Gens du pays

Talon, Jean

Talon, Jean

Jean Talon

Jean Talon fut le premier intendant de la Nouvelle-France (plus exactement, il fut le deuxième, mais le premier, Louis Robert de Fortel, ne s’est jamais rendu au Canada). Il a accomplit deux mandats, le premier de 1665 à 1668 et le second de 1670 à 1672.

Jean Talon est né en 1625 dans la province française de la Champagne. Il fait ses études à Paris, chez les Jésuites, au collège de Clermont, puis il occupe différents postes dans l’administration et reçoit les éloges de Mazarin pour son zèle et sa compétence.

Talon arrive en Amérique en 1665, mandaté par Louis XIV et son ministre des Finances, Jean-Baptiste Colbert, qui voulaient évaluer les progrès de la colonie.

À son arrivée, il trouve la colonie dans un état de déliquescence avancée et il doit faire face à d’énormes défis. De nombreux colons meurent du scorbut et de diverses autres maladies. De plus, les conflits entre les colons et les Autochtones sont fréquents.

Parmi de nombreux points en sa faveur, on peut citer la réorganisation administrative de la Nouvelle-France, la création du Conseil souverain, l’établissement de plus de mille cinq cents immigrants, la création d’une politique nataliste selon laquelle une prime de 300 livres est accordée aux familles de dix enfants et une prime de 400 livres aux familles ayant douze enfants.

C’est Jean Talon qui favorise l’arrivée de près de mille «Filles du Roy», qui réorganise l’industrie, encourage le défrichement de nouvelles terres, entreprend la construction de la voierie et la production de la bière. Il distribue des terres aux immigrants et encourage la venue d’artisans et d’apprentis.

Au cours des années de l’intendance de Jean Talon, la population de la Nouvelle-France est évaluée entre 3 200 et 7 600 personnes.

En 1673, après son départ du Canada, Talon se montre optimiste sur les destinées du Canada. Malheureusement, après son départ, un certain nombre de ses réformes seront abandonnées.

Jean Talon passe à Paris les dernières années de sa vie, dans l’entourage du roi. Il meurt, célibataire, le 24 novembre 1694.

Jean talon

Portrait de Jean Talon

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>