Gens du pays

Le Ber, Jeanne

Le Ber, Jeanne

Jeanne Le Ber

Jeanne Le Ber était la fille unique de Jacques et de Jeanne Le Moyne, de Ville-Marie.

Elle fut baptisée le jour de sa naissance, le 4 janvier 1662, et eut comme parrain et marraine nuls autres que Paul de Maisonneuve et Jeanne Mance.

Jeanne Le Ber fait ses études chez les Ursulines de Québec où sa tante, Marie Le Ber l'Annonciation, était religieuse.

Jeanne Le Ber ayant 50 mille écus en sa possession, elle était une des personnes les plus riches de la Nouvelle-France. Mais, en 1679, elle fut grandement impressionnée par la mort d'une amie, religieuse de la Congrégation de Notre-Dame, et elle décida de vivre en recluse.

En 1695, elle prononce ses voeux solennels et depuis, elle consacre ses journées à la prière et à des travaux de broderie et de confection de vêtements religieux. Pendant toute sa vie elle garde le silence et se consacre à Dieu, à la réflexion et à la méditation.

Jeanne le Ber fit de nombreux dons, particulièrement à la Congrégation de Notre-Dame. Elle légua à celle-ci le reste de ses biens.

Décédée en 1714, Jeanne Le Ber fut inhumée dans l'église des soeurs, près des restes de son père.

jeanne le ber

Portrait de Jeanne Le Ber. Source www.maisonsaint-gabriel.qc.ca

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>