Photos de Montréal

Circuits de Saint-Laurent

Circuits de Saint-Laurent

Circuits de Saint-Laurent

Circuits historiques et patrimoniaux de la paroisse de Saint-Laurent

La paroisse de Saint-Laurent a été fondée en 1702. C’est sur la monté du même nom (aujourd’hui l’avenue Sainte-Croix) que se développe le noyau villageois à l’origine. Cette avenue et les rues avoisinantes offrent une occasion unique de découvrir quelques-uns des vestiges du vieux village de Saint-Laurent, témoins silencieux d’un passé toujours présent.

Des établissements historiques côtoient de vieilles demeures cossues à l’architecture évocatrice d’une époque révolue, celle du premier développement urbain à Saint-Laurent. Sous le revêtement bitumineux actuel des rues, le visiteur imaginera encore sans peine l’arrivée des propriétaires des lieux dans leurs calèches.

Ces trajets incluent les circuits suivants : Le circuit historique de 2,5 kilomètres (promenade); Circuit du Monde de un kilomètre, Circuit patrimonial de 3,5 kilomètres de longueur, circuit Norwick de 4 kilomètres (circuit de promenade) et Circuit Découverte de 10 kilomètres (circuit cyclable).

Les attraits le long de ces circuits incluent des édifices historiques (dont ceux cités dans la cadre de l'Opération patrimoine architectural), espaces verts, lieux culturels et dédiés à l'art public, centres sportifs, ainsi que des arbres d'exception.

banque laurentienne

Banque Laurentienne, au 855, boulevard Décarie : La Banque canadienne de commerce, le restaurant Boura’s Delicatessen, le théâtre Lucerne et la librairie F. Pilon occupaient jadis ce coin de rue où se trouve actuellement la Banque Laurentienne. Photo : © GrandQuebec.com

jean coutu

Jean Coutu, au 802, boulevard Décarie : Le magasin F. W. Woolworth n’y et plus présent, mais le bâtiment se dresse toujours à l’intersection du boulevard Décarie et de la rue de l’Église. L’espace occupé jadis par le commerce d’origine américaine abrite aujourd’hui une entreprise québécoise, soit une pharmacie Jean Coutu. Photo : © GrandQuebec.com

bureau de poste

Ancien bureau de poste au 801, boulevard Décarie : Construit en 1957 d’après les plans des architectes Mongenais et Chicoine, cet ancien bureau de poste a été remarquablement bien conservé au fil des ans. Depuis 1996, la nouvelle vocation commerciale du bâtiment (Fripe-Prix) n’a en rien altéré l’intégrité des éléments architecturaux d’époque, comme en témoigne notamment la fenestration. Photo : © GrandQuebec.com

cenoaphe de st laurent

Cénotaphe, érigé d’après les plans de Raymond Fréjeau, à l’intersection de la rue du Collège et du boulevard Décarie, au cœur du Parc Beaudet : In memoriam, monument aux soldats originaires de l’arrondissement de Saint-Laurent. L’inscription se lit ainsi : À la gloire de Dieu et à la mémoire des fils de Saint-Laurent qui ont donné leur vie pour la patrie, la paix et la liberté. Fontaine dessinée et réalisée en régie interne en 1971. Photo : © GrandQuebec.com

rue du college 1391

Résidence au 1391, rue du Collège : Résidence en brique dont la construction remonte à 1914. On remarque à l’arrière-plan trois balcons couverts.
Photo : © GrandQuebec.com

maison belanger

39 Maison Robert-Bélanger, 3902, chemin du Bois-Franc. Cette maison Robert-Bélanger est une habitation unifamiliale en pierre construite entre 1803 et 1806, représentative des habitations de ferme construites sur l’île de Montréal au début du 19e siècle. Cette ancienne propriété a déjà été habitée par Émile Bélanger, qui a été secrétaire de la paroisse Saint-Laurent et conseiller de la Ville de Saint-Laurent. L’arrondissement de Saint-Laurent l’a acquise en 2010 afin de la restaurer et de la mettre en valeur, en collaboration avec la Direction de la culture et du patrimoine de la Ville de Montréal. Photo : Valerie d’Amour, Ville de Montréal

cycles st laurent

Triplex au 1340-1344, rue du Collège : Ce triplex est probablement le premier à avoir été construit à Saint-Laurent vers 1914. Cette typologie correspond au besoin d’un habitat plus dense. On remarque la présence d’un escalier extérieur, qui se prolonge dans une loggia menant aux portes des logements supérieurs. Le superbe parapet est un très bel ouvrage de maçonnerie décorative, alliant des briques de deux couleurs dans des appareillages en relief. Photo : © GrandQuebec.com

musée des maitres et artisans

Musée des maîtres et artisans du Québec, 615, avenue Sainte-Croix : Fondé en 1977, sous le nom de Musée d’art de Saint-Laurent, le Musée des maîtres et artisans du Québec a pour mission de valoriser l’ingéniosité des créateurs de l’objet fait main du Québec. Ce musée loge dans une ancienne église presbytérienne, appartenant au Cégep de Saint-Laurent. Photo : © GrandQuebec.com

saint laurent cegep

Cégep de Saint-Laurent, 625, avenue Sainte-Croix : À leur arrivée en 1847, les membres de la Congrégation de Sainte-Croix habitent la maison sise au 696, avenue Sainte-Croix, qu’ils convertissent en école. En 1852, les religieux posent les fondations d’un nouvel édifice sur le site du cégep actuel de Saint-Laurent. L’enseignement classique et bilingue apparaît officiellement en 1861 au programme des études de l’institution, désignée alors Collège de Saint-Laurent. Le collège est devenu en 1968 le cégep de Saint-Laurent. Photo : © GrandQuebec.com

salle de st joseph

Salle Saint-Joseph, 775, avenue Sainte-Croix : Cet ancien hangar à grains date du début du XIXe siècle. D’abord conçu pour abriter la dîme des paroissiens, il est converti en 1915 en salle récréative, la Salle Saint-Joseph. La même année, ce bâtiment devient la première bibliothèque de Saint-Laurent. Il est aujourd’hui utilisé comme lieu de rencontre par diverses associations. Photo : © GrandQuebec.com

salle emle legault

Salle Émile-Legault, 613, avenue Sainte-Croix, Cégep de Saint-Laurent : Le vendredi 30 septembre 2011, le cégep de Saint-Laurent procédait à l’ouverture de sa nouvelle Salle Émile-Legault rénovée. Avec ses 471 sièges, sa grande scène et ses équipements scéniques et technologiques de pointe, la Salle Émile-Legault accueille les étudiants des différents programmes artistiques du cégep, des artistes professionnels souhaitant explorer diverses avenues créatives, de même que des activités culturelles présentées par l’arrondissement de Saint-Laurent. La salle et ses multiples annexes peuvent être louées pour des répétitions, des prestations ou des activités communautaires ou corporatives. Photo : © GrandQuebec.com

adecco

Duplex, au 822-824, avenue Sainte-Croix : Construit en 1931, ce duplex a été transformé en 1954 pour abriter quatre logements. En 1990, l’immeuble a été converti en édifice à bureaux. Les entrées sont restées intactes et les fenêtres de la façade principale ont été remplacées en respectant les proportions d’origine. L’entretien de ce bâtiment est remarquable. Photo : © GrandQuebec.com

ste croix duplex 836

Maison rurale : 834-836, avenue Sainte-Croix. Érigée au coeur du noyau villageois de l’avenue Sainte-Croix, cette ancienne maison rurale aurait été construite vers 1860 par Robert Langwill. Aujourd’hui occupé par des bureaux, le bâtiment a été agrandi au début des années 90 dans le respect de son apparence d’origine. Photo : © GrandQuebec.com

College Vanier

Collège Vanier, 821, avenue Sainte-Croix : Les édifices du collège Vanier, fondé en 1970, abritaient autrefois le pensionnat Notre-Dame-des-Anges et le collège Basile-Moreau, deux institutions pour jeunes filles dirigées par les Soeurs de Sainte-Croix. Photo : © GrandQuebec.com

basile moreau

Monument en mémoire du père Basile-Antoine de la Maison Charles Vincent et Fils (2007), à l’intersection des rues Basile-Moreau et Decelles, en face du Collège Vanier. Ce deuxième monument sur le territoire de Saint-Laurent, en hommage au père Basile Moreau, fondateur de la Congrégation de Sainte-Croix, a été réalisé par la Maison Charles Vincent et Fils et taillé dans du granit de l’Inde par les sculpteurs Michel Desjean et Guy Vincent. Photo : © GrandQuebec.com

1377 rue de l'église

1375-1377, rue de l’Église. Résidence érigée en 1909 qui constitue un excellent exemple de maisons de petite-bourgeoisie contribuant au prestige de la rue de l’Église. Matériaux nobles, corniches et parapets décorés caractérisent cette architecture sobre et élégante. La date de construction est inscrite sur le fronton postiche en guise d’ornementation. Photo : © GrandQuebec.com

615 st germain

615, rue Saint-Germain. Opération patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2005 – Catégorie résidentielle. Construit en 1914, ce triplex se démarque par son état d’entretien exemplaire ainsi que par la préservation de sa galerie. La plupart des éléments de bois, comme les portes du rez-de-chaussée et l’ornementation de la galerie, ont été conservés. Bien que la fenestration ait été remplacée, elle a le caractère des composantes d’origine. Photo : Google.com

mosaiculture

Mosaïculture, 1380, rue de l’Église, Bibliothèque du Vieux-Saint-Laurent. Image : © GrandQuebec.com

fontaine st laurent daudelin

Sculpture-fontaine Cailloudo, par Charles Daudelin, réalisée en 1990. 380, rue de l’Église, Bibliothèque du Vieux-Saint-Laurent Cette sculpture-fontaine dont la forme tronquée évoque un oeuf ou un caillou a été créée lors de l’événement « Sculpture : Séduction 90 ». Photo : © GrandQuebec.com

1385 de l'église

1385-1387, rue de l’Église. Résidence érigée en 1911 qui constitue un excellent exemple de maisons de petite-bourgeoisie contribuant au prestige de la rue de l’Église. Matériaux nobles, corniches et parapets décorés caractérisent cette architecture sobre et élégante. La date de construction est inscrite sur le fronton postiche en guise d’ornementation. Photo : Google.com

banque canadienne nationale

Opération patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2007 – Catégorie commerce, industrie ou édifice à bureaux, 1395, rue de l’Église. Construit en 1911, ce bâtiment a été longtemps occupé par une succursale de la Banque canadienne nationale. En 1982, il a été transformé en édifice à bureaux. Certaines modifications ont alors été effectuées dans le respect des proportions d’origine. Le bon état de conservation de cet immeuble démontre son entretien soutenu. Photo © GrandQuebec.com

cour municipale

Cour municipale, 1405, rue de l’Église : La cour municipale, point de service de Saint-Laurent, est située sur le terrain de l’ancienne maison d’Horace Gohier, conseiller municipal de 1913 à 1919. Cette maison a, de plus, abrité la première centrale téléphonique de Saint-Laurent vers 1915. Photo : © GrandQuebec.com

parvis et portail 22

Parvis et portail no 22, Yves Trudeau (2000), intersection de l’avenue Sainte-Croix et du boulevard de la Côte-Vertu, Place de l’an 2000. Installé en août 2000, cet ensemble sculptural est composé de trois éléments évoquant l’avènement du nouveau millénaire et le passé rural de Saint-Laurent. Photo : © GrandQuebec.com

bibliothèque

Bibliothèque du Vieux-Saint-Laurent, 1380, rue de l’Église. Caserne de pompiers, poste de police et hôtel de ville, ce bâtiment construit en 1912, est par la suite démoli et, à sa place, la nouvelle bibliothèque municipale y est inaugurée en 1965. Photo : © GrandQuebec.com

maison rue eglise

1595, rue de l’Église : Opération patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2010 – Catégorie résidentielle. Construite en 1914, cette maison de deux étages est un témoin du développement urbain de la ville au XXe siècle. De vastes galeries, balcons et escaliers en bois, une corniche et un fronton décorent les façades en brique rouge. Photo : © GrandQuebec.com

1540 de l'église

1540, rue de l’Église. Construite en 1914, cette imposante résidence en brique témoigne du caractère particulier de la rue de l’Église. L’ensemble des éléments architecturaux d’origine a été conservé telles la vaste galerie et ses colonnes qui bordent le bâtiment sur trois de ses façades ainsi que les nombreuses ouvertures toujours en bois malgré l’ajout de fenêtres d’hiver. Soulignons également la présence d’une extension de facture plus contemporaine à l’arrière, laquelle s’intègre harmonieusement au bâtiment d’origine. Photo : © GrandQuebec.com

930 rue goyer

Opération patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2011 – Catégorie résidentielle. 930, rue Gohier. Construite en 1930, cette habitation unifamiliale se démarque par son authenticité. Elle a fait l’objet d’une attention particulière qui lui a permis de conserver l’ensemble de ses éléments d’origine, tels que les portes françaises avec impostes, la double fenestration en bois, la corniche, ainsi que la galerie avec ses colonnes et sa balustrade de bois.

montreal west baptiste église

Église baptiste de l’Ouest de Montréal, 1600, rue de l’Église. La St-Andrews Presbyterian Church a déménagé en 1929 de la rue Saint-Germain à la rue de l’Église dans une toute nouvelle église. Un deuxième bâtiment a été annexé en 1956. Depuis 2006, l’Église Baptiste de l’Ouest de Montréal occupe les lieux. Photo : © GrandQuebec.com

eglise st mark

St. Mark’s Anglican Church, 1650, rue Decelles. Le bâtiment de la St. Mark’s Anglican Church a été inauguré en 1953. La congrégation célébrait le 28e anniversaire du premier service anglican à Saint-Laurent. Photo : © GrandQuebec.com

1566 decelles

1566, rue Decelles. Opération patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2008 – Catégorie résidentielle. Érigé au coeur du Vieux-Saint-Laurent, ce petit cottage aurait été construit vers 1940. Il se démarque par la préservation de sa composition d’origine et par la conservation des fenêtres et de l’ornementation de la galerie en bois. Ce bâtiment fait incontestablement l’objet d’un entretien soigné. Photo : Google Maps

1560 manoir

Manoir au 1560, rue de l’Église : Édouard Gohier fils habitait ce manoir construit en 1928 suivant les plans dessinés par les architectes Labelle et Parent. Mis en vente en 1985, le Manoir risquait d’être démoli, mais il est transformé en quatre luxueux condos, sans que soient altérés son style et son architecture. Photo : © GrandQuebec.com

chène blanc

Chêne blanc en face de 1755, rue de l’Église : Ce beau chêne blanc mature mesure en général une trentaine de mètres, le plus grand connu atteignant 44 mètres de hauteur. On le trouve principalement en Amérique du Nord dans un climat continental humide.  Photo : © Grandquebec.com

sainte_croix

Maison rurale au 696, avenue Sainte-Croix : Selon une inscription dans la pierre de la façade, cette vieille maison rurale aurait été construite en 1794. Les Pères de Sainte-Croix la transforment en école en 1847. Photo : © GrandQuebec.com

bibliothèque de boisé

Bibliothèque du Boisé, 2727, boulevard Thimens : La Bibliothèque du Boisé, un véritable carrefour culturel. La convivialité des espaces, le nombre de places assises, la multiplicité des services et des lieux de rencontre ainsi qu’une programmation variée touchant plusieurs segments de la population favorisent les échanges entre les usagers. Source de la photographie : facebook.com/ArrSaintLaurent

1395 rue décelles

Station de communication, au 1395, rue Decelles : Abritant une station de communication de Bell Canada, ce bâtiment construit en 1947 se caractérise par son intégration harmonieuse à son environnement résidentiel ainsi que par son excellent état de conservation. Opération patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2003 – Catégorie commerce, industrie ou édifice à bureaux. Photo : © GrandQuebec.com

park biret

Robert Roussil, sculpture Lieu (1990), 3025, rue Biret, Parc Noël-Sud : L’oeuvre consiste en une sculpture modulaire composée d’éléments cylindriques formant des colonnes ainsi que d’éléments horizontaux qui relient ces dernières les unes aux autres. Photo : © GrandQuebec.com

filiatrault

680-682, rue Filiatrault. Opération patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2007 – Catégorie résidentielle. Construit en 1934, ce duplex possède un parement de maçonnerie agrémenté d’appliques en pierre artificielle au-dessus des ouvertures et sur le parapet. À noter ses fenêtres d’origine aux vitraux colorés ainsi que les boiseries de la porte d’entrée au rez-de-chaussée. En 1978, l’escalier en façade a été remplacé dans le respect des proportions existantes. Photo : © GrandQuebec.com

1563 rue de l'église

1563, rue de l’Église. Véritable témoin de l’architecture ancienne, cette maison aujourd’hui centenaire contribue à la mise en valeur du patrimoine architectural résidentiel de Saint-Laurent. Elle a été l’objet d’une attention particulière de la part de son propriétaire qui a vu, à l’occasion des diverses opérations d’entretien et de rénovation, à conserver la majeure partie des composantes d’origine (balustrade, fenestration, ornementation, etc.). Image : Cartes Google

o brian 1025

Opération patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2004 – Catégorie résidentielle : 1025-1027, avenue O’Brien. Construit en 1915, ce duplex se démarque par son authenticité. L’attention particulière qui lui a été accordée au fil du temps a permis de conserver l’ensemble de ses éléments d’origine, tels que les portes et la double fenestration en bois, les persiennes, le fronton postiche et le revêtement extérieur en clins de bois. Il s’agit d’un bon exemple d’habitat urbain construit entièrement en bois. Image : Google Maps

bethel pentecostal church

Bethel Pentecostal Church, 1345, rue Lapointe. Photo : Google Maps

1955 rue de l'église

1955, rue de l’Église. Construite en 1956, cette résidence a été conçue par l’architecte Paul Lapierre pour Me Maurice Cousineau, maire de la Ville de Saint-Laurent entre 1950 et 1959. Elle se démarque par son architecture unique dans le secteur et par la préservation de ses éléments d’origine, comme les fenêtres et la galerie. Son entretien est exemplaire. Photo : © GrandQuebec.com

940 rue leduc

Patrimoine architectural Montréal – Lauréat 2012 – Catégorie résidentielle. 940, rue Leduc. Construite en 1947, cette résidence en pierre a fait l’objet d’un entretien soigné. Les nouvelles fenêtres sont en bois et identiques à celles d’origine. Un ajout a été réalisé au-dessus du garage en réutilisant les pierres de la façade latérale, le tout dans un judicieux souci d’harmonie. Source de la photo : nouvellessaint-laurent.com

1 commentaire

  1. Pierina Saia

    2015/07/15 at 7:21

    Le nom des architectes est presque toujours manquant. Il faudrait, s’il vous plaît, les ajouter, pour chaque bâtiments. On ne pourrait pas parler d’un livre sans mentionner son auteur. C’est la même chose pour l’architecture.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>