Gens du pays

Delamarre, Victor

Delamarre, Victor

Victor Delamarre

Victor Delamarre, un grand haltérophile québécois, naît le 24 septembre 1888 à Hébertville. Il commence à travailler sur la ferme dès l’adolescence. On raconte qu’un jour, le contremaître des travaux de construction d'une voie ferrée au Lac-Bouchette le met au défi de soulever jusqu’à ses genoux un morceau de rail qui mesurait neuf mètres. À la surprise des collègues, Victor réussit à lever le rail qui pèse dans l’ordre de 250 kilogrammes. Il se fixe ensuite l’objectif de surpasser son idole, Louis Cyr, l’homme le plus fort au monde.

Victor Delamarre quitt son village pour aller vers Montréal, où il rencontre des haltérophiles les plus connus, tels Cabana, Décarrie, Barré, et Louis Cyr peu avant sa mort. Delamarre est admis dans les forces constabulaires de la Cité de Montréal en 1912. Ses collègues l’appellent Armoire à glace et il pratique la lutte et la boxe dans ses moments libres.

Le 2 avril 1914, Victor Delamarre fait une présentation au Théâtre Arcade de Montréal. Avec son dévissé de 309,5 livres, il fracass quatre records d'un coup. En effet, effectue la plus lourde dévissée de l’histoire ; il bat Louis Cyr; il lève à bout de bras un poids deux fois plus lourd que lui ; il déclasse, lui poids moyen, tous les poids lourds du monde.

Après ce record, Victor établit d’autres records et participe dans plusieurs compétitions. Selon plusieurs témoignages, il pliait des pièces de cinquant sous ou des clous, comme si de rien n’était. L’abbé East témoigne, par exemple : « J’ai vu Victor Delamarre prendre une automobile de marque Studebaker qui était sept pieds en bas de la route et la remettre sur le chemin. Par curiosité, nous avons pesé la voiture et son contenu : 3 855 livres !» Une ceinture en or et diamant lui a été remise le 17 décembre 1921 au Lac-Bouche

Le 24 février 1922, il bat Arthur Dandurand, le champion de développement musculaire du Canada. À cette occasion, il soulève d’un seul doigt de la main gauche 201,5 livres.

Victor Delamarre meurt le 13 mars 1955 à Québec. Il a été admis au temple de la renommée sportive canadien. Une route à Lac-Bouchette, une rue dans la ville de Québec et une rue à Montréal, dans Pointe-aux-Trembles, portent son nom.

victor delamarre

Victor Delamarre le 2 avril 1914. Photo : aucune licence nécessaire, photographie du domaine public, auteur inconnu

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>