Images: Ville de Québec

Château Frontenac

Château Frontenac

Château Frontenac en photos

Perché sur le cap Diamant dans le quartier du Vieux-Québec-Cap-Blanc-Colline Parlementaire de l’arrondissement la Cité-Limoilou, Fairmont Le Château Frontenac est le coeur même du Vieux-Québec.

Possédant un charme européen indéniable caractérisé par des chambres luxueuses et une expérience gastronomique des plus raffinées,  cet imposant monument qui surplombe le Vieux-Québec est un site historique désigné joyau du patrimoine mondial par l’UNESCO.

L’édifice est nommé ainsi en l’honneur de Louis de Buade, comte de Frontenac, gouverneur de Nouvelle-France de 1672 à 1682 et de 1689 à 1698.

Le Château Frontenac est le premier d’une série d’hôtels élégants et confortables de style « château » construits par ou pour les compagnies ferroviaires canadiennes à la fin du XIXe et au début du XXe siècle afin de populariser les voyages par train.

La première phase de la construction du château Frontenac, selon les plans dressés par l’architecte américain Bruce Price, commence en 1892.

Les travaux de l’aile Riverview (littéralement Vue-sur-le-fleuve) sont terminés très vite et l’hôtel, érigé au coût d’un demi-million de dollars, est officiellement ouvert le 18 décembre 1893.

Le Château Frontenac a été désigné lieu historique national du Canada en 1981.

Adresse du Fairmont Le Château Frontenac :

1, rue des Carrières
Québec

vue panoramique château frontenac

L’aventure de la construction du Château Frontenac commence avec l’arrivée à Québec, le 14 janvier 1892, de William Cornelius Van Horne, président du chemin de fer Canadien Pacifique. Van Horne visite les trois site potentiels déjà repérés pour y ériger un hôtel de prestige. Photo : © V. Petrovskiy

rues autour du château frontenac

La place d’Armes s’étend au nord et la place des Gouverneurs au sud. La rue des Carrières et la terrasse Dufferin relient le château à la citadelle de Québec, au sud. Face au château, un funiculaire relie le quartier Petit Champlain. Photo : © V. Petrovskiy

Cour du château Frontenac

Cour du château Frontenac

La cour du château. Photo : GrandQuebec.com

terrasse dufferin et chateau

Le château a été construit non loin du lieu historique de la citadelle de Québec, à l’emplacement de l’ancien château Haldimand et à côté de la terrasse Dufferin recouvrant le site archéologique du fort et du château Saint-Louis. Photo : © V. Petrovskiy

murs du château

La pierre des murs provient de Lachevrotière, la brique réfractaire de Glenboig en Écosse et la brique rouge ordinaire de la briqueterie de Cléophas Rochette à Stadacona. Le bois vient des scieries de Simon Peters, l’acier d’Angleterre et le verre de Belgique. Photo : © V. Petrovskiy

chateau frontenac et monument à champlain

Monument à Samuel Champlain en face d’une des façades. Le château Frontenac compte cinq ailes et une tour centrale. Son plan asymétrique comporte une cour intérieure et sa volumétrie est très irrégulière. Photo : © V. Petrovskiy

la fosse du château

L’architecte du château s’est en effet inspiré du relief et a conçu un édifice pouvant être agrandi. L’hôtel est construit en pierres de taille grises et en briques de Glenboig oranges, cachant une ossature d’acier. Photo : © V. Petrovskiy

chateau frontenac

La conférence de Québec de 1943 à laquelle Winston Churchill et Franklin D. Roosevelt ont discuté de stratégie pour mener la Seconde Guerre mondiale à sa fin victorieuse a été tenue à la Citadelle de Québec, mais une grande partie du personnel restait au Château Frontenac (William Lyon Mackenzie King, le premier ministre du Canada a été invité à quelques réunions par courtoisie envers le pays hôte). Photo : © V. Petrovskiy

terrasse dufferin

Le Château Frontenac vue depuis la terrasse Dufferin. Photo : © GrandQuebec

les tours du château frontenac

La couverture en cuivre est l’œuvre de Napoléon Barbeau, plombier-couvreur de Saint-Roch. Le surintendant de la construction est Félix Labelle de Sainte-Rose, ancien tailleur de pierre, qui avait supervisé la construction de la gare Windsor à Montréal. Photo : © V. Petrovskiy

tour chateau frontenac

Édifice Price (à gauche) et le Château Frontenac, deux symboles distinctifs de la ville. Photo : © V. Petrovskiy

la nuit au château frontenac quebec

Le Château Frontenac devient un lieu historique du Canada le 15 janvier 1981 (la désignation se réfère uniquement au plan au sol). Photo : © V. Petrovskiy

fairmont chateau frontenac et terrasse dufferin

La situation du château sur la terrasse Dufferin offre un panorama sur le fleuve. Outre la terrasse, l’hôtel est bordé au nord par la rue Saint-Louis et au sud par la rue Mont-Carmel ; d’autres bâtiments occupent le même quadrilatère fermé par la rue Haldimand à l’ouest. Photo : © V. Petrovskiy

frontenac

La dernière phase des travaux sur le château s’échelonne de 1992 à 1993, suivant les plans du Groupe Arcop,  et l’aile Claude-Pratte est inaugurée en juin 1993. Photo : © GrandQuebec

chateau frontenac la nuit

Illuminé, cet emblème prend une toute autre forme et semble encore plus magnifique qu’à l’habitude. Photo : © V. Petrovskiy

frontenac château

Un séjour de luxe à ce centre de villégiature permet d’explorer les merveilleux sites historiques à proximité de l’hôtel et de découvrir tout le cachet de la ville fortifiée. Que ce soit pour une réunion d’affaires ou pour célébrer un événement spécial, tel un mariage, les espaces de banquets d’une qualité exceptionnelle transformeront chaque événement en souvenir inoubliable. Photo : © GrandQuebec

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>