Histoire du Québec

Mafia au Québec

Mafia au Québec

Mafia au Québec

Voici l’historique des 14 meurtres et disparitions dans la mafia italienne. Ces événements témoignent d’une «situation instable» et d’une «guerre à finir» dans le cadre d’une  lutte de pouvoir qui se joue. Dans cette série d’assassinats et d’enlèvements qui s’accumulent depuis 2009, certains étaient des hauts placés de l’organisation. Malgré les nombreuses têtes qui sont tombées depuis le début de cette guerre de pouvoir, personne n’a encore pris le contrôle du territoire. C’est donc dire que plusieurs autres coups sanglants sont à prévoir, ajoute-t-il. Quand est-ce que ça va se terminer? Et combien de morts y aura-t-il? On ne le sait pas«».

Si cette lutte entre mafieux rappelle la guerre des motards qui a sévi dans les années 90, les méthodes utilisées sont bien différentes, assure-t-on. «Dans la mafia, les meurtres sont plus ciblés. Ils ne font pas sauter un véhicule qui pourrait atteindre un voisin ou un passant. C’est plus subtil et moins spectaculaire», notent certains experts, «… c’est vraiment une autre culture. On est loin des voitures piégées et des explosifs», disent-ils.

Personnages de la mafia montréalaise tués entre le début 2009 et la fin 2012 :

19 janvier 2009 : Sam Fasulo, 37 ans, Victime d’un règlement de comptes lié au trafic de drogue. Il a été criblé de balles en pleine rue, à Montréal.

21 août 2009 : Frederico Des Reschio, âgé de 59 ans, proche de Vito et Nicolo Rizzuto. Tué dans le stationnement d’un restaurant de la rue Saint-Laurent. C’est en fait ce meurtre qui est vu comme le premier d’une extermination en règle du clan des Siciliens.

28 décembre 2009 : Nick Rizzuto Junior, âgé de 42 ans, le fils aîné de Vito Rizutto, abattu de plusieurs balles à bout portant, en pleine rue, à Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal.

21 mai 2010 : Paolo Renda, gendre de Nicolo Rizzuto et beau-frère de Vito Rizzuto. Cet homme de 79 ans a été enlevé par des individus déguisés en policiers, tout près de sa résidence.

29 juin 2010 : Agostino Cuntrera et son garde du corps : Numéro 2 du clan Rizzuto, mort criblé de balles devant un commerce du quartier Saint-Léonard. Son garde du corps, Liborio Sciascia, a aussi été tué.

29 septembre 2010 : Ennio Bruni, 36 ans, considéré comme l’un des derniers soldats à défendre les intérêts des Rizzuto sur le terrain. Tué devant son quartier général, le café Bellerose, à Laval.

10 novembre 2010 : Nicolo Rizzuto Sr., 86 ans. Le patriarche de la mafia italienne à Montréal, assassiné dans sa maison, à Cartierville. Il se trouvait dans sa cuisine lorsqu’un tireur a fait feu de l’extérieur. Il est mort devant sa conjointe et sa fille.

24 octobre 2010 : Lorenzo Lo Presti a été atteint de plusieurs projectiles alors qu’il fumait sur le balcon de son condo. Son père, Joe Lo Presti, a été tué par balle, dans le quartier Saint-Laurent, 20 ans plus tôt.

11 novembre 2011 : Salvatore Montagne, 40 ans. Après avoir été atteint par des projectiles, il a pris la fuite par la rivière l’Assomption, à Charlemagne. Il a été retrouvé mort de l’autre côté de la rive. Plusieurs le considéraient comme un parrain potentiel de la mafia montréalaise.

1er mars 2012 : Guiseppe Collapelle, de 38 ans, a été tué alors qu’il se trouvait dans son véhicule utilitaire sport, en pleine rue, à Saint-Léonard.

13 mars 2012 : Salvatore Silletta. Possiblement, tué lors d’un règlement de compte dans le milieu du trafic d’héroïne.

4 mai 2012 : Guiseppe Renda, 53 ans, proche de Salvatore Montagna, est porté disparu. Tout indique qu’il a été enlevé.

4 novembre 2012 : Joe Di Maulo, 70 ans, jadis proche de Vito Rizzuto, assassiné devant sa résidence de Blainville.

another wall

Mafia: Entreprise dont les fonds propres sont constitués d’argent sale (Mots et Grumots, Marc Escayrol, auteur français). Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>