Gens du pays

Laliberté, Guy

Laliberté, Guy

Guy Laliberté

Guy Laliberté, le célèbre fondateur du Cirque du Soleil et chef de la direction du cirque, est né à Québec le 2 septembre 1959. Il décide de devenir acteur professionnel à quinze ans, mais il s’est déjà fait remarquer comme clown lors de spectacles produits dans son école.

Après ses études secondaires, il joue de l’harmonica et de l’accordéon dans le groupe La Gueule du loup. Puis il entreprend une tournée en Europe comme chansonnier et cracheur de feu. Il rentre au Québec en 1979 et se présente aux élections fédérales de 1980 comme candidat du Parti Rhinocéros sous le nom de Guy Pantoufle Laliberté.

En 1984, Guy Laliberté crée le Cirque du Soleil. Depuis, il est le guide infatigable de l’équipe de conception des spectacles. La célébrité du cirque est le résultat de ses efforts ainsi que de son habileté à réunir autour de lui une équipe efficace et talenteuse.

En 1997, Guy Laliberté devient chevalier de l’Ordre national du Québec, la plus haute distinction décernée par le gouvernement de la province.

Guy Laliberté et son Cirque du Soleil sont cités dans de nombreux ouvrages de stratégie des affaires en raison de leur brillante réussite sur le plan financier.

Notons finalement que Guy Laliberté est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de poker au monde. En avril 2007, il a obtenu la quatrième place lors du championnat World Poker Tour.

Le 30 septembre 2009, Guy Laliberté devient le premier touriste spatial canadien. Il part  du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, à bord d’une fusée russe Soyouz. Il est le troisième Québécois à aller dans l’espace après Marc Garneau et Julie Payette, qui sont pour leur part des astronautes professionnels. Il a déboursé pour ce petit voyage touristique plus de 35 millions de dollars et s’est présenté près de la rampe de lancement en arborant un nez rouge de clown.

Guy Laliberte

Guy Laliberte

Guy Laliberté, photo du domaine public par NASA

Aujourd’hui, la fortune personnelle de Guy Laliberté s’élève à environ 2,5 milliard $US, selon le magazine Forbes (données de l’année 2008). Bien sûr, l’entrepreneur en dédie une part à diverses œuvres de bienfaisance. Par exemple, il a lancé la fondation One Drop, qui s’efforce d’assurer un meilleur accès à l’eau potable pour les populations les plus pauvres de la planète.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>