Histoire du Québec

Histoire de la sœur Leduc

Histoire de la sœur Leduc

Histoire de la soeur hospitalière Leduc

Voici un épisode de la vie du XVIIe siècle décrit par sœur Marie Morin dans son récit Histoire simple et véritable de l’établissement des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph en l’isle de Montreal.

Histoire de la sœur Leduc

«En 1677, quatre ans après ma sœur Fidelet (voir l’extrait sur la sœur Fidelet), ma sœur Leduc fut admise au noviciat, âgée de 20 ans.

Elle était de Ville Marie et la première qui s’y est consacrée a Dieu par la profession religieuse, et cela par une conduite du Seigneur qui n’est pas ordinaire.

Cette fille aimait le monde et en était aimée réciproquement et s’attacha d’amitié a un jeune homme qui la voulait épouser, mais Sa Majesté, qui avait d’autres dessins sur elle, permit que son père s’y opposa fortement.

Elle employa tout ce qu’elle avait d’amis, même Monsieur le Gouverneur général du Canada, mais inutilement. Ces poursuites durèrent 4 ou 5 ans sans que se père intrépide en sa résolution en voulut rien rabattre ni accorder aux procureurs de sa fille une chose qui paressait bien convenable.

Ce qui la dégoutta enfin du monde et de toutes les prétentions qu’elle y avait, entra dans notre monastère contre le sentiment de ces parents qui voulaient éprouver sa vocation, qui y formèrent bien des obstacles, et son amant encore davantage.

Ce qu’elle surmonta, généreusement, fit profession après plusieurs épreuves d’un noviciat plus long et plus rigoureux que les autres par l’ordre de Monseigneur l’évêque de Petrée qui voulait examiner lui-même sa vocation, ne s’en rapportant à personne à cause qu’il avait su le grand attache qu’elle avait eu autrefois pour le sieur Perotin.

Maintenant, ma sœur Leduc est une excellente Hospitalière qui ne se lasse jamais de rendre service au prochain et qui en fait son plus grand plaisir.»

nouvelle france

Centre-ville de Ville-Marie. Photo en couleurs prise par la Soeur Leduc vers 1680 : © Soeur Leduc

Pour en apprendre plus :

2 Comments

  1. Jean-Louis Morin

    2015/09/14 at 11:44

    Comment la sœur Leduc a-t-elle pu prendre une photo en couleurs du centre de Ville-Marie, alors que la photographie ne sera inventée que quelques siècles plus tard ?

  2. admin

    2015/09/15 at 1:46

    C’est une info super-secret et notre site Web est le plus grand fournisseur de toutes les photos en couleur des époques écoulées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>