Photos de Montréal

Quartier chinois

Quartier chinois

Photos du Quartier chinois

Les origines du quartier chinois de Montréal remontent aux années 1860, l’époque à laquelle les premiers groupes d’immigrants chinois arrivent au Canada pour travailler dans la construction des chemins de fer. À Montréal, ces nouveaux arrivants, majoritairement des Cantonnais, se sont progressivement établis dans ce secteur, mais ce n’est qu’en 1902 que l’appellation Quartier chinois désigne ce quadrilatère entre la rue Viger, la rue Saint-Urbain, le boulevard René-Lévesque et le boulevard Saint-Laurent, de l’arrondissement de la Ville-Marie.

L’artère principale du quartier est la rue de La Gauchetière, plutôt sa portion entre les rues Chenneville et Clark, qui est fermée au trafic et où l’on trouve un grand nombre de petits commerces, restaurants ou épiceries fines.

Le quartier chinois de Montréal est petit, surtout si on le compare avec des quartiers chinois de San Francisco, New York ou Vancouver, mais il reste intéressant à visiter. La meilleure façon de le visiter est à pied.

Les stations de métro les plus proches sont la station Place-d’Armes (située à l’intérieur du Palais des Congrès, entre le Quartier chinois et le Vieux-Montréal) et la station Saint-Laurent (il faut marcher sur le boulevard Saint-Laurent vers le sud jusqu’au boulevard René-Lévesque où vous verrez l’une des quatre portes d’entrée). Si vous descendez à la station Place-des-Arts, le quartier est accessible via le complexe Desjardins et le complexe Guy-Favreau.

Voici quelques images du Quartier chinois de Montréal :

rue de la gauchetiere

La rue de la Gauchetière, une rue passante et piétonnière remplie de boutiques, de commerces et de restaurants. Photo : © V. Petrovskiy

lion chinois

Lion protecteur, gardien de l’entrée au pied de l’arche de la porte sur le boulevard Saint-Laurent. Photo : © V. Petrovskiy

porte du quartier chinois

Au total, il y a quatre portes au quartier. La Chine a offert à la ville de Montréal deux portes qui ornent le boulevard Saint-Laurent, aux intersections du boulevard René-Lévesque et de la rue Viger. Photo : © V. Petrovskiy

portes du quartier chinois

Portes du quartier chinois

Les portes qui donnent sur le boulevard René-Lévesque. Photograpie par GrandQuebec.com

holliday inn

L’hôtel de la chaîne Holiday Inn dont l’architecture comporte des éléments chinois. Cet hôtel est situé à la sortie de la station Place-d’Armes. Photo : © GrandQuebec.com

serpent quartier chinois

Un gros serpent, photographié depuis le métro Place-d’Armes, près de l’hôtel Holiday Inn Select. Photo : © GrandQuebec.com

palais des congrès de montréal

Vue générale de l’avenue Viger depuis le Palais des Congrès. Photo : © V. Petrovsky

porte de la rue la gauchetière

Les arches chinoises donnent aussi à la rue La Gauchetière un caractère bien particulier. Photo : © V. Petrovskiy

boutiques

Dans le Quartier chinois ou Chinatown, comme dans les autres quartiers chinois à travers le monde, vous pourrez trouver toutes sortes de produits chinois et asiatiques en général. Il y a des boutiques de différents types (aliments, objets décoratifs, vaisselle, cadeaux, etc.) et des restaurants. Photo : © V. Petrovskiy

cadeaux du quartier chinois

Le Quartier chinois comporte plusieurs épiceries et magasins spécialisés, par exemple, dans les mangas. La plupart des commerces sont spécialisés dans l’alimentation et la gastronomie chinoises ; entre autres, s’y trouvent des pâtisseries chinoises. De plus, on y retrouve des commerces spécialisés dans la cuisine vietnamienne. Photo : © V. Petrovskiy

touristes quartier chinois

À cause de sa situation géographique, le Quartier chinois reçoit beaucoup de touristes. Certains de ses restaurants sont très réputés, voire abordables, afin d’attirer les visiteurs d’affaires des centres de convention adjacents : Palais des congrès de Montréal, Centre de commerce mondial de Montréal, etc. Photo : © V. Petrovskiy

commerce chinois

Il y a plusieurs restaurants sur la rue La Gauchetière et certaines boutiques de souvenirs. La rue St-Laurent au sud de René-Lévesque est aussi intéressante pour ses restaurants et ses petits marchés asiatiques. Photo : © V. Petrovskiy

langue chinoise

Outre ses activités économiques, le quartier chinois participe dans le rapprochement des liens communautaires. Les locaux et bureaux d’innombrables journaux, organisations et associations chinois du Québec sont aménagés dans les immeubles du quartier. Photo : © V. Petrovskiy

boutique cadeaux

L’enclave poursuivait son développement à la fin des années 1990, lors du début de la libéralisation de l’économie chinoise et du retour de Hong Kong à la Chine. Les hommes d’affaires, craignant un resserrement du contrôle chinois sur la péninsule, transféraient leurs capitaux monétaires au Canada tout en collaborant dans des projets du Quartier chinois. Photo : © V. Petrovskiy

rue quartier chinois

Le Quartier chinois de Montréal est un espace chargé d’attaches symboliques et de lieux de consommation culturelle. Il base son attachement sur une représentation qui évoque un lieu d’expression des traditions pour la communauté de descendance chinoise et asiatique et encore davantage sur la venue à terme du processus d’enchinoisement orienté sur la ghettoïsation positive et la touristification des lieux. Photo : © V. Petrovskiy

centre santé Jeanne-mance

La façade arrière du bâtiment du Centre de santé et de Services Sociaux Jeanne-Mance, qui donne sur les rues de la Gauchétière et St-Dominique. Photo : © GrandQuebec.com

hôpital chinois

Hôpital chinois, situé au coeur du quartier. Photo : © GrandQuebec.com

Rue La Gauchétière

Rue La Gauchétière

La rue La Gauchétière. Photo : © GrandQuebec.com

Gauchétière

Bas-relief Gauchétière

Un bas-relief au Quartier chinois. Photo : © GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>