Gens du pays

Babel, Louis

Babel, Louis

Louis Babel

Louis-François Babel naît le 23 juin 1926 à Veyrier, en Suisse. Il fait ses études aux collèges de Fribourg et de Mélan, en Haute-Savoie, pour devenir, en 1847, novice à Notre-Dame de l’Osier dans la congrégation des oblats de Marie-Immaculée, en Isère. Il poursuit ses études de théologie à Marseille et à Maryvale, en Grande-Bretagne.

C’est à Ottawa, en 1851, que Louis Babel est ordonné prêtre. Il part en mission dans la région du nord-est du Québec et du Labrador, auprès des Indiens. Il évangélise des Amérindiens et des Inuits, notamment des Montagnais, des Algonquins et des Naskapis.

Le père Babel a passé plus de 60 ans sur la Côte-Nord. On le considère comme le premier explorateur scientifique du nord-est québécois.

En effet, vers la fin des années 1860, il est le premier homme blanc à traverser l’intérieur de la Côte-Nord jusqu’au Labrador. Au cours de ses explorations, le père Babel recueille des données sur la géographie de la région, sa faune et sa flore. De plus, il est le premier à étudier la grammaire des langues autochtones.

Chaque année, il parcourt des centaines de kilomètres à pied ou en canot. Son abnégation, son courage, son détachement, sa promptitude à remplir les tâches difficiles le rendent célèbre dans toute la région. Les Montagnais le surnomme Ka Kushkueltitak (le Méditatif).

Louis Babel découvre en 1870 les vastes gisements de fer du Labrador et il dresse la première carte géographique de la péninsule. Le père Louis Babel travaille avec le père Charles Arnaud, qui fut son compagnon d’apostolat pendant 60 ans.

Aujourd’hui, la réserve écologique Louis-Babel, la plus grande réserve écologique au Québec, située sur l’île René-Levasseur dans le cratère météoritique qui porte son nom; le Mont-Babel, pic central de l’île; un canton dans le Saguenay et plusieurs rues québécoises portent son nom.

Le prêtre Louis Babel est décédé le 1er mars 1912, à Pointe-Bleue.

Il laisse Le journal des voyages de Babel, 1866–1868, un précieux document témoignant de la vie dans la région de la Côte-Nord et du Labrador au milieu du XIXe siècle.

Louis Babel

Louis Babel, photographie de l’époque

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>