Images: Ville de Québec

Édifice Price

Édifice Price

Édifice Price

L`Édifice Price est un gratte-ciel de 18 étages et de 82 mètres de hauteur, situé à l’intérieur des murs du Vieux-Québec, au cœur de la Haute-Ville.

En 1928, la ville, qui souhaite présenter une image moderne et progressiste, donne son accord au projet.

Cet immeuble a été construit entre 1928 et 1930 pour la compagnie Price Brothers, dans le style art déco.

Les architectes Ross and Macdonald, un prestigieux studio d’architectes de Montréal a exécuté la commande. La date exacte du début des travaux est inconnue, mais la pierre angulaire du bâtiment porte ces mots : « This stone was laid Oct. XXIX MCMXXIX » (« Cette pierre fut installée le 29 octobre 1929″).

Toutes les sources s’accordent sur une construction rapide, qui dure moins d’un an.

La construction de l’édifice a lancé une grande controverse liée à la conservation du Vieux-Québec, mais au fil des ans, les résidents de la vieille capitale se sont habitués à l’édifice, le 5e plus haut gratte-ciel de la ville. Il a été acquis par la ville de Québec en 1983, et est aujourd’hui géré par le département immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Le bâtiment a été restauré et modifié au cours des années 1950 et 1960. Au début du XXIe siècle, d’importantes rénovations, restaurations et transformations ont inclut l’ajout de deux étages par l’intérieur, d’une terrasse au 16e étage et d’ascenseurs.

Aujourd’hui, la résidence officielle du premier ministre du Québec occupe le 16e et le 17e étages de l’immeuble depuis 2001. Ce sont les plus hauts étages utilisables (le 18e est occupé par la machinerie).

edifice price

Au moment de sa construction, l’Édifice Price a suscité la controverse, autant par sa taille, perçue comme hors de proportion dans une zone où les bâtiments n’atteignaient guère plus d’une dizaine de mètres, mais aussi parce que le père des frères Price, William Price, mort en 1924, comptait déménager le siège social à Kénogami (aujourd’hui partie de la ville de Saguenay), ville qu’il avait fondée. Photo : © V. Petrovsky

frontenac et price

Les critiques se sont poursuivies après la construction de l’édifice, au point où, le conseil municipal vota un règlement qui limita la hauteur des bâtiments dans le Vieux-Québec à 65 pieds (20 mètres). Le seul autre bâtiment excédant alors cette limite fut l’Hôtel-Dieu de Québec. Aujourd’hui, l’Édifice Price, avec le Château Frontenac, est un repère important dans le panorama de Québec. Photo : © V. Petrovsky

symbole price

Construit sur le modèle des gratte-ciels new-yorkais et achevé en 1930, l’édifice Price est le premier gratte-ciel digne de ce nom à Québec. Avec comme seules rivales la tour centrale du Château Frontenac et celle de l’Hôtel du Parlement, l’immeuble a dominé le paysage de la haute ville pendant près de 40 ans. Photo : © V. Petrovsky

logo edifice price

ffL’édifice est très bien intégré à son environnement, et a été bien conçu en fonction d’un emplacement étroit : 24 mètres seulement. Sur ses 18 étages, 15 sont des bureaux, deux étages constituent l’appartement du Premier ministre, et le dernier est réservé à de la machinerie. Une telle configuration, combinée à la plutôt récente addition de deux étages invisibles de l’extérieur, alimente la confusion quant au nombre réel d’étages : entre 16 et 18 selon les sources. Deux ascenseurs, dont l’un sert de monte-charge, donnent accès aux étages. Photo : © V. Petrovsky

portes et logo de l'édifice price

Entrée du bâtiment. On peut voir le logo de la Caisse de dépôt et placement sur les portes. Photo : © V. Petrovsky

appartement du premier ministre du québec

Le Premier ministre du Québec a un appartement de fonction aux 16e et 17e étages depuis 2001 (Ce n’est pas la première résidence de fonction à être employée. En 1994, la Chambre de commerce de Québec a acheté une résidence au 1080 rue des Braves et l’a offerte à Jacques Parizeau. Des problèmes de sécurité et de relations avec le voisinage dus aux activités officielles du Premier ministre ont toutefois poussé son successeur, Lucien Bouchard, à choisir l’édifice H de la Colline parlementaire durant la plus grande partie de son mandat). En mai 2001, Bernard Landry, qui vivait jusque-là dans un trois-pièces à Québec, annonce qu’il accepte l’offre de la SITQ d’un appartement de fonction à l’Édifice Price, et y emménage en novembre. Le choix est acclamé pour sa position symbolique au-dessus de la ville. Photo : © V. Petrovsky

toiture edifice price

L’appartement du Premier ministre du Québec est richement décoré : planchers de bois-franc en érable, marbre et calcaire ; le mobilier est de style traditionnel québécois; et une douzaine de toiles de maîtres québécois ont été prêtées par le Musée national des Beaux-Arts du Québec.Il en a coûté 195 000$ pour construire et décorer cet appartement de 2 800 pieds carrés qui inclut une salle à manger de 14 places, 2 chambres à coucher et autres nécessités. On peut utiliser une vaste salle de réception du 14e étage si nécessaire. Photo : © V. Petrovsky

homme riviere

Monument L`Homme-Rivière, la sculpture du Mémorial Price. Cette oeuvre d’art se trouve dans un étroit espace entre l’Édifice Price et le 67-71, rue Sainte-Anne. Le mémorial a été commandité par la Caisse de dépôt et placement et la Fondation Virginia Parker. Les artistes sont Lucienne Cornet et Catherine Sylvain, de Québec. Photo : © V. Petrovsky

homme rivière menard

La statue L`Homme-Rivière représente un draveur, figure hautement symbolique dans la culture et l’histoire du Québec, notamment grâce au roman de Félix-Antoine Savard Menaud, maître-draveur. Les troncs, stylisés, sont réduits à des cylindres, alors que le draveur et sa pique se transforment en une plante. Le résultat est très dynamique et semble vouloir se renverser sur le trottoir. Photo : © V. Petrovsky

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>