Gens du pays

Vanier, Georges

Vanier, Georges

Georges Vanier

Georges Vanier, futur 19e gouverneur général du Canada, naît à Montréal, le 23 avril 1888. Baptisé Georges-Philéas Vanier, il fait ses études classiques au collège Loyola de Montréal. Il obtient ensuite un diplôme en droit de la section de Montréal de l'Université Laval.

Durant la Première Guerre mondiale, Georges Vanier est l'un des membres fondateurs du 22e batallion canadien français du Corps expéditionnaire canadien, qui deviendra en 1920 le célèbre Royal 22e Régiment. Il est décoré de la Croix militaire (Military Cross) en 1916. En 1918, il perd sa jambe droite à Chérisy, en France lors d’une offensive alliée. Il reçoit l'Ordre du Service distingué (Distinguished Service Order – DSO) et la barrette à la Croix militaire en 1919. Il revient à Montréal pour y exercer le droit, où Il épouse Pauline Archer le 29 septembre 1921 (le couple aura cinq enfants).

En 1921, il est nommé aide de camp du Gouverneur général lord Byng et il prend le commandement du Royal 22e Régiment en 1925.

En 1928, débute sa carrière diplomatique, lors de sa nomination à la délégation militaire du Canada pour le désarmement auprès de la Société des Nations.

En 1941, Georges Vanier est nommé commandant du district militaire de Québec. Il est promu général de division en 1942. Il est nommé premier ambassadeur du Canada en France après sa libération, en 1944, poste qu'il occupe jusqu’en 1953.

Georges Vanier, est nommé gouverneur général du Canada le 1er août 1959. Il devient ainsi le premier Québécois et premier francophone à occuper le poste. Il meurt en 1967 à Ottawa, avant la fin de son mandat comme gouverneur général. Il est inhumé, avec son épouse Pauline Archer de Vanier, à la Citadelle de Québec. L'île Vanier et l'île Pauline ont été nommées ainsi en l'honneur de Georges Vanier et de sa femme. Une station du métro de Montréal porte le nom de station Georges-Vanier. Un quartier de la ville de Québec porte son nom. En Ontario, une ville – la ville de Vanier (Eastview, aujourd’hui, secteur d’Ottawa), a été nommée en son honneur en 1969. La promenade Vanier et le parc Richelieu-Vanier y honorent son nom.
 
À Montréal, une bibliothèque publique porte également le nom de Georges-Vanier, ainsi qu’une école secondaire à Laval, une école secondaire à Québec et une autre à Montréal (école secondaire Georges-Vanier dans l’arrondissement de Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension). À Brossard, une école primaire porte le nom de Georges-P.Vanier. Le Cégep Anglophone Vanier College est nommée en son honneur. En Ontario le nom de Georges Vanier portent l’École catholique Georges Vanier à Smooth Rock Falls, l’École secondaire Georges-P.-Vanier à Hamilton, l’École catholique Georges P. Vanier à Windsor, l’école secondaire anglophone de Toronto, Ontario Georges Vanier Secondary School. Plusieurs rues et boulevards à Saguenay, Montréal, Québec, Laval, Roxboro portent le nom de Georges-Vanier.

georges vanier

Portrait officiel de l'honorable Georges Vanier, 19e gouverneur général du Canada

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>