Gens du pays

Benhabib, Djemila

Benhabib, Djemila

Djemila Benhabib

Née en Ukraine en 1972 d’une mère chypriote grecque et d’un père algérien, Djemila Benhabib a grandi à Oran en Algérie dans une famille de scientifiques, ouverte et cultivé,  engagée dans les luttes politiques et sociales.

Très tôt, elle prend conscience de la condition subalterne des femmes de son pays et se fraye un chemin dans une société d’hommes où la violence à l’égard des femmes est plus qu’anodine. La nécessité de se battre individuellement et collectivement s’impose dans sa vie d’une façon naturelle.

Djemila milite en faveur de la démocratie et des droits des femmes.

Condamnée à mort par les islamistes, elle se réfugie en France en 1994 puis s’installe au Québec en 1997, où elle fait des études en physique, en science politique et en droit international.
 
Avant de travailler au gouvernement fédéral et au parlement canadien, elle se consacre au journalisme et fait de nombreux reportages à travers le monde, notamment au Moyen-Orient où elle rencontre d’éminents intellectuels et sonde le pouls de la rue.
 
En 2009, Djemila Benhabib se fait connaître en publiant son premier essai Ma vie à contre-Coran, une femme témoigne sur les islamistes qui constitue un vibrant plaidoyer pour l'égalité, la laïcité et le vivre-ensemble au-delà des carcans ethniques et religieux (VLB éditeur, 24$, disponible en librairies).

C’est dans cette optique, qu’elle met à nu l’islam politique et dénonce ses stratégies d’instrumentalisation des communautés musulmanes.

Le livre a suscité beaucoup d’intérêt aussi bien au Québec, qu’en Europe, qu’en Algérie et a été salué aussi bien par la critique que par le grand public.

Finaliste pour le prix du Gouverneur général du Canada 2009, il remporte le prix des Écrivains francophones d’Amérique. Quant à Djemila Benhabib, en novembre 2009 au Sénat français, elle est consacrée Femme debout dans le monde par deux organismes féministes français dont l'un a été fondé par Simone de Beauvoir. Le magazine québébcois Châtelaine la classe parmi les cinquante femmes qui ont marqué le Québec les cinquante dernières années et s'est vu attribuer le Prix Femmes de mérite 2010 du YWCA dans la catégorie communications.

Pour plus d’information sur l’auteure, veuillez visiter son site Internet officiel à l’adresse: www.djemilabenhabib.com

djemila benhabib

Djemila Benhabib

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>