Gens du pays

Cliche, Robert

Cliche, Robert

Robert Cliche

Robert Cliche est né à Saint-Joseph-de-Beauce le 12 avril 1921.

Après des études classiques au Petit Séminaire de Québec, il étudie la philosophie au collège de Lévis et le droit à l’Université de Laval. En 1944, Robert Cliche est admis au barreau et devient professeur de droit, puis de 1944 à 1946 il sert dans le Régiment royal des Fusiliers marins.

En 1945, Robert Cliche épouse Madeleine Ferron, qui deviendra une célèbre artiste québécoise. Le couple vit pendant plus de trente ans en Beauce.

En 1964, Robert Cliche devient le leader de l’aile québécoise du Nouveau parti démocratique (NPD), mais après son échec aux élections fédérales de 1965 et 1968, Maître Cliche retourne à l’exercice du droit.

En 1972, il est nommé assistant du juge en chef à la cour provinciale. En 1974, Robert Cliche, connu pour ses positions intransigeantes envers la corruption et la malhonnêteté, est nommé président de la Commission d’enquête sur la violence et la corruption dans l’industrie de la construction au Québec. Cette commission étudie la situation des syndicats.

Avec la collaboration de Madeleine Ferron, Robert Cliche publie Quand le peuple fait la loi en 1972 et Les Beaucerons ces insoumis en 1974.

Robert Cliche a été président et administrateur d’un grand nombre d’associations culturelles et sociales, fonctions qu’il a remplies avec passion et responsabilité.

Robert Cliche est décédé à Québec le 5 septembre 1978. Il a été décoré à titre posthume de l’Ordre de la Pléiade, une distinction internationale de la francophonie.

Une municipalité régionale du comté de Beauce porte son nom. Au Québec, un prix littéraire prestigieux est décerné par la Fondation Robert Cliche, qui se consacre à la conservation du patrimoine beauceron.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>