Histoire du Québec

Visite du souverain

Visite du souverain

Visite du souverain en 1939

En 1939, juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale, un événement historique a lieu: pour la première fois, le couple royal visite le Canada. Il s’agit du roi George VI et de la reine Élisabeth.

C’est le premier ministre Mackenzie King qui accueille les visiteurs royaux et les accompagne dans leur voyage d'un bout à l'autre du Canada.

Nul doute que le principal objectif de la visite des souverains consistait à gagner le coeur des Canadiens pour soutenir la cause de la guerre qui approchait, et de s’assurer ainsi de leur appui dans ce conflit imminent.

C’est le 17 mai 1939 que le couple royal arrive au Canada à bord de l’Empress of Australia. Ils débarquent à Québec et voyagent ensuite à travers le pays grâce aux trains du Canadien Pacifique et du Canadien National. De plus, deux Buicks McLaughlin décapotables sont utilisées pour faire le tour des villes et des villages.

Pendant la préparation du voyage de ces illustres visiteurs, une controverse a surgi entre le gouverneur général du Canada, lord Tweedsmuir, et Mackenzie King, au sujet de la préséance: à qui revient l’honneur d'accueillir le roi et la reine à leur arrivée, puis de les escorter jusqu’à Ottawa ?

Finalement, le gouverneur général a joué un rôle plutôt modeste lors de cette visite. Il n'a salué le roi et la reine qu'à leur arrivée à Ottawa, où ils ont séjourné dans sa résidence, et il les a rejoint à Halifax pour leur dire adieu. Le reste du temps, Mackenzie King a eu l’honneur d’être le principal hôte du couple royal. Au Québec, c’est le premier ministre Ernest Lapointe qui accueille le roi et la reine.

Pendant leur trajet à travers le Québec, d'énormes foules acclament les souverains. À Montréal, c’est le maire Camillien Houde qui les reçoit avec tous les égards dus à leur rang (l’année suivante, il sera emprisonné pour s’être opposé à l’enrôlement obligatoire).

Après le Québec, le couple royal se rend à Toronto et dans les provinces de l’ouest canadien. Ensuite, les voyageurs se dirigent vers les États-Unis, où ils visitent les villes de Washington et de New York, ainsi que Hyde Park, résidence du président Roosevelt.

À leur retour au Canada, le roi et la reine voyagent dans l'Est du Québec, notamment en Estrie, avant de parcourir les Maritimes.

Le 14 juin 1939, le roi George VI et la reine Elizabeth montent à bord de l'Empress of Britain pour rentrer en Grande-Bretagne (ils font un dernier arrêt à Terre-Neuve avant de traverser l’Atlantique).

George VI

Le roi George VI, portrait officiel du monarque

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>