Gens du pays

Dallaire, Roméo

Dallaire, Roméo

Roméo Dallaire

Le lieutenant général Roméo Dallaire naît en 1946 à Denekamp, aux Pays-Bas. Son père est canadien et sa mère hollandaise.

À l’âge de 14 ans, Roméo Dallaire s’enrôle dans les Cadets de l’Armée canadienne. Il suit des études au Collège militaire royal de Saint-Jean-sur-Richelieu et ensuite au Collège militaire royal du Canada à Kingston, en Ontario.

Il occupe plusieurs postes de commandement dans l’armée canadienne, notamment en Allemagne, à Valcartier et à Ottawa. En 1989, Dallaire est nommé brigadier général et il assume le commandement du Collège militaire royal de Saint-Jean-sur-Richelieu. Deux ans plus tard, il est nommé commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada à Valcartier.

En 1993, Roméo Dallaire est envoyé comme commandant en chef de la Mission d’observation des Nations Unies en Ouganda-Rwanda (MONUOR) et de la Mission des Nations Unies pour l’assistance au Rwanda (MINUAR). Il sert au Rwanda d'août 1993 jusqu’en août 1994.

De retour au Canada, le général Dallaire occupe différents postes dans l’armée. Il est commandant de la Force tesrrestre pour le secteur du Québec, chef d’état-major du sous-ministre adjoint puis sous-ministre adjoint, responsable des Ressources humaines militaires. En 1999, Roméo Dallaire devient conseiller spécial du chef d’état-major de la Défense. Il prend sa retraite en avril 2000, pour des raisons médicales liées au syndrome de stress post-traumatique (SSPT).

Au Québec et dans le monde, le lieutenant général Dallaire est connu pour sa campagne sans répit pour la défense des droits de la personne, pour sa gestion des conflits militaires et pour l’organisation de l'aide humanitaire. Il participe à des conférences un peu partout dans le monde et il prône une profonde réforme des Forces canadiennes.

En mars 2005, il siège au Sénat du Canada. De plus, il est actuellement membre du Conseil consultatif sur les Forces canadiennes d’Anciens combattants et il siège dans plusieurs autres organismes consultatifs du Ministre de la Défense.

Le général est l’auteur du livre J’ai serré la main du diable – La faillite de l'humanité au Rwanda, relatant la guerre civile et le génocide au Rwanda. Un documentaire et un film ont été tournés au Québec, basés sur ce livre (réalisés par Roger Spottiswoode, avec Roy Dupuis dans le rôle de Roméo Dallaire).

En avril 2004, R. Dallaire a témoigné devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda contre M. Théoneste Bagosora, accusé de génocide et responsable de la mort d'environ huit cent mille personnes au Rwanda en 1994.

Le lieutenant général Dallaire a été décoré à maintes reprises. Il est Officier de l’Ordre du Canada.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>