Histoire du Québec

Parti québécois

Parti québécois

Nette victoire du PQ

Le 12 septembre 1994, les Québécois ont donné une victoire très nette au Parti québécois qui a presque atteint son record de 1981 en nombre de sièges.

Mais en termes d’appui populaire, c’est un mandat plus mitigé qu’a reçu Jacques Parizeau. Bien que la carte électorale vire au bleu aux deux tiers, un point seulement séparait libéraux et péquistes quant aux suffrages exprimés, presque 45% pour le PQ contre 44,3% au PLQ.

En 1981, le PQ avait atteint son sommet historique avec 49 pour cent des suffrages, le même score atteint par le Bloc québécois aux élections fédérales de l’an dernier (1993).

Au moment d’aller sous presse (Journal de Montréal, 12 septembre 1994), le Parti québécois était en avance dans 77 circonscriptions sur 125, une victoire devenue évidente moins d’une demi-heure après la clôture du scrutin.

Les libéraux de Daniel Johnson ont en revanche fait mieux que ne le laissaient prévoir l plupart des sondages et se trouvaient en bonne position dans 47 circonscriptions.

L’une des surprises de la soirée fut l’élection d’un premier député de l’Action démocratique du Québec; Mario Dumont, le jeune chef du parti, l’a emporté dans son comté d’origine de Rivière-du-Loup.

Six ans et demi après être revenu à la t^te du Parti québécois, Jacques Parizeau devenait hier le 26e premier ministre du Québec. Pour son parti fondé il y a 26 ans, il s’agissait d’une troisième victoire, après celles de 1976 et de 1981.

Lors des élections provinciales au Québec en 1994, le Parti Québécois obtient 44,7 % des votes, contre 44,3 % pour les libéraux. Sur les 125 sièges disponibles à l’assemblée, le PQ en remporte 77.

Au niveau fédéral, la province du Québec a longtemps contribué à la victoire des Libéraux. Cependant, à partir de 1984, on note une forte poussée du vote québécois en faveur des conservateurs. Mais en 1993, la situation au Québec change drastiquement avec l’entrée en scène d’un nouveau parti politique, le Bloc Québécois, qui s’assure 49 % des votes de la région.

Selon plusieurs experts, le vote des Québécois est souvent déterminé par leur opinion sur la souveraineté du Québec.

Ceci dit, les deux partis qui ont, ces dernières années, attiré le plus d’adeptes au Québec lors des élections fédérales, sont le Parti Libéral et le Bloc Québécois.

pays vol d'oiseau

Pays à vol d’oiseau. Photo : © GrandQuebec.com

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>