Photos de Montréal

Canal de Lachine

Canal de Lachine

Canal de Lachine en images

Le projet d’un canal contournant le Sault-Saint-Louis (rapides de Lachine) remonte au XVIIe siècle et les premiers travaux débutent en 1689, mais tout d’abord, le massacre de Lachine par les Iroquois, en 1692, met fin à l’entreprise. Dès 1700, les travaux se poursuivent sous la direction de Gédéon de Catalogne qui doit finalement abandonner le projet par manque de fonds, en 1701.

Il faut attendre le début du XIXe siècle pour que le canal de Lachine devienne une nécessité pressante pour les marchands de Montréal qui ambitionnent de faire de leur ville l’une des principales plaques tournantes du commerce nord-américain. Les travaux débutent en 1821 et le canal de Lachine est achevé en 1825.

Ce premier canal permet le passage de petits voiliers à fond plat, mais avec l’accroissement du trafic et l’augmentation du tonnage des navires, cette voie navigable est élargie à deux reprises : de 1843 à 1848 et de 1873 à 1885. Grâce au canal de Lachine, entre 1847 et 1945, le Sud-Ouest de Montréal renferme la concentration d’établissements industriels la plus diversifiée du Canada. Dans les années 1920, près de 15 000 navires empruntent annuellement le canal.

Pourtant, en 1959, celui-ci est remplacé par la Voie maritime du Saint-Laurent. Mis à l’écart, partiellement remblayé, le canal ferme ses portes à la navigation en novembre 1970.

Administré par Parcs Canada depuis 1978, le canal est surtout connu pour son exceptionnelle piste polyvalente, mais le canal reste avant tout un lieu historique national dont l’objectif est de témoigner de l’importance de la navigation, de la canalisation et de l’industrialisation dans l’histoire et le développement du pays. Le canal a été ouvert à la navigation de plaisance en 2002.

canal de lachine en soirée

Le canal de Lachine traverse la section sud-ouest de l’île de Montréal entre le Vieux Port et le lac Saint-Louis. Une piste cyclable et pédestre longe aujourd’hui les berges, et le canal est rouvert à la navigation de plaisance depuis 2002. Photo : © GrandQuebec.com

pont st charles canal lachine

Pont Saint-Charles. La localisation du canal à proximité du port de Montréal et l’aménagement de son potentiel hydraulique combinés avec la présence d’une main-d’oeuvre bon marché, la disponibilité de capitaux et la proximité des marchés ont favorisé l’implantation, sur ses berges, d’entreprises exceptionnellement diversifiées. Dans la foulée de son développement, le canal a influencé l’urbanisation du Sud-Ouest de l’île de Montréal. Photo : © V. Petrovsky

quai du canal de lachine

Le canal a joué un rôle important dans le développement de la métropole. Depuis 1978, il est propriété du gouvernement fédéral (Parcs Canada) et est connu sous l’appellation de Lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine (désigné comme tel en 1996). Photo : © GrandQuebec.com

pointe st charles

Quartier la Petite-Bourgogne et la Pointe St. Charles sur l’autre côté. Rouvert à la navigation de plaisance en 2002, le canal est devenu un lieu propice aux activités sportives. De plus, ses abords ont connu une nette amélioration due à la construction et à la reconversion d’anciens bâtiments industriels en condominiums. Photo : © V. Petrovsky

canal de lachine area

Le canal de Lachine au centre-ville, où il Le tirant d’eau disponible tout au long du canal de Lachine est de 6 pieds (1,8 m) alors que le tirant d’air (hauteur libre) est de 8 pieds (2,4 m). Photo : © V. Petrovsky

hiver canal lachine

Le canal en hiver. La longueur totale du canal de Lachine est de 14,1 kilomètres, le mouillage est de 4,30 mètres et on y compte cinq écluses. Photo : © GrandQuebec.com

pont de fer

Pont ferroviaire. Au milieu du XIXe siècle, une chaîne de canaux, dont le canal de Lachine constitue le premier maillon, est aménagée pour faciliter la navigation entre Montréal et les Grands Lacs. Photo : © V. Petrovsky

piquenicquer aux abords du canal lachine

Administré par Parcs Canada depuis 1978, le canal de Lachine est propriété du gouvernement fédéral et est connu sous l’appellation de Lieu historique national du Canada du Canal-de-Lachine. Rouvert en 2002, le canal de Lachine est surtout connu pour son exceptionnelle piste polyvalente qui a permis à des millions d’usagers de traverser un paysage insolite, chargé d’histoire. Photo : © GrandQuebec.com

écluses du canal de lachine

Ici, à l’entrée aval du canal, on se trouvait naguère à la frontière de deux mondes. D’un côté s’étendait un domaine maritime, tourné principalement vers l’Europe, source intarissable de produits manufacturés et de nouveaux arrivants. De l’autre, un domaine fluvial, axé sur le transport et l’exportation des matières premières si abondantes qu’elles faisaient la fortune du Canada. Malgré les apparences, les éclusiers n’avaient aucun répit, leur labeur incessant assurait la bonne marche des affaires. Photo : © GrandQuebec.com

pont atwater

Pont piétonnier Atwater. On y trouvera une vingtaine de ponts enjambant le canal : ponts ferroviaires, ponts piétonniers, pont de la rue Mill, pont de l’autoroute 10, pont Wellington, avec le tunnel Wellington (fermé) en dessous, pont Des Seigneurs, pont rotatif Charlevoix, sous lequel passe le tunnel de la ligne 1 (verte) du métro de Montréal, tunnel Atwater, tunnel Saint-Rémi, pont des autoroutes 15 et 20, pont Côte-Saint-Paul, pont du boulevard Monk, Pont du boulevard Angrignon, ponts Lafleur et Gauron (deux ponts adjacents portant le boulevard Saint-Pierre), pont de l’autoroute 138, pont Rockfield, Pont Chemin du musée. Photo : © GrandQuebec.com

canal lachine entrée
L’entrée en aval. Le canal de Lachine est bien plus qu’une voie de contournement des rapides du même nom. L’histoire du canal de Lachine s’étend sur plus de 150 ans et va dans plusieurs directions. Elle s’inscrit dans l’interdépendance entre la navigation, l’industrialisation et l’urbanisation qui a marqué le développement de Montréal. Photo : © GrandQuebec.com

condos sur le canal de lachine

De plus, ses abords ont connu depuis quelques années une nette amélioration due à la construction et à la reconversion d’anciens bâtiments industriels en condominiums. Photo : © GrandQuebec.com

piste multifonctionnelle

Piste multifonctionnelle du canal. Cette piste cyclable et pédestre longe aujourd’hui les berges de cette voie de communication. Photo : © GrandQuebec.com

ecluse du canal de lachine

Le Canal de Lachine qui débute au Vieux-Port de Montréal et aboutit au Lac Saint-Louis, a joué un rôle important dans le développement de la métropole. Il a été désigné comme lieu historique national du Canada en 1996. Photo : © GrandQuebec.com

industrialisation du canal de lachine

Le canal est doublé en largeur et en profondeur entre 1843 et 1848. La force motrice de son eau est alors commercialisée sous la forme de « lots hydrauliques, » ce qui attire vite diverses industries dans les environs. Cette infrastructure joue ainsi un rôle important pour le développement économique de Montréal, car les entreprises avoisinantes emploient près de 25 000 travailleurs à son apogée. Photo : © GrandQuebec.com

canal de lachine

En 1875, le canal est recreusé à son gabarit actuel de 4,3 mètres de profondeur. Le tirant d’eau disponible tout au long du canal de Lachine est de 6 pieds (1,8 m) alors que le tirant d’air (hauteur libre) est de 8 pieds (2,4 m). Photo : © GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>