Images: Ville de Québec

Photos de l’Île d’Orléans

Photos de l’Île d’Orléans

Photos de l’Île d’Orléans

L’île d’Orléans constitue une vaste terre de plus de 34 kilomètres de long et d’environ 9 kilomètres de large. Connue autrefois sous les noms de l’île de Bacchus et de l’île des Sorciers, c’est Jacques Cartier qui la baptisa île d’Orléans en l’honneur du duc d’Orléans, fils du roi François Ier.

C’est également Jacques Cartier qui, en 1535, à la vue de cette île verdoyante, la surnomme d’abord « île de Bacchus », en raison des vignes sauvages qui y poussent. Mais bien avant l’arrivée des Européens, les Amérindiens désignaient l’île par le mot algonquin « Ouindigo » qui signifie « coin ensorcelé ». Au fil des ans, l’île cumula une série de noms différents. Enfin, le 6 mai 1536, Cartier la rebaptise Île d’Orléans.

Cette île, arrondissement historique, fait vivre la campagne traditionnelle québécoise avec ses paysages magnifiques. Berceau de la Nouvelle-France, l’Île est reliée à Québec par un pont, et cela ne prend qu’un quart d’heure pour se rendre du centre de la capitale de la province à cette paisible communauté rurale.

L’économie de l’île d’Orléans est principalement basée sur l’agriculture – blé, maï, etc., une viticulture notable — quelques petits domaines produisent des vins locaux blancs et rouges, la production de cidre et l’élevage.

Pratiquement, toutes les agences de voyages du Québec offrent des forfaits qui incluent la visite guidée de l’île-d’Orléans.

ile orleans quebec

Fréquentée depuis des temps immémoriaux, l’île étonne par la diversité et la qualité de son offre touristique. Tantôt accueilli par un producteur passionné, où agrotourisme et produits de la ferme sont à savourer, puis ému par les saisissants paysages en continuelle évolution, en passant par l’exploration du patrimoine historique et culturel bien nantis, l’île d’Orléans ne vous réserve que des surprises. Photo : © YaniQc

ile orleans fleuve

Un sentier pédestre conduit au plus haut sommet de l’Île d’Orléans, d’où on a une vue à couper le souffle sur le Mont Sainte-Anne, le Cap Tourmente et sur le Parc des Bisons. Photo : © YaniQc

ile orleans

En 1759, l’île, après avoir été complètement évacuée de ses habitants avant l’arrivée de la flotte de la Royal Navy, fut occupée par les Anglais, mais il ne persiste aujourd’hui que peu de traces de leur passage. Photo : © YaniQc

ile orléans quebec vue

L’agrotourisme : Nombreuses sont les entreprises qui se spécialisent en produits du terroir et agrotourisme à l’île d’Orléans. D’un milieu dédié principalement à l’agriculture avec une diversité de cultures et une concentration en horticulture exceptionnelle, cette expertise se traduit par la qualité des tables de cuisine régionale. Récipiendaires de nombreux prix, les produits de l’île d’Orléans combleront même les plus exigeants. Photo : © YaniQc

vue de l'île d'orléans

Forte de nombreux produits d’appel, l’offre agro-touristique de l’Île d’Orléans attire des milliers de visiteurs venus expressément pour découvrir ou redécouvrir les délices des nombreux producteurs du territoire. Ainsi, le terroir nourrit par les vignes, les productions de fruits et légumes en tout genre, la production de miel et d’érable, la production laitière et avicole. Photo : © YaniQc

ile orléans

Longtemps appelée Jardin de Québec, l’île d’Orléans, riche par sa qualité et sa quantité de produits, est la destination tout indiquée pour l’agrotourisme. Depuis plusieurs siècles, les pêches miraculeuses, la fertilité du sol incroyable, l’implantation des cultures et les parties de chasse bénéfiques ont contribuéesà la notoriété des ressources alimentaires abondantes. Photo : © YaniQc

vache ile orléans

Savoir-faire de l’île d’Orléans: Premier territoire au Québec à protéger ses produits par une certification unique, l’île d’Orléans met sur pied en 2007 la certification Savoir-faire île d’Orléans. Le sceau de cette certification, apposé sur les produits agricoles et transformés, garantit la provenance et la qualité des produits vendus par les entreprises de l’île d’Orléans. Photo : © YaniQc

pont orleans

Pont de l’île d’Orléans. Le tourisme est aussi une activité de l’île notamment en raison des résidences secondaires des habitants de la ville de Québec, qui possèdent de très jolies maisons sur le pourtour de celle-ci. Des aires de pique-nique sont aménagées au bord des lacs, au sommet de l’Île d’Orléans et à la mini-ferme. Photo : © GrandQuebec.com

bison sur ile
Le Parc des Bisons de l’Île d’Orléans est un vaste site agro-touristique et un centre d’interprétation qui permet de découvrir cet impressionnant mammifère. Photo : © YaniQc
   bisons orleans
 Les bisons y errent librement dans un pâturage de 120 hectares, parsemé de lacs. Photo : © YaniQc
parc des bisons
Les visiteurs peuvent parcourir en voiture les quatre kilomètres de pistes aménagées et voir les animaux de près. Photo du Parc des Bisons par © Yaniqc
bisons
 Au Centre d’interprétation, on découvre les secrets des bisons grâce à des fresques murales et des objets reliés à l’élevage du bison. On peut également voir une vidéo sur le bison et son histoire. Photo par © Yaniqc
ile orleans train centre interprétation
 Il est possible de faire une promenade en train ou une randonnée équestre sur le site. Le parcours de la randonnée à cheval variera en fonction des déplacements du troupeau de bisons qui vagabonde librement à l’intérieur du parc. Pour des raisons de sécurité, une clôture sépare les cavaliers du troupeau lors des randonnées. La randonnée peut se poursuivre à l’extérieur du parc jusqu’à une ancienne forêt. Photo par © Yaniqc

Pour en apprendre d’avantage :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>