Gens du pays

Thompson, David

Thompson, David

David Thompson

David Thompson, commerçant en fourrures, est aussi un grand explorateur et géographe canadien. Il est né en 1770, à Westminster, en Angleterre. Il fait ses études à Londres, à la Grey Coat School. Il arrive au Canada en 1784 où il devient apprenti à la Compagnie de la Baie d’Hudson, au Québec. Puis, en 1787, il est envoyé vers l’Ouest où il apprend les techniques de l’arpentage et quelques notions d’astronomie, tout en parcourant les vastes espaces du nord du Manitoba et de la Saskatchewan.

En 1797, son contrat avec la CBH prend fin et il se joint au rival de la Compagnie de la Baie d’Hudson, la Compagnie du Nord-Ouest. Il arpente les sources du Mississippi et d’autres cours d’eau.

Pendant de longues années, Thompson fait des voyages d’exploration dans toute l’Amérique du Nord. Il traverse des chaînes de montagnes et visite de nombreux lieux. On lui doit les premières descriptions du col Athabasca et de la rivière Kootenay, entre autres.

En 1812, Thompson s’installe à Terrebonne, au nord de Montréal, et devient cartographe. Pendant la guerre contre les États-Unis, il se joint à la milice canadienne. En 1814, David Thompson dessine sa carte du Nord-Ouest de l’Amérique du Nord qui sera utilisée pendant près de 150 ans.

Il continue ses voyages et explorations pendant plusieurs décennies et, en 1843, il produit un atlas qui cartographie le territoire canadien depuis la baie d’Hudson jusqu’au Pacifique, soit une superficie de plus de 4 millions de kilomètres carrés.

David Thompson était doté d’une résistance physique phénoménale, ce qui lui permit de parcourir à pied des milliers de kilomètres au cours de ses nombreux voyages.

Il est aussi considéré comme l’archétype du commerçant de fourrures, attentif, respectueux envers les Amérindiens à une époque où ils étaient traités avec hostilité, fidèle à sa parole et très pieux. Mais tout point de vue est subjectif et certains témoins nous ont laissé un tout autre portrait de cet homme, le décrivant comme déloyal envers ses employés, rancunier et fantaisiste dans les récits de ses aventures dans l’ouest canadien.

Quoi qu’il en soit, on ne peut nier le fait que David Thompson fut l’un des plus grands géographes canadiens de son temps. Outre ses activités de négociant en fourrures, il était un arpenteur et un explorateur de talent qui nous a laissé plusieurs récits scientifiques de ses voyages dans l’Ouest de l’Amérique du Nord.

Il a cartographié un territoire d’environ 4 millions de kilomètres carrés. Ses cartes, méticuleusement dessinées et très détaillées, furent utilisées jusqu’au milieu du vingtième siècle. Par exemple, on doit à Thompson la cartographie du fleuve Columbia depuis sa source jusqu’à son embouchure.

Thompson a aussi laissé des récits sur la météorologie, l’astronomie et la faune.

Il meurt en 1857, âgé de 86 ans, dans l’isolement et la pauvreté, avant de pouvoir achever la rédaction de ses mémoires. David Thompson et sa femme Charlotte, décédée trois mois plus tard, reposent au cimetière du Mont Royal, à Montréal.

En 1926, soixante-dix ans après son décès, l’Association historique canadienne lui érige un monument avec l’épitaphe suivante: «À la mémoire du plus grand des géographes canadiens qui pendant 34 ans a exploré et tracé les principales routes entre le Saint-Laurent et le Pacifique».

Voici une brève description de l’héritage qu’il nous a laissé:

  • la première carte détaillée et fiable de l’Ouest;
  • le tracé de la frontière entre le Canada et les États-Unis le long de centaines de kilomètres;
  • l’établissement de relations de coopération entre les Européens et les Amérindiens de l’Ouest;
  • la description détaillée de vastes secteurs du Canada et du Nord-Ouest des États-Unis.

Les récits de ses explorations ont également servit à des générations d’historiens pour comprendre l’essence de la traite des fourrures au XIXe siècle.

David Thompson

David Thompson

David Thompson en pleine observation. Dessin de Charles William Jefferys. Bibliothèque et Archives Canada, no 1972-26-1406

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>