Photos de Montréal

Art dans le métro : Ligne orange

Art dans le métro : Ligne orange

Ligne orange
Art dans le métro

La ligne 2 ou la Ligne orange est la ligne la plus longue et la plus achalandée du métro de Montréal. En effet, sa longueur est de 30 kilomètres et pas moins de 31 stations la desservent. Cette ligne dessert le Vieux-Montréal et elle draine les quartiers résidentiels denses du Plateau-Mont-Royal, Rosemont, Montréal-Nord, Ahuntsic-Cartierville, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Côte-des-Neiges, Notre-Dame-de-Grâce, Sud-Ouest et Saint-Laurent. Elle relie d’ailleurs la Ville de Laval à la métropole. Cette ligne a les correspondances avec la Ligne verte (Lionel-Groux et Berri-UQAM) et la Ligne bleue qui ne correspond par ailleurs qu'avec la Ligne orange (aux stations de Jean-Talon et de Snowdon).

Le tronçon le plus achalandé est la section desservant la rue Saint-Denis, entre les stations Jean-Talon et Berri-UQAM. La première section de cette ligne assurait le parcours entre  le boulevard Henri-Bourassa et la station de Bonaventure.

Cette ligne a été prolongée à maintes reprises  sur une durée de six ans, d'abord jusqu'à la Place Saint-Henri, et par la suite jusqu'à Snowdon, Côte-Sainte-Catherine, Plamondon, et Du Collège. Le terminus, c’est-à-dire, la station Côte-Vertu entre en opérations en 1986. D’autre côté, le dernier ajout a eu lieu en 2007, avec l’ouverture des stations du métro de Laval – station Cartier, station De La Concorde et station Montmorency.

Tout comme les autres lignes de métro de Montréal, cette partie du plus long musée d'art au monde possède des œuvres d’art visuel intéressantes et remarquables, Les Caisses populaires Desjardins ont contribué financièrement à l’installation de l’une des premières créations artistiques à la station Crémazie.

fluides métro montréal

Les fluides (2006-2007), aluminium, couleurs à l’huile, acier inoxydable. Fabrication : Cloutier et Chaurette Inc. Coloration : Hélène Rochette, installation Formaviva.  Du terminus d’autobus vers les profondeurs souterraines du métro les fluides nous entraînent. En jaune, orangé, rouge et vert, les formes circulent sans contrainte dans les volumes aériens de la station. Tels des oiseaux de haute voltige, les fluides tracent les courbes et contre-courbes des mouvements de leur passage transitoire (Hélène Rochette artiste en arts visuels, sculpteure, active dans le milieu des arts visuels québécois, Hélène Rochette partage son temps entre la création artistique individuelles et collectives, elle a réalisé plus d’une douzaine d’œuvres d’art public au Québec). Ce projet a été réalisé dans le cadre de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement du Gouvernement du Québec. Photo : © GrandQuebec.com

yves gendreau

Station De la Concorde. Le jardin entourant la station est orné par Nous Allers-retours, une sculpture signée Yves Gendreau. Cette oeuvre se constitue d'une trame entremêlée de tubes colorés bleu,vert, orange, jaune pour les quatre lignes du métro, ainsi que mauve pour le train de banlieue. Accompagnés par des tubes en métal sur lesquels sont inscrits des messages qui suggèrent des extraits d'horodateur, ils symbolisent le trajet individuel de chaque passager. Photo : © GrandQuebec.com

deux solitudes

Station Henri-Bourassa. Réveil de la conscience par la solitude. Murale de Jacques Huet. Deux personnes, côte à côte, mais pourtant solitaires, sont à la recherche de leur entité. L'oeuvre témoigne d'un cheminement dans la solitude pour retrouver la vraie racine, le vrai visage, enfouis sous le masque de l'automate. Béton coulé par Monarch Préco inc. Aide: Martin Hurtubise, 1982. Photo : © GrandQuebec.com

champ de mars station metro

Station Champ-de-Mars. Verrière de Marcelle Ferron, réalisée en 1968. Verre antique, don du gouvernement du Québec. Visible de l’intérieur et de l’extérieur de la station, cette verrière non figurative attire le regard de par son extrême fluidité du verre et un jeu de couleurs mobiles où le rouge, le jaune, le bleu, le mauve et le vert prennent vie. Photo : © GrandQuebec.com

lionel groulx

Station Lionel-Groulx. Deux murales d’Yves Roy ornent la mezzanine. Ces œuvres sont en acier inoxydable. Photo : © Grandquebec.com

namur

Station Namur. Système, structure tridimensionnelle de Pierre Granche. Photo : © GrandQuebec.com

station de la savanne calcite

Station de la Savane. Calcite, sculpture de Maurice Lemieux. Photo : © GrandQuebec.com

colonne ionique

Station Du Collège. Colonne ionique de Gilles Bonetto. Photo : © GrandQuebec.com

vitrail saint-croix

Station Du Collège, vitraux de Lyse Favretti rappellent l'histoire et la culture de Saint-Laurent et de son collège par un profil de la rue Sainte-Croix. L'On trouvera cinq vitraux à l'intérieur des édicules Cartier au sud et du Collège au nord. Photo : © GrandQuebec.com

pierre osterratch

Station Du Collège. Verrières abstraites de Pierre Osterrath qui établissent le lien entre la colonne et l'évolution des symboles de St-Laurent. Photo : © GrandQuebec.com

station du college

Station Du Collège. Le palier entre les deux escaliers reliant l'édicule et la mezzanine contient deux vitraux de Pierre Osterrath. Photo : © GrandQuebec.com

vitrail osterrach pierre

Station Du Collège. Un autre vitrail de Pierre Osterrath. Photo : © GrandQuebec.com

sandonato antonio

Station Du Collège. Murale texturée de brique d’Aurelio Sandonato. Photo : © GrandQuebec.com

homo urbanus

Station Côte-Vertu, 1515 boulevard Côte-Vertu. Pour les utilisateurs du transport collectif, la station Côte-Vertu est l’un des terminus de la ligne orange du métro. Elle est aussi un lieu d’art, où deux oeuvres très différentes cohabitent L'Homo Urbanus – murale d’Éric Lamontagne, l'oeuvre de petite taille et presque invisible dans la faune urbaine, et le Relief d'Yves Trudeau (v. la photo suivante). Photo : © GrandQuebec.com

station côte vertu

Station Côte-Vertu. Relief, négatif positif. Murales d’Yves Trudeau, oeuvre monumentale située dans le transept de la station. Photo : © GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>