Photos de Montréal

Ahuntsic-Cartierville

Ahuntsic-Cartierville

Ahuntsic-Cartierville

S'étendant en bordure de la rivière des Prairies, l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville regroupe six quartiers : Cartierville, Nouveau-Bordeaux, Nicolas-Viel, Sault-au-Récollet, Saint-Sulpice et la Visitation. Le village de Sault-au-Récollet a été l'un des deux premiers noyaux de peuplement de Montréal.

En 1696, les Sulpiciens y bâtissent une place fortifiée qui donne naissance au village. Jusqu’en 1721, les Sulpiciens y dirigent une mission qu'ils nommèrent Notre-Dame-de-Lorette. Au XIXe siècle, trois villages s'implantent sur les bords de la rivière des Prairies, le long du chemin de la côte du Bord-de-l'Eau (aujourd'hui le boulevard Gouin) vers l'ouest : L'Abord-à-Plouffe  (aujourd’hui, Cartierville), le Gros-Sault et Back River qui, en 1897, deviendra Ahuntsic. Le village de Bordeaux se détache de Cartierville, en 1898. Le secteur cossu de Saraguay, à l'extrémité ouest, fera de même en 1914, mais tous ces villages, sauf Saraguay, seront annexés à Montréal avant la Première Guerre mondiale.

Au début du XXe siècle, les plages et les boisés du secteur en font encore un lieu de villégiature important. Le boisé de Saraguay, classé arrondissement naturel, offre un aperçu de cet environnement de qualité.

En 1959, on perce le boulevard Henri-Bourassa. Cinq ans plus tard, Saraguay, dernière enclave rurale, est annexée à Montréal. La construction de l'autoroute Métropolitaine, de l'autoroute des Laurentides et du métro achèvera l'intégration de cet arrondissement au reste de la métropole.

On trouvera dans le quartier un grand nombre de parcs, dont le parc régional du Bois-de-Saraguay, à l’intersection Gouin et Le Mesurier. Ce boisé fut le premier arrondissement naturel en milieu urbain reconnu en 1981. Il possède érablière à caryer, érablière argentée, ormaie-frênaie, plantes aquatiques, prucheraie… Ces essences qui recouvraient Montréal en ses débuts confèrent au site une valeur inestimable ; le Parc Lomer-Gouin (boulevard Gouin  et rue de Saint Firmin); le parc nature de l’Île-de-la-Visitation; le parc Basile-Rhoutier ; le parc Maurice-Richard ; le parc Pont-Ahuntsic ; le parc de la Merai ; le parc Louis-Hébert, entre la rivière des Prairies et le boulevard Gouin au bout des rues Curotte, Hamel et Olympia ; le Parc Olympia, à l’intersection Olympia et Gouin ; le Parc Stanley qui donne sur la rivière des Prairies entre l'avenue Saint-Charles et le pont Viau ; le Parc de verdure, à l’intersection Gouin et Basile Routhier et plusieurs autres espaces verts.

Aujourd’hui, avec ses parcs riverains, ses pistes cyclables et ses installations olympiques, l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville retrouve sa vocation récréative.

Le Complexe sportif Claude-Robillard, situé au 1000, avenue Émile-Journault, est un site des diverses compétitions d'athlétisme aux Jeux olympiques de 1976. Ce vaste complexe sportif a vu défiler quantité de champions, dont le coureur Ben Johnson. Aujourd'hui, ses installations continuent d'attirer professionnels et amateurs.

La Promenade Fleury, entre Saint-Hubert et Papineau, avec ses cafés, ses restaurants et ses boutiques, est l'une des principales artères commerciales de l'arrondissement. Dotée d'un mobilier urbain harmonieux, elle offre aux citoyens un décor extérieur raffiné.

rue sommerville cartierville

Rue Sommerville. Photo : © GrandQuebec

sommerville et st denis

Coin des rues Saint-Denis et Sommerville. Photo : © GrandQuebec

bruchesi et bourassa

Coin de l'avenue Bruchési et du boulevard Henri-Bourassa. Photo : © GrandQuebec

rue florence

Rue Florence. Photo : © GrandQuebec

boulevard_st_laurent

Photo : © GrandQuebec

parc ahuntsic

Parc Ahuntsic au sud de l'intersection Henri-Bourassa et Saint-Hubert. Ce parc porte le nom d'un jeune Amérindien (ou un jeune Français, selon d’autres versions) qui se serait noyé dans les rapides, en compagnie du récollet Nicolas Viel en 1625. De cette tragédie serait d’ailleurs venu le nom de Sault-au-Récollet. Photo : © GrandQuebec

parc ahuntsic

Parc Ahuntsic. Photo : © GrandQuebec

poste de pompiers cartierville

Poste de pompiers no 35, au 10827, rue Lajeunesse. Ce bâtiment s'inscrit dans la série de travaux publics entrepris durant la crise de 1929. Construite sur l'emplacement de l'hôtel Marcotte, son architecture, alliant l'Art déco et le style des Beaux-Arts, rappelle le parti adopté par l’architecte Ernest Cormier dont l'influence a été déterminante de 1925 à 1950. Photo : © GrandQuebec

eglise de la visitation

Église de la Visitation. 1847, boulevard Gouin Est entre la rivière des Prairies et le boulevard Gouin, près de l'avenue Papineau
Des générations de sculpteurs et d'orfèvres ont fait de cette église un joyau de l'art religieux. Sur les pierres posées par les paroissiens de 1751, l'architecte John Ostell a donné à la façade sa forme actuelle, un siècle plus tard. En fait, l'église a été construite sous la surveillance de Charles Guilbault, maître maçon, sur l'emplacement du fort Lorette, construit lui-même en 1696 et dont il ne reste aucune trace. Érigée pour remplacer la chapelle Notre-Dame-de-Lorette qui servit de premier lieu de culte pour la paroisse fondée en 1736, cette église est la seule qui reste du régime français, le bâtiment originel de Notre-Dame-du-Bonsecours, dans le Vieux-Montréal, ayant été détruit par un incendie. L'église à un clocher a été agrandie en 1851 ce qui allongea la nef et dota le temple d'une façade en pierre calcaire, flanquée de deux tours construites en 1863. Photo : © GrandQuebec

parc olympia

Parc Olympia, sur le boulevard Gouin. Photo : © GrandQuebec

parc nicolas viel

Parc Nicolas Viel, en bordure de la rivière des Prairies. Photo : © GrandQuebec

gouin en colomb

Intersection de l'avenue Christophe Colomb et le boulevard Gouin. Photo : © GrandQuebec

école sophie barat

Au 1239, boulevard Goui Est, on trouvera l’ancien pensionnat du Sacré-Coeur du Sault-au-Récollet, construit en 1858 et auquel on a ajouté l'aile est en 1914. En fait, un incendie a ravagé le pensionnat en 1929 et seule l'aile est a été reconstruite sur les fondations existantes. Maintenant c’est l'école Sophie-Barat. Photo : © GrandQuebec

boulevard gouin

Boulevard Gouin traverse le secteur. Photo : © GrandQuebec

couleurs parc nicolas viel

Les couleurs d'automne du parc Nicolas-Viel. Photo : © GrandQuebec

parc nicolas viel

Parc Nicolas-Viel. Photo : © GrandQuebec

promenade stanley

Promenade du parc Stanley donne sur la rivière des Prairies entre l'avenue Saint-Charles et le pont Viau. Photo : © GrandQuebec.

rue fleury et lajeunesse

Coin des rues Fleury et Lajeunesse. Photo : © GrandQuebec

entree pont viau

Entrée sur le pont Viau, entourée de petits parcs : Parc Jeanne-Sauvé, parc Pont-Ahuntsic, parc Maurice-Richard, promenade Stanley, place Charles-Roy. Photo : © GrandQuebec

rue peloquin

Coin de l'avenue du Parc Stanley et la rue Péloquin. Photo : © GrandQuebec

eglise antioche vierge marie

Église orthodoxe d’antioche de la Vierge Marie, intersection Laverdure et Gouin. Construite en 1914, l'église de Saint-Nicolas a été remplacée par un bâtiment plus moderne en 1950 et a été dévouée au culte orthodoxe d'antioche de la Vierge Marie. Photo : © GrandQuebec

eglise sainte madeleine-sophie

Promenade Stanley. On voit le clocher de l’Église Sainte-Madeleine-Sophie sur le boulevard Gouin Est, côté sud. Temple construit en 1949 doit son nom à Sophie Barat. Aujourd'hui, c’est une église de culte maronite, cathédrale Saint-Maron. 10755, avenue Saint-Charles. Photo : © GrandQuebec

boulevard st laurent

Boulevard Saint-Laurent juste en face de la rivière des Prairies. Photo : © GrandQuebec

avenue bruchesi

Coin des avenues Bruchési et Henri-Bourassa. Photo : © GrandQuebec

pont viau

Pont Viau. Photo : © GrandQuebec

centre hebergement laurendeau

Centre d'hébergement Laurendeau. Photo : © GrandQuebec

rue d'auteuil

Rue D'Auteuil. Photo : © GrandQuebec

messe

Cénotaphe en souvenir du troisième centenaire de la première messe au Canada célébrée sur le bord de la rivière des Prairies par le père Récollet Denis Jamet, assisté du père Joseph Le Caron, en présence de Champlain, le 24 juin 1615. Installé par la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal qui a fait ériger ce monument le 24 juin 1915 au parc Nicolas-Viel. Photo : © GrandQuebec

rue grande allée

Rue Grande-Allée. Photo : © GrandQuebec

rue laverdure

Rue Laverdure. Photo : © GrandQuebec

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>