillie. La partie inférieure est de forme cylindrique. Photo : © GrandQuebec

(photographie à ajouter)
Le Carrousel sauvage, par  Louis Emmanuel Chavignier, hauteur : 3.15 mètres. Ensemble sculptural qui se présente tel un dolmen sur un monticule. Installés sur une fondation de béton, cinq blocs monolithiques sont disposés en un cercle approximatif et supportent deux pierres plates horizontales coupées d'un trait de scie. Douze pierres grossièrement taillées elles aussi sont disposées autour du monument central, à moins de 20 mètres de distances et doivent servir de table et de bancs pour des déjeuners en plein air. La structure architecturale du monument fait songer à un temple. La texture abîmée suggère l'usure de toute chose, donc le passage du temps et de la mort.

optimax

Optimax, sculpture abstraite de Kosso Eloul, d’une hauteur de 2.94 mètres, en béton, comportant dans sa partie supérieure une pierre sédimentaire triangulaire sur laquelle s'appuient deux pierres rectangulaires. La surface des rectangles est texturée par des traits horizontaux. Sur le terrain dénivelé, la partie en béton s'avance à l'horizontale au niveau du chemin.

krishna reddy

Krishna Reddy (œuvre non titrée). Hauteur : 2,62 mètres. Sculpture de forme longitudinale qui se compose d'une succession de plans verticaux. La partie centrale est plus petite et présente une ouverture.

signeuri

Œuvre non titrée de Carlo Sergio Signori, réalisée en granit. Hauteur : 2.06 mètres. C’est une sculpture abstraite de forme monolithique. Deux faces latérales sont striées à l'horizontale. Sur les deux autres, les traits horizontaux, en creux ou en relief, s'espacent davantage.

soeurs cardinales

Les soeurs cardinales, sculpture réalisée par Yérassimos Sklavos en marbre blanc de Carar et; granit gris, dimensions : 2.92 mètres (hauteur). L’oeuvre représente de façon schématique quatre religieuses, placées dos à dos et se tenant par la main. Le tout se caractérise par une composition verticale disposée à l'oblique sur une large base rectangulaire en granit.

witebsky

Œuvre non titrée de Shirley Witebsky  Shirley. Matériaux : dolomite, hauteur 1,21 mètres. Il s’agit d’une sculpture abstraite dont les surfaces latérales comportent douze reliefs courbes. Le centre est percé de quatre ouvertures ovales. La base est en calcaire.

parc des sculptures

Vue générale du parc des sculptures.

maison smith du parc

Maison Smith, siège du symposium de 1964.

ju ming

Une œuvre de Ju Ming près du lac aux Castors, né à Taïwan en 1938, Ju Ming est reconnu comme un des grands artistes asiatiques contemporains.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>