Images: Ville de Québec

Carnaval de Québec

Carnaval de Québec

Carnaval de Québec vu par Lucie

Le Carnaval de Québec est le plus grand carnaval d’hiver au monde et obtient la troisième place au palmarès des grands carnavals, suivant de près les célèbres carnavals de Rio et de la Nouvelle-Orléans.

Au Québec, la tradition de fêter de la fin janvier jusqu’à la mi-février ne date pas d’hier. En effet, dès les débuts de la Nouvelle-France, les habitants de la colonie, souvent éprouvés par les rigueurs du climat, avaient pris l’habitude de se réunir pour fêter un bon coup, juste avant la période du carême.

La ville de Québec, la Capitale mondiale de la neige, ranime cette tradition populaire et lance son premier grand carnaval d’hiver en 1894. Ainsi, la ville met sur pied une fête des neiges qui réchaufferait les cœurs de ses résidents.

Interrompu par les deux guerres mondiales et la crise économique de 1929, le Carnaval renaît en 1954, quand un groupe de gens d’affaires relance la fête dans une perspective de développement économique de la Vieille Capitale. C’est également en 1954 que naît Bonhomme du Carnaval qui est élu représentant de la fête.

La première édition du nouveau Carnaval d’hiver de Québec a lieu en 1955. Le Carnaval de Québec devient alors une manifestation incontournable pour la ville de Québec et un moteur de l’activité touristique hivernale.

Au fil des ans, on a ajouté aux activités populaires que sont les sports d’hiver, la sculpture sur neige et autres, des activités puisées dans le mode de vie folklorique québécois, comme la course en canot et la course en traîneaux à chiens.


 bonhomme du carnaval

Bonhomme du Carnaval. Photo : © Lucie Dumalo

maison de neiges

Maison de neige. Les possibilités d’accueil touristique de la ville sont mises au profit vers la fin du XIXe siècle : on tient le premier Carnaval de Québec à l’hiver 1894. Une vingtaine de comités coordonnent la fête. Photo : © Lucie Dumalo

oiseau de neige dormant

Oiseau dormant ?. Photo : © Lucie Dumalo

pêcheur

Un pêcheur ou plutôt Jonas dans la baleine. Photo : © Lucie Dumalo

traineau chiens

Concours des traîneaux de chiens. Photo : © GrandQuebec.com

lettres de l'alphabet

Lettres de l’alphabet. Photo : © Lucie Dumalo

elephants du quebec

  Les seuls éléphants qui aiment la neige habitent à Québec. Photo : © Lucie Dumalo

sculpture violin

Les sanglots longs des violons de… l’hiver. Photo : © Lucie Dumalo

foule carnaval

Foule hilarante. Photo : © Lucie Dumalo

lutte carnaval

Un oiseau luttant contre une bête marine. Photo : © Lucie Dumalo

éléphants

Le gouvernement du Québec a déclaré les Éléphants patrimoine national. Lles partis changent, les éléphants restent!. Photo : © Lucie Dumalo

château de glace

Immeuble à vendre à Québec. Un grand château, flambant neuf. Sans sous-sol. Idéal pour le commerce. Photo : © Lucie Dumalo

sculpture

Hum… une sculpture. Le premier programme-souvenir du Carnavel est tiré à 21 000 exemplaires, en 1894. Le défilé réunit alors 100 chars allégoriques décorés aux couleurs de différents clubs de raquette, commerces, corps militaires et établissements scolaires. Photo : © Lucie Dumalo

sculpture de neige

La fête est un véritable succès dès ses débuts Des gens d’affaires font de ces festivités d’abord présentées sporadiquement un événement annuel à partir de 1954, et introduisent Bonhomme comme ambassadeur. Sculpture sur neige. Photo : © Lucie Dumalo

hote de glace

Déjà en 1894, la Montmorency Electric Power promet d’éclairer le palais de glace, une véritable attraction en soi. La chambre à coucher de l’Hôtel de glace. Photo : © Lucie Dumalo

hotel de glace quebec

Hôtel de glace. Photo : © Lucie Dumalo

l'entrée hotel de glace

L’intérieur de l’hôtel de glace. Photo : © Lucie Dumalo

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>