Gens du pays

Montpetit, Édouard

Montpetit, Édouard

Édouard Montpetit

Professeur, économiste, avocat, écrivain, fondateur de l’École des sciences sociales économiques et politiques de l’Université de Montréal, Édouard Montpetit est né à Montmagny le 26 septembre 1881. Il fut le benjamin de quatorze enfants, dont sept seulement survécurent. L’enfance d’Édouard Montpetit s'est passée à Montréal, où sa famille a emménagé peu après sa naissance. En 1901, Édouard Montpetit obtient un baccalauréat ès arts au Collège de Montréal, et trois ans plus tard une licence en droit à l’Université Laval de Montréal.

En 1905, à l’âge de 24 ans, il épouse Hortense Varin et la famille aura deux enfants, Guy et André.

En 1907, Édouard Montpetit se voit accorder la première bourse officielle du Québec à Paris, ville où il obtient un diplôme en sciences politiques et un autre en sciences sociales.

Après son retour au Canada M. Montpetit commence à travailler à l’Université de Montréal, puis, en 1917, il obtient un doctorat en droit de l’Université Laval de Montréal.

En 1940 il reçoit un autre diplôme, cette fois de l’Université de Montréal, en sciences politiques, économiques et sociales. Durant sa carrière à l’Université de 1920 à 1950, Édouard Montpetit occupe plusieurs postes, dont celui de secrétaire général, de doyen de la faculté des Sciences sociales et de membre de la Commission d’administration. En 1920, il fonde l’École des sciences sociales.

edouard monpetit

Édouard Montpetit donne des cours d’économie politique et commerciale, de statistiques, de droit commercial et constitutionnel, de droit civil.

En 1917, l’Université d’Ottawa lui remet un doctorat honoris causa. En 1935, il reçoit un doctorat honoris causa en lettres de l’Université de Poitiers en France, un deuxième en sciences commerciales décerné par l’Université de Montréal et un autre en droit de l’Université de Lyon. En 1944, il reçoit un doctorat honorifique en droit de l’Université McGill. En 1952, l’Université Laval décerne au Docteur Montpetit un doctorat honoris causa en sciences sociales.

En 1921, Édouard Montpetit et le chanoine Chartier se rendent à Rome pour traiter devant le pape du thème de l’autonomie de l’Université de Montréal. En 1927, le pape promulgue la bulle papale qui consacre cette autonomie.

Édouard Montpetit est décédé en 1954, à l’âge de 72 ans.

M. Léon Lorrain dit lors de ses funérailles: «Non seulement a-t-il instruit une légion d’étudiants dont il a favorisé le succès, non seulement a-t-il orienté ses auditeurs et lecteurs vers les problèmes économiques, mais encore il a formé une élite qui prolonge son oeuvre et assure la relève.»

En 1967, un monument en sa mémoire fut érigé sur le campus de l’Université de Montréal. Le nom de l’Avenue Maplewood, qui longe l'université, fut changé en celui de Boulevard Édouard-Montpetit.

Édouard Montpetit a écrit plusieurs livres: La surveillance française au Canada, Au service de la tradition française, Pour une doctrine, Sous le signe de l’Or, Les cordons de la bourse, Le front contre la vitre, D’azur à trois lys d’or, La conquête économique, La conquête économique II, La conquête économique III, Reflets d’Amérique, Propos sur la montagne, Souvenirs – vers la vie, Souvenirs – vous avez la parole, Souvenirs – Aller et retour. Édouard Montpetit a également écrit plus de cent cinquante articles dans différentes revues et journaux.

La Société canadienne des postes a rendu hommage à ce grand universitaire, auteur et orateur, et a émis un timbre dédié à Édouard Montpetit et qui souligne sa contribution à la diplomatie canadienne. En effet, il fut le représentant du Canada à la 16e assemblée de la Société des Nations, dans les années 1930, à Genève.

monument édouard montpetit

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>