Photos de Montréal

Jardin japonais

Jardin japonais

Jardin japonais

Le jardin japonais fait partie du Jardin botanique de Montréal.

Un jardin japonais est un lieu privilégié où l’harmonie et la quiétude invitent à la contemplation et à la méditation. Conçu par M. Ken Nakajima, ce jardin contemporain est inspiré de l’art paysager traditionnel du Japon.

La pierre, l’eau et les végétaux se conjuguent pour créer un environnement sobre où chaque élément est chargé de symbolisme.

Les lignes sinueuses créent l’harmonie ambiante et offrent au regard des points de vue multiples et des découvertes permanentes.

Les soins attentifs que nécessite un tel jardin n’ont pour but que de célébrer la beauté de la nature à laquelle les Japonais vouent un profond respect.

Du Soân au Sukiya

Les pavillons d’été des jardins japonais sont des lieux propices à la méditation et à la  contemplation. Ils sont situés à des endroits stratégiques offrant un point de vue agréable sur le jardin. Leurs structures varient de très simples à élaborées selon leur utilisation.

Un soân était, à l’origine, un modeste abri recouvert d’herbe ou de chaume situé loin des rumeurs de la ville et où les poètes et les esthètes aimaient se retirer retrouver un contact avec la nature. Le Sukiya est un pavillon fermé utilisé pour les cérémonies de thé.

Inauguré le 28 juin 1988, le jardin japonais a pu être réalisé grâce à la participation des gouvernements du Japon, du Canada et du Québec, ainsi que de la Ville de Montréal et de plusieurs entreprises japonaises.

entree jaredin japonais

L’entrée du jardin japonais. Photo : © GrandQuebec.com

tamia

Une suisse au fond du jardin japonais (on peut la distinguer posée sur la grande pierre). Photo : © GrandQuebec.com

tamia

La suisse (le tamia) en format plus grand. Photo : © GrandQuebec.com

iris

L’iris (Airisu) : L’iris occupe une place importante dans l’aménagement de ce jardin. Sa floraison, de la fin du mois de mai à la mi-juillet, se décline en nuances de rose, de bleu et de blanc. Plusieurs espèces d’iris sont représentées ici, dont l’Iris ensata ou Hana-Shobu remarquable par les grandes dimensions de ses fleurs. Leur délicatesse et le port gracieux de la plante illustrent bien la recherche de la beauté simple et raffinée dans l’art japonais. Photo : © GrandQuebec.com

cloche de la paix

En 1998, la Ville de Hiroshima a offert la Cloche de la paix à la Ville de Montréal pour souligner le jumelage des deux villes. Photo : © GrandQuebec.com

peace bell japon

La cloche de la paix est un don de l’artiste Masahiko Katori, en formulant des vœux pour la paix mondiale. Photo : © GrandQuebec.com

pierres japonaises

La pierre : Symbolisant la stabilité et l’omniprésence des forces de la nature, les pierres sont les éléments les plus importants dans un jardin japonais. Elles servent d’ancrage au paysage et modèlent le relief qui rappelle les montagnes et les collines du Japon. Disposées selon des règles précises, les pierres sont généralement regroupées en ensembles impairs. Les agencements de motifs triangulaires sont très appréciés. Ils renforcent par leur présence l’effet de perspective et de profondeur. Photo : © GrandQuebec.com

water jardin japonais

L’eau : Dans ce jardin de type Sansui (San pour montagne et Sui pour eau), l’eau est omniprésente. Symbole de vie, elle traduit aussi l’écoulement du temps par son mouvement perpétuel créé par les dénivellations du terrain. Photo: © GrandQuebec.com

cascades

L’eau se manifeste de différentes façons dans le jardin : étang paisible, ruisseaux sinueux, cascades mélodiques. Le cheminement naturel de l’eau modelé par les pierres renforce l’impression d’harmonie. Photo: © GrandQuebec.com

étang japonais

De par leur orientation par rapport au soleil, l’étang et la cascade offrent des jeux de lumière subtils qui suscitent l’émerveillement face à la beauté de la nature. Certaines légendes japonaises comparent la colline à un empereur, l’eau à des courtisans et les roches à de vaillants officiers empêchant les courtisans (l’eau) d’intervenir dans la vie de l’empereur. Photo: © GrandQuebec.com

arbres jardin japonais

Les végétaux : Troisième élément fondamental dans un jardin japonais après la pierre et l’eau, les végétaux rythment le cycle des saisons. Le printemps, symbole du renouveau de la vie, est célébré par les abondantes floraisons des pommetiers, des amélanchiers et des rhododendrons. L’été offre un paysage plus sobre, tout en nuances de vert. Photo: © GrandQuebec.com

arbustes jardin japonais

Les fleurs sont utilisées avec parcimonie pour ne pas distraire le regard et perturber la méditation. Les contrastes sont obtenus par l’association de différents types de feuillages et par la taille des végétaux. Photo: © GrandQuebec.com

lac jardin japonais

Mousses, fougères, arbres et arbustes créent des vallonnements qui suggèrent un paysage en miniature. À l’automne, le jardin se pare de couleurs flamboyantes, et l’hiver met en valeur la silhouette élégante des arbres taillés avec soin tout au long de l’année. Les écorces et les graminées posent sur le jardin paisible et enneigé de subtiles touches de couleur. Photo: © GrandQuebec.com

pierres du jardin japonais

Choisies avec soin, les pierres confèrent au jardin toute sa personnalité. Il s’agit ici de serpentinite aux magnifiques nuances de vert et striée de noir et de blanc. Issues de la région de Thetford Mines du Québec, elles ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse par M. Ken Nakajima, l’architecte-concepteur de ce jardin. Photo : © GrandQuebec.com

poisson du jardin japonais

Au fil des saisons : « Été comme hiver, ce jardin sera désormais le confident de milliers de visiteurs. Il entendra leurs murmures, leurs réflexions et leur permettra durant quelques heures magiques de sentir et de toucher à l’essence de la beauté simple et raffinée, que les Japonais décrivent par le mot SHIBUI (Pierre Bourque, Directeur du Jardin botanique de Montréal, mai 1988). Photo : © GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>