Îles-de-la-Madeleine

Fatima

Fatima

Fatima

Située sur l’Île du Cap-aux-Meules, le village de Fatima est une ancienne municipalité faisant partie aujourd’hui de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine. En fait, la municipalité de Fatima avait été érigée en 1959 lors de son détachement de L’Étang-du-Nord, mais en 2002, après la création de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine, elle est devenue secteur de cette vaste municipalité.

La population de Fatima est d’environ de 2 800 résidents et sa superficie est d’environ 26 kilomètres carrés et c’est la localité la plus peuplée et le plus récente des Îles-de-la-Madeleine.

Fatima se partage le territoire de l’Île du Cap-aux-Meules avec Cap-aux-Meules et l’Étang-du-Nord.

La localité s’étend sur des plaines entourées de collines et elle est bordée par la lagune d’Havre-aux-Maisons à l’est et par les caps rocheux au nord.

Son église en forme de coquillage témoigne d'une époque moderne.

Aujourd’hui, on y pratique moins l’agriculture qu’avant et le port de pêche qui s’y trouvait, non loin de la Dune du Nord, s’ensablait inexorablement.

On trouve à Fatima entre autres plusieurs écuries. Le Centre Alfred Gallant, implanté sur le chemin Grand-Ruisseau, comporte une piste pour les courses de chevaux.

fatima vue panoramique

Dune du Nord, vue de la butte Marconi. Source de la photographie : Matthieu Godbout

Tous les mois de mars, on célèbre à Fatima la Fête de la Mi-Carême, parce que c’est ce village qui est l’hôte madeleinien de cette tradition originale. Célébrée en grand dans le village, cette manifestation ancestrale est un plaisir pour tous.

Autrefois, cette fête costumée traditionnelle avait pour fonction de donner un répit aux chrétiens au milieu du Carême et elle est toujours célébrée par les habitants de Fatima quoique sa mission ait évoluée au fil des années. Aujourd’hui, la fête est devenue une occasion de festoyer pendant trois jours avec musique et déguisements originaux.

Notons en passant que la fête de la Mi-Carême est célébrée également à Natashquan et à l’Isle-aux-Grues du Québec, ainsi que sur l’Île-du-Prince-Édouard et à Chéticamp, sur l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, un petit village francophone qui est le point géographique le plus près des Îles-de-la-Madeleine.

En juillet, le Festival Sable-Eau-Vent offre les plaisirs de l’été tout en assistant à des spectacles de cerfs-volants acrobatiques, de combat de cerfs-volants rokkaku, de vol libre toutes formes et couleurs et de vols de nuit.

Dans le village de Fatima, un sentier de randonnée pédestre et une piste cyclable sont mis à votre disposition et longent les falaises et le littoral dans un milieu forrestier. Vous pouvez y empruntez le sentier d’interprétation Le Barachois qui mène jusqu’au Cap-Vert et qui permet de découvrir le milieu humide particulier aux Îles-de-la-Madeleine. La piste cyclable et pédestre de Fatima est d’une longueur de 2,8 kilomètres.

À l’intérieur de l’île, la Butte du vent, l’une des buttes les plus élevées de l’archipel, offre une vue panoramique imprenable sur l’ensemble de l’archipel. Vous avez accès à la butte du vent en prenant le chemin de l’Église puis chemin Cormier à l’Étang-du-Nord et ensuite le sentier de la Butte du vent.

En été, pour ceux qui voudraient se faire dorer au soleil, les plages de la Digue ou Pédalo attirent de nombreux baigneurs.

fatima butte

Érosion aux Îles-de-la-Madeleine. Source de la photographie : fr.wikipedia.org, par Antaya. Licence: CC-BY-SA-2.5-CA + GFDL

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>