Gens du pays

Berliner, Émile

Berliner, Émile

Émile Berliner

Sans Émile Berliner, notre vie serait différente.

En effet, sans l'ingéniosité de ce Montréalais, nous n'aurions pas de gramophones ni de disques. C'est également à lui que nous devons l'existence du microphone.

On pourrait s'attendre à ce que l'humanité se souvienne de ce génial inventeur.

Et pourtant, son nom est méconnu et sa ville d'adoption semble se désintéresser totalement de sa vie: observez les dates sur le panneau qui indique l'entrée du parc dédié à sa mémoire.

Montréal, la ville où il a travaillé pendant plusieurs dizaines d'années, a oublié l'année de son décès !

Voici quelques informations sur Émile Berliner :

Il est né en Allemagne le 20 mai 1851.

En 1870, le jeune Berliner décide de traverser l'Atlantique et s'installe d'abord à Washington. Puis, vers 1900, il vient s'établir à Montréal.

Le 4 juin 1877, la première invention qui immortalise le nom d'Émile Berliner est brevetée : Le microphone, que la compagnie Bell achète immédiatement et fait diffuser.

En septembre 1877, Berliner invente le gramophone ainsi que le disque et la matrice pour imprimer les disques. L'année suivante, il commence à fabriquer ces disques.

En 1890, la revue Scientific American déclare que ces deux découvertes ont changé la destinée de l'humanité.

Le 22 décembre 1900, sa compagnie, la Berliner Gram-o-Phone Company (c'est sous cette orthographe que la compagnie fera sa publicité pendant de nombreuses années), commence ses activités.

Le gramophone est commercialisé à partir de 1900 par une compagnie fondée par Émile Berliner et qu'il choisit d'installer à Montréal.

Le magasin et les bureaux sont situés au 2315 rue Sainte-Catherine et la manufacture au 367-368 rue de l'Aqueduc (aujourd'hui rue Lucien L'Allier).

emile berliner

La plus ancienne publicité de la compagnie Berliner remonte à novembre 1900 dans le Canadian Magazine et mentionne qu'à partir de cette date, les gramophones sont fabriqués au Canada.

Le 16 juillet 1900, Emile Berliner enregistre au Bureau des brevets la marque de commerce de sa compagnie : le chien Nipper écoutant un gramophone.

La compagnie produit différents types de gramophones et des disques de sept pouces (18 cm), de dix pouces (25.5 cm) et le De Luxe de douze pouces (30 cm). Les premiers disques, gravés d'un seul côté, présentaient au verso l'image de Nipper. Ce n'est qu'en 1908 que l'on commence à les graver des deux côtés.

Émile Berliner décède le 3 août 1929, suite à une crise cardiaque. 

Par : Janine Lupu

Parc Émile Berliner

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>