Histoire du Québec

Exécution de David McLane

Exécution de David McLane

Exécution de David McLane

En 1797, alors que les autorités envisagent la possibilité d'une insurrection dans le Bas-Canada, M. David McLane, un marchand de chevaux de l'État américain du Vermont, est arrêté à Montréal.

David McLane aurait déjà rencontré plusieurs révolutionnaires impliqués dans le complot, et il était vraisemblablement au courant des livraisons d'armes aux Canadiens français et autres projets du même genre.

Il est arrêté à la suite de ses propos concernant l'objet de sa mission au Canada:

« Vous ne me connaissez pas, mais je suis envoyé par le gouvernement français pour exciter une insurrection en Canada dans le but de délivrer de l'esclavage nos frères et parents.

Je suis le commandant en second de l'armée française destinée à opérer contre cette province. Je voudrais former un corps de Canadiens pour surprendre la garnison de Québec ; vous pouvez parler à vos frères, à vos parents et peut-être les engager à se joindre à nous. »

Malheureusement pour lui, l’homme à qui McLane se confie court avertir les autorités.

David McLane se rend ensuite à Québec où il est mis aux arrêts et traduit devant une cour martiale.

Il est condamné à mort et exécuté le 21 juillet 1797, et plusieurs arrestations de Canadiens français s'ensuivent. 

Mais c’est la victoire de l'amiral Horatio Nelson sur la flotte française à Aboukir, le 1er août 1798, qui mettra fin aux craintes des autorités. Désormais, la France ne sera plus capable de provoquer et de soutenir une insurrection au Canada.

garnison de québec

Garnison de Québec, gravure du 19e siècle, image du domaine public

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>