Photos de Montréal

Jardin du Chemin de croix

Jardin du Chemin de croix

Jardin du Chemin de croix

Le Jardin du Chemin de croix extérieur est l’un des joyaux de l’Oratoire Saint-Joseph de Montréal. Ce jardin situé à l’est de la basilique constitue un lieu favorable au recueillement.

L’œuvre divisée en seize stations se révèle au cœur d’un splendide aménagement paysager. Cet écrin de verdure met en valeur l’un des plus beaux joyaux du patrimoine religieux canadien.

Dès les débuts du sanctuaire, à l’aube du XXe siècle, un chemin de croix avait été aménagé pour permettre aux fidèles de venir y méditer la Passion du Christ, une dévotion était chère à saint frère André, le fondateur de l’Oratoire Saint-Joseph. Ensuite, le projet d’ériger un chemin de croix en pierre en remplacement des croix de bois rustiques voit le jour en 1935.

À l’automne 1942, sont entrepris les travaux d’aménagement du terrain d’une superficie de 200 000 pieds carrés à l’est de la basilique. L’aménagement du terrain a été commandé à l’architecte-paysagiste de renom Frederick Todd. Il dessine un parcours à flanc de montagne et transforme ce site en un magnifique jardin garni de plusieurs variétés d’arbres, de fleurs et d’arbustes.

D’inspiration française, les parterres de l’entrée principale du jardin et la large allée piétonnière ont été dessinés en 1923 alors qu’est installé le monument de saint Joseph réalisé par le sculpteur Alfred Laliberté.  Ces plates-bandes symétriques présentent quatre grandes mosaïques formées, d’une année à l’autre, par des variétés différentes de fleurs méticuleusement mises en terre. La plantation débute à la mi-mai et ne se termine qu’à la fin du mois de juin.

Au gré du développement paysager du site, des plates-bandes à l’anglaise où se côtoient vivaces et fleurs annuelles ont été ajoutées en façade, au niveau de l’esplanade et dans le jardin. Une équipe de l’Oratoire formée d’horticulteurs et de jardiniers renouvelle chaque année les aménagements paysagers et veille à leur entretien.

Au total, il y a plus de 900 arbres de 20 genres différents et plus de 26 espèces sur le site de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal ainsi qu’environ 30 genres différents d’arbustes. Le Jardin du Chemin de croix compte à lui seul environ 380 arbres et de nombreux arbustes d’une vingtaine de genres différents. Quatre boisés à l’état naturel ceinturent le site. Plus de 60 variétés de vivaces ornent les plates-bandes. 20 000 plants de plus de 85 variétés de fleurs annuelles sont mis en terre par l’équipe d’horticulture de l’Oratoire.

La réalisation des sculptures du jardin a été confiée à l’artiste montréalais Louis Parent. C’est lui qui divise le chemin de croix  en quatorze stations traditionnelles auxquelles il ajoute un monument de la Résurrection en marbre et un bassin, dit fontaine de la Rédemption. Louis Parent a conçu des pièces avec beaucoup d’ampleur et de plénitude qui s’intègrent harmonieusement à l’environnement naturel.

Au total, cet ensemble monumental comprend 42 personnages d’environ 9 pieds chacun que le sculpteur a modelés dans son atelier de l’Oratoire, entre 1943 et 1953. Les statues ont été taillées en pierre de l’Indiana par Ercolo Barbieri entre 1952 et 1958. Les critiques d’art ne tarissent pas d’éloges envers cette œuvre qui a si bien traversé le temps.

Le jardin du Chemin de croix est ouvert du 1er mai au 14 octobre (fête de l’Action de grâces).

Des floraisons hâtives du printemps aux dernières feuilles colorées de l’automne, il fait toujours « beau » à l’Oratoire. Photo : © GrandQuebec.com

La signature florale : Les aménagements paysagers de l’Oratoire Saint-Joseph constituent sans contredit sa signature estivale offrant une diversité de couleurs, de formes et de textures. Photo : © GrandQuebec.com

La beauté des fleurs, des arbres et des arbustes suscite l’admiration des visiteurs. Photo : © GrandQuebec.com

Une fleur en l’honneur du frère André : Parmi toutes les fleurs qui poussent à l’Oratoire Saint-Joseph, il en est une dont on retient le nom avec fierté : il s’agit de l’iris « Frère André ».Photo : © GrandQuebec.com
L’hybridation de cet iris a été réalisée par madame Elaine Bessette, des États-Unis, qui tenait à honorer le saint religieux de sa famille. L’enregistrement au sein de l’American Iris Society est fait en 1996, un an après l’envoi des premiers rhyzômes à l’Oratoire, histoire de tester leur résistance aux saisons québécoises. La fleur est commercialisée depuis 2003. Les pétales de l’iris « Frère André » présentent les couleurs blanc, lavande et violet. Ses tiges peuvent atteindre une hauteur de 84 cm (33 pouces). L’iris offre parfois jusqu’à deux floraisons par année (début juin et en septembre); lesquelles durent environ deux semaines.Photo : © GrandQuebec.com

Sur le terrain de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, on retrouve ces belles fleurs dans les plates-bandes de l’entrée piétonnière ainsi que devant la chapelle du frère André.Photo : © GrandQuebec.com

jardin

Entrée au jardin

Chemin de la croix. Ce jardin est un lieu de prière et de recueillement. Nous comptons sur votre collaboration pour que rien n’y soit détérioré. S’il vous plaît, ne parler qu’à voix basse, ne pas fumer. Photo : © GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>