Gens du pays

Lacoste-Beaubien, Justine

Lacoste-Beaubien, Justine

Justine Lacoste-Beaubien

Justine Lacoste-Beaubien, née le 1 octobre 1877, est issue d’une famille de la bonne bourgeoisie montréalaise francophone. Son père, sir Alexandre Lacoste, est professeur de droit à l’Université Laval à Montréal, sénateur, puis juge en chef de la province de Québec. Sa mère, Lady Lacoste, née Marie-Louise Globensky, est une figure importante des milieux philanthropiques québécois.

Adolescente, Justine Lacoste devient pensionnaire au couvent Hochelaga de Montréal. En 1899, elle marie un homme d’affaire, Louis de Gaspé Beaubien. M. de Gaspé Beaubien possède la Beaubien Produce and Milling Company et la Maison L.G. Beaubien et Cie. Il devient président de la Bourse de Montréal, en 1932. Il meurt en 1939.

En 1907, Irma Levasseur, cherchant à intéresser des femmes au sujet de son projet de fondation d’un hôpital pour enfants à Montréal, rencontre Justine Lacoste-Beaubien. Grâce aux efforts d’Irma Levasseur et de Justine Lacoste-Beaubien, ainsi qu’à l’appui de plusieurs autres bienfaiteurs, l’hôpital Sainte-Justine de Montréal est fondé et accueille un premier patient à l’édifice situé sur la rue Saint-Denis, près de la rue Roy. En mai 1908, l’hôpital déménage sur la rue Delorimier, au coin de Rachel.

Justine Lacoste-Beaubien a consacré sa vie à l’institution en y dédiant toute son énergie et son temps ainsi que sa fortune. Elle devient une gestionnaire chevronnée. Elle sollicite des fonds et de l’aide, recrute des médecins et des bénévoles; si bien que l’hôpital passe de 60 à 300 lits entre 1914 et 1923.

Avec les besoins toujours grandissants, Justine planifie la construction d’un hôpital encore plus grand, qui est ouvert en 1957, sur le Chemin de la Côte-Sainte-Catherine à Montréal.

Justine Lacoste-Beaubien se retire en 1966 de la direction de l’hôpital après près de 60 ans de services ininterrompus. Elle décède à Montréal le 17 janvier 1967.

Madame Lacoste-Beaubien lègue une importante somme d’argent qui servira à créer, en 1969, la Fondation Justine-Lacoste-Beaubien pour encourager la recherche médicale.

L’oeuvre de Justine Lacoste-Beaubien est énorme. En effet, grâce à sa ténacité, des milliers d’enfants ont pu bénéficier d’excellents soins hospitaliers.

Aujourd’hui, l’Hôpital Sainte-Justine, doté de 800 lits et affilié à l’Université de Montréal, est devenu un des centres pédiatriques les plus importants au Canada. Au fait, l’institution, fort de toute une équipe de médecins, de professionnels et d’infirmières, est un chef de file mondial dans le domaine de la pédiatrie

Notons finalement que deux sœurs de Justine, Marie et Thaïs, ont elles aussi été impliquées dans le mouvement social.

Justine Lacoste-Beaubien

Justine Lacoste-Beaubien

Mme Lacoste-Beaubien en 1903. Photo libre de droits

Voir aussi :

1 commentaire

  1. arianne

    2014/01/23 at 4:17

    votre site donnes beaucoup d informations ,un tres bon site

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>