Gens du pays

Langevin, Gilbert

Langevin, Gilbert

Gilbert Langevin

Gilbert Langevin est né à La Doré le 27 avril 1938. Il fait ses études classiques chez les Rédemptoristes de Sainte-Anne-de-Beaupré. Ensuite, il poursuit son éducation chez les Oblats de Jonquière et au Collège Saint-Sulpice de Montréal.

Dès 1960, il publie des articles dans diverses revues québécoises dont La Liberté, La Barre  et Homo-Québec. Il publie des poèmes sous différents pseudonymes, dont le plus connu est Zéro Legel. Entre 1959 et 1963 paraissent ses quatre premiers recueils poétiques.

Il fonde les Éditions Atys et il présente des spectacles-récitals à travers la province. 

En 1979, Gilbert Langevin reçoit le prix du Gouverneur Général du Canada qui est octroyé au Mouvement fraternaliste, fondé par Langevin avec François Hertel pour la défense des prisonniers politiques du Québec.

Au cours de sa carrière littéraire, Gilbert Langevin publie 34 livres, dont la plus grande partie sont des recueils de poèmes, mais où l'on trouve aussi des chansons, de la prose et des aphorismes.

En 1994, Langevin reçoit le prix Alain-Grandbois de L’Académie des lettres du Québec pour son livre Le cercle ouvert.

Gilles Langevin s’éteint à Montréal le 18 octobre 1995.

Ses chansons, interprétées par lui à partir de 1969, ont été aussi chantées par Gerry Boulet, Steve Faulkner, Marjo, Dan Bigras, Jean Custeau, Pierre Flynn, ou encore Luce Dufault. Au total, Gilbert Langevin a laissé plus de deux cents chansons.

On parle de la poésie de Langevin comme d’une oeuvre pleine de révolte et d’amour.

Voici le texte d’une célèbre chanson qui est parfois attribuée à Dan Bigras. En fait, il s’agit d’un poème de Gilbert Langevin, interprété par Dan Bigras.

Ange Animal

Ange Animal, Ange Amical
Tu me désoles, tu me consoles
Est-ce que tu sais que tu me rends fou
Avec ta croix, avec tes clous

Mais oui je sais, tu m'as sauvé
Et puis t'es mort abandonné
Ange Animal, moi je m'affole
Devant tes pleurs, tes paraboles

Quand je suis cloué sur la misère
Comme sur le pire des calvaires
J'ai comme le goût de te maudire
Mais je continue à te mentir

À te mentir jusqu'au beau temps
Jusqu'au beau temps des fleurs nouvelles
Jusqu'à l'éclair des nouveau-nés
Jusqu'au soleil ensoleillé

Moi j'admirais quand j'étais petit
Ange Animal, ange mon ami
Est-ce ta faute, est-ce la mienne
Dans le bras de la côte, si tout se déchaîne

Ange Animal, Ange Amical
Je pense à toi quand ça va mal
Tu me pognes le coeur quand je suis couché
Ange Animal, vas-tu me lâcher

Ange Animal, frère d'hôpital
Pourrais-tu me dire qu'est-ce qu'il faut faire
Après qu'on a plongé ses nerfs
De corps mortel en drame d'âmes

Comment comment ne pas te dire
Que des soldats de mon espèce
Yen a à l'est, y en a à l'ouest
Qui veulent aimer avant de mourir

Est-ce possible d'avoir la paix
Quand ces guerres sales qu'on ne fait pas
On les voit toutes à la télé
Comme si on était en train de se tuer

Tous ces bulletins de mauvaises nouvelles
Crachent un bilan tellement cruel
Après les mots, les chiffres tombent
Comme de la terre sur nos tombes

J'espère qu'ailleurs on nous pardonne
On est si seuls contre la nuit
Qui noie nos vies de carnaval
Dans une mer de temps fatal

C'est avec toi que je marche encore
Du Sud au Nord jusqu'à l'aurore
T'es ma boussole, t'es ma survie
Ange Animal, ange mon ami
Ange Animal, ange mon ami

Voir aussi :

3 Comments

  1. Bloom329

    2014/05/22 at 9:51

    tres bon comme ressources d’information mais mettais plus d’extrait de ses poems
    merci
    bloom329

  2. micheline dupuis

    2015/01/20 at 3:02

    Je cherche le texte de concordanciel de gilbert langevin. Merci.

  3. Annie

    2015/05/08 at 12:57

    Il a été publié dans le recueil Poévie des textes de Gilbert Langevin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>