Histoire du Québec

Hockey

Hockey

Hockey

L’origine du hockey suscite toujours la controverse. Aujourd’hui, les Américains, les Canadiens anglais et les Canadiens français revendiquent tous la paternité du hockey.

Cependant, depuis l’antiquité, l’homme a joué à des jeux où un objet était frappé avec un bâton incurvé. Une peinture de Pieter Bruegel père, Les chasseurs dans la neige (1567), montre des joueurs avec les bâtons courbés qui jouent avec un petit objet sur la glace.

Beaucoup de ces jeux furent développés pour les champs, mais furent joués également sur la glace.

L’origine du mot hockey est également vague. Selon certains, le mot viendrait du mot français hoquet, qui signifie une crosse de berger. Une autre version défend la thèse de l’origine hollandais du mot – hokkie, diminutif de hok – chenil ou cabane et désignant dans ce cas les cages de but.

En tout cas, l’utilisation du terme hockey pour désigner de tels jeux est attestée depuis 1785, mais son étymologie demeure incertaine.

Pourtant, les origines du jeu moderne se trouvent en Amérique du Nord, même si les immigrants européens ont apporté en Amérique du Nord une multitude de jeux similaires au hockey, tels que le shinty écossais, le Bazhig kamm joué en Bretagne, le hurling irlandais et le hockey sur gazon, joué en Angleterre.

Au fait, lorsque ce sport est apparu au Canada, il ne portait pas de nom officiel. En fait, entre les Canadiens anglais on y faisait référence selon diverses appellations: Hurley, Wicket, Ricket et Break-Shins.

Cependant, à Windsor, en Nouvelle-Écosse, ville considérée comme l’un des berceaux de ce sport tellement populaire, on a pendant longtemps raconté une anecdote au sujet d’un certain colonel John Hockey, en garnison à Fort Edward. On racontait que le colonel se servait de ce jeu pour garder ses troupes en bonne condition physique. Ces exercices ont rapidement adopté le nom de famille du bon colonel et ces séances d’exercice s’appelaient jeu de Hockey. Un fait ponctuel joue en faveur de l’anecdote. En effet, le colonel John Hockey servit au milieu des années 1800 à Halifax. Son nom figure sur la liste des militaires britanniques, conservée à la bibliothèque de l’assemblée générale de la Nouvelle-Écosse, à Halifax.

Mais le développement du jeu moderne eut lieu à Montréal.

Le 3 mars 1875, fut joué le premier match codifié au Victoria skating rink de Montréal. En 1877, des étudiants de l’université McGill James Creighton, Henry Joseph, Richard F. Smith, W. F. Robertson et W. L. Murray rédigèrent sept règles du hockey.

Le premier club, le McGill University Hockey Club, est également fondé en 1877.

Le jeu devint vite si populaire qu’il fut présent au carnaval d’hiver de Montréal de 1883. Cette année-là, on assiste à Montréal à un premier tournoi de hockey, couronné par un trophée.

En 1885, A. P. Low introduisit le hockey à Ottawa et durant la même année, un second club fut créé à l’Université d’Oxford.

En 1888, le nouveau gouverneur du Canada, Lord Stanley, impressionné par le match qu’il vit au tournoi de 1888 du Carnaval d’hiver de Montréal, décide de créer un trophée pour récompenser la meilleure équipe de ce même tournoi en 1889.

La Coupe Stanley fut attribuée en 1893 au champion amateur du Canada, les Montréal AAA. À l’époque, Montréal regroupait déjà une centaine d’équipes et des ligues existaient à travers le Canada entier. Également en 1893, des joueurs de Winnipeg eurent l’idée d’utiliser des équipements de cricket pour protéger les jambes des gardiens.

1893 fut également la date du premier match aux États-Unis entre l’Université Yale et l’Université Johns-Hopkins, mais la première ligue américaine amatrice de hockey fut fondée en 1896 à New York. La première équipe professionnelle, les Portage Lakers, voit le jour en 1903 à Houghton dans le Michigan.

Ce sont les fils de Lord Stanley qui apportent le hockey sur glace en Europe, en affrontant une équipe de la Cour d’Angleterre (incluant les futurs Edward VII et George V) à Buckingham Palace en 1895.

En 1905, naît la Fédération française de hockey. En 1908, le patineur français Louis Magnus crée la Ligue internationale de hockey. Le premier championnat d’Europe de hockey eut lieu en 1910 à Montreux et fut remporté par la Grande-Bretagne.

En 1909, le club de hockey Canadien de Montréal est fondé. Il est le plus vieux club encore existant aujourd’hui. Ses joueurs adoptent le maillot tricolore dès 1911.

Au fil des ans, les règles du jeu évoluent : en 1913, on sépare le patinoire (c’était au masculin à l’époque!) en trois parties et établit la ligne bleue, par exemple.

En 1914, ce sport se pratique pour la première fois à Montréal sur une patinoire fermée. En 1917, la Ligue nationale de hockey (National Hockey League) est fondée et en 1920, le hockey sur glace devient sport olympique lors des olympiades d’été d’Anvers.

En 1930, c’est le premier championnat du monde de hockey remporté par le Canada à Chamonix en France.

Dès son origine, le hockey est la proie de l’appât du gain : lorsque un maçon au début du XXe siècle se contente d’un salaire de trois cent dollars par année, les meilleurs joueurs gagnent environ trois mille.

canadien de montreal

Un fan dans le Forum ABC. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

2 Comments

  1. Earl Zukerman

    2011/05/13 at 9:43

    ACTUELLEMENT, le premier club, le McGill University Hockey Club, est fondé en 1877 (non 1880).

    Earl Zukerman
    Relationniste
    Service des Sports
    U. McGill

  2. Marc Durand

    2011/08/12 at 3:28

    Bravo pour cet article. Pour votre information, le 2e club de hockey a été le Québec Hockey Club, fondé en 1878.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>