Gens du pays

Provancher, Léon

Provancher, Léon

Léon Provancher

Léon Provancher naît le 10 mars 1820 à Bécancour. Enfant déjà, il démontre un intérêt certain pour les sciences naturelles.

Cependant, Léon Provancher est ordonné prêtre à Québec, le 12 septembre 1844. Il devient le curé résident de Saint-Victor-de-Tring. En 1852, l’abbé Provancher est chargé de la cure de l’Isle-Verte. C’est dans cette paroisse qu’il commence à collectionner les mollusques.

Plus tard, il est transféré à Portneuf où il écrit de nombreuses œuvres sur la botanique et l’entomologie, dont Le Verger canadien, paru en 1862, et La Flore canadienne, en deux volumes édités l’année suivante. Ces ouvrages furent la principale référence des botanistes canadiens jusqu’aux années 1930. En 1863, paraît son Catalogue des arbres fruitiers.

Léon Provancher a également écrit la Petite faune entomologique du Canada, en trois volumes, où il décrit pour la première fois environ mille espèces d’hyménoptères. Aujourd’hui encore, c’est un ouvrage de référence.

De 1868 à 1891, il fonde et dirige Le Naturaliste canadien, première revue scientifique de langue française en Amérique, qui est toujours publiée au Québec.

En 1872, l’abbé Provancher prend sa retraite et s’établit au Cap-Rouge. Il y étudie les insectes, écrit La Petite faune entomologique, et voyage à travers le monde tout en poursuivant ses recherches. Il publie ses récits de voyage dans les Antilles, en Europe et au Moyen-Orient. Son Histoire du Canada a été choisi comme ouvrage d’étude pour les écoles vers la fin du XIXe siècle.

L’abbé Léon Provancher décède à Cap-Rouge, le 23 mars 1892.

En 1919, des hommes d’affaires fondent la Société Provancher d’histoire naturelle du Canada qui poursuit des études scientifiques, la vulgarisation des sciences naturelles auprès du grand public et la sauvegarde du milieu naturel du Québec. Cette Société possède des îles et des terrains le long des rives du Saint-Laurent, dont l’Île aux Basques.

Léon Provancher

Léon Provancher

Portrait de Léon Provancher, photographie de l’époque

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>