Gens du pays

Hertel, Joseph-François

Hertel, Joseph-François

Joseph-François Hertel

Fils de Jacques Hertel de la Fresnière, François Hertel de la Fresnière naît le 3 juillet 1642 à Trois-Rivières

Il entre dans les troupes de la marine et sert comme officier, puis il prend part à plusieurs expéditions.

En 1661, à l’âge de 19 ans, il est capturé par les Iroquois et passe deux ans en captivité. La lettre à sa famille, écrite sur une feuille d’écorce, est devenue célèbre par son contenu témoignant des moeurs et coutumes de l’époque. Il s’évade et en 1673, il prend part à des raids de représailles, accompagnant l’expédition de Frontenac qui suit les traces des Iroquois jusqu’au lac Ontario.

Il épouse, le 22 septembre 1664, Marguerite de Thauvenet. Il prend ainsi possession de la seigneurie de Chambly à titre d’époux de la seigneuresse.

Joseph-François Hertel est emprisonné brièvement pour activités illégales dans la traite des fourrures, mais sa connaissance de la langue iroquoise et de la stratégie de combat des indiens lui valent le pardon des autorités. Il organise des opérations militaires en utilisant des tactiques amérindiennes, telles qu’embuscades, marches rapides, etc.

C’est lui qui mène un raid contre Salmon Falls, en Nouvelle-Angleterre.

En Nouvelle-France, on l’appelle «le héros» et «la terreur des Anglais». De 1709 à 1712, il commande le Fort Frontenac.

En 1716, François Hertel est anobli par Louis XV. Il reçoit des lettres de noblesse pour lui et sa descendance.

François Hertel meurt à Boucherville le 22 mai 1722.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>