Histoire du Québec

Premier congrès de l’air

Premier congrès de l’air

Premier congrès international de l’air à Pointe-Claire

Le tout premier congrès international de l’air a été célébré entre le 24 juin et le 2 juillet 1910 dans la municipalité de Pointe-Claire, dans le secteur de Lakeside, sur les rives de la baie de Valois.

Pour tenir ce congrès, on a loué les terrains d’une ferme au nord du site de la compagnie jadis très connue Terra Cotta Works, et l’événement a été subventionné par l’Automobile and Aero Club.

Des douzaines de milliers de visiteurs ont visité l’exposition organisée dans le cadre du Congrès de l’Air sur une énorme estrade érigée sur le site. Cette plate-forme longue de plus de 350 mètres se trouvait à 10 mètres au-dessus du sol. Près de 50 policiers de Montréal, ainsi qu’un escadron du Royal Canadian Dragoons, assuraient la sécurité de ce premier «salon de l’automobile et de l’aviation de Montréal».

Les Montréalais s’y rendaient en train. Ils descendaient à la station Lakeside pour admirer les autos, les avions et les dirigeables. Ils pouvaient aussi effectuer une ascension en montgolfière ou un vol en dirigeable, ou simplement observer les performances des parachutistes et même des simulations de combats aériens.

La plupart des pionniers américains et européens de l’aviation ont répondu à l’appel de ce congrès, discutant du développement de l’aviation et assistant à des conférences sur les progrès techniques en ce domaine.

Le 2 juillet, lors de la journée de clôture du Congrès, le comte de Lesseps entreprend un premier vol en avion, aller-retour, depuis Lakeside vers le centre-ville de Montréal. Ce fut un trajet de 50 minutes: 20 minutes pour arriver au centre-ville, 20 minutes de retour, plus 10 minutes de vol au-dessus des Montréalais. Le comte a d’abord longé le fleuve jusqu’au centre-ville, puis il a fait le tour de la montagne avant de retourner vers Lakeside.

Ce vol historique a été effectué dans un monoplan Blériot, surnommé Le Scarabée, appartenant au comte de Lesseps. La distance totale parcourue par l’avion fut de 65 kilomètres, avec une vitesse moyenne de 70 kilomètres à l’heure.

Le même jour, M. Walter Brookins, membre de l’entreprise des frères Wright, établit à Pointe-Claire un record d’altitude (selon les sources, il est monté soit à 2, soit à 3 kilomètres au-dessus du sol).

En 1967, un monument commémorant le premier congrès de l’air a été inauguré par la chambre de Commerce de Pointe-Claire, à côté de la bibliothèque publique, sur Douglas Shand. Malheureusement, il fut ensuite démantelé et conservé dans un dépôt de la ville de Pointe-Claire.

helicoptere

L’invention de l’aviation date d’après l’invention de la piste d’atterrissage. Et heureusement, je dirais… Philippe Geluk, artiste et auteur belge, Le tour du chat en 365 jours. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>