Photos de Montréal

Métro de Montréal

Métro de Montréal

Photos de Métro de Montréal

Inauguré en 1966, le métro de Montréal est l’un des moyens de transport les plus importants de la métropole. Ce réseau est géré par la Société de transport de Montréal (STM), une société publique qui administre les services d'autobus et de métro sur l'île de Montréal.

Les voitures sont entièrement sur pneus plutôt que sur des roues d'acier, ce qui assure un fonctionnement plus silencieux pour les passagers et pour les bâtiments avoisinants. Ainsi, contrairement à la plupart des systèmes de métro, le réseau de Montréal est entièrement souterrain. Des voies extérieures n'auraient pas été compatibles avec le climat de la ville, compte tenu de la technologie des pneus.

Le métro de Montréal est décoré de centaines de sculptures, fresques et vitraux et chaque station est unique et chaque station est planifiée et décorée de façon distincte, ce qui aide les passagers handicapés visuels à trouver leurs arrêts, et ce, en assurant un système de repères extraordinaires au niveau esthétique. Le réseau du métro compte près d'une centaine de réalisations figuratives ou abstraites, en verre, en céramique ou en béton, sur les quais ou à l'extérieur. Ce patrimoine architectural et artistique est méconnu. Nous vous invitons à le découvrir :

Pour l’instant, le métro de Montréal est composé de 68 stations d'une longueur totale de 71 kilomètres sur quatre lignes : Ligne 1 – Verte Angrignon-Honoré-Beaugrand, ligne 2 – Orange : Côte-Vertu-Montmorency, ligne 4 – Jaune-Berri-UQAM  -Longueuil–Université-de-Sherbrooke, ligne 5 – Bleue – Snowdon-Saint-Michel.

Notons en passant que le mot métro vient de « chemin de fer métropolitain », terme attribué à l'origine au métro de Paris, mais ce nom-ci tire son origine de la Metropolitan Line de Londres, aujourd'hui partie de l'Underground de Londres, le premier métro du monde. Les Montréalais anglophones l'appellent aussi the metro plutôt que the subway ou the tube.

 

quai de berri uqam

Un des quais de la station Berri-UQAM. Si vos stations de départ et d'arrivée se situent sur des lignes différentes, il est nécessaire d'effectuer une correspondance. Les correspondances peuvent se faire à quatre stations : Entre les lignes verte, orange, et jaune, à Berri-UQAM ; entre les lignes verte et orange, à Lionel-Groulx ; entre les lignes orange et bleue, à Snowdon ou à Jean-Talon. Photo : © V. Petrvoskiy

panneau_fondateurs de montreal

Panneau Hommage aux fondateurs de la ville de Montréal, station Berri-UQAM. Photo : © V. Petrvoskiy

voitures métro

Le métro de Montréal possède près 760 voitures. Photo : © V. Petrvoskiy

poubelle

Plus de 1 600 poubelles murales et 250 bacs de récupération papier sont installés à l'intérieur des stations, ainsi que des centaines d'îlots à deux voies. Photo : © V. Petrvoskiy

intérieur métro jean drapeau

  L`Intérieur de la station de métro Parc Jean-Drapeau. N’oubliez pas que les stations de métro figurent sur toutes les cartes de la ville. Aussi, si un autobus dessert une station de métro, la station est nommée sur le panneau d'arrêt. Photo : © GrandQuebec

station de métro jean drapeau

    Les autobus STM ont les mêmes tarifs que le métro, et les mêmes titres de transport peuvent s'utiliser sur les deux. La correspondance est valide pendant 90 minutes, l'heure d'expiration étant indiquée sur le billet. Station de métro Parc Jean-Drapeau. Photo : © GrandQuebec

station de métro concorde

Station De la Concorde, à Laval. Le jardin inférieur, qui longe le trottoir menant à l'entrée inférieure, bénéficie d'un éclairage spectaculaire le soir en tons de mauve, de bleu et d'orange. Ce jardin accueille une sculpture signée Yves Gendreau au titre de Nos allers-retours. Accompagnés par des tubes en métal sur lesquels sont inscrits des messages qui suggèrent des extraits d'horodateur, ils symbolisent le trajet individuel de chaque passager, qui s'entrelace avec ceux des autres. Photo : © GrandQuebec

station de métro angrignon

Station Angrignon. Chaque voiture doit rendre visite à l’équipe de la Grande Révision de la Société de transports de Montréal, après avoir parcouru 400 mille kilomètres. Chaque pièce de chaque voiture est alors démontée, nettoyée, révisée, réparée à l’occasion, puis remontée. Photo : © GrandQuebec

métropréfontaine

Station de métro Préfontaine. En plus de l’entretien majeur aux quatre ans environ (après 400 mille km), il arrive qu’une voiture soit amenée à l’atelier pour une pièce en particulier, qui doit faire l’objet d’une révision en raison de sa durée de vie. Photo : © GrandQuebec

     metro jarry
Station de métro Jarry (coin des rues Jarry Est et Berri). Ce nom rappelle Stanislas Blégnier dit Jarry, cultivateur et propriétaire de la terre à travers laquelle cette voie de communication fut ouverte.
Photo : © GrandQuebec

métro pie 9

Station Pie-IX. L’atelier de la Grande Révision s’occupe également des projets majeurs, ou une composante doit être changée sur toutes les voitures de métro. Photo : © GrandQuebec

station de métro joliette

Métro Joliette. Pour changer de ligne, il suffit de descendre à la bonne station, trouver le nom de la ligne que vous cherchez  et monter dans ce train-là. À Montréal, il n'est pas nécessaire de payer à nouveau ou de posséder un billet de correspondance. Photo : © GrandQuebec.com

station de métro cartier

À différence du métro, les trains de banlieue sont opérés par l'Agence métropolitaine de transport (AMT). Pour correspondre, il suffit de débarquer à la station adéquate et de suivre les panneaux indicateurs vers la gare de trains de banlieue. Photo : © GrandQuebec.com

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles le métro est un moyen de transport de premier choix, par exemple, il y a les raisons écologiques : Chaque jour, des milliers d'automobiles embouteillent les rues de Montréal et lâchent de fortes émissions de polluants. L'utilisation de carburant pétrolier est dévastatrice pour notre planète, menant à l'effet de serre et aux changements climatiques désastreux qui en résultent. Le transport en commun est donc un choix écologique et sensé, parce que la traction hydroélectrique du métro est bien moins polluante que les carburants, et parce que partager les ressources réduit la consommation individuelle. Photo : © GrandQuebec.com

Montréal est l'une des villes nord-américaines les moins avantageuses pour les automobilistes et les plus efficaces côté transport en commun. Posséder une voiture à Montréal engendre des frais élevés. Avec tous ces sous, il est possible de se payer une passe de métro à chaque mois, plus un aller-retour en taxi chaque jour de l'an et un beau voyage en Europe ! Opérer une voiture, c'est jeter l'argent par la fenêtre; le transport en commun est le choix sensé pour votre portefeuille. Photo : © GrandQuebec.com

Une rame de métro est conduite par un chauffeur ayant suivi une solide formation. Photo : © GrandQuebec.com

Une auto ne fait rien pour améliorer l'expérience urbaine. Dans le métro, par contre, on peut se détendre, s'étendre les jambes, lire, étudier, ou tout simplement regarder les gens qui passent. N'est-ce pas meilleur, ça, que de s'énerver dans le trafic ? Photo : © GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>