Gens du pays

Cartier, Jacques

Cartier, Jacques

Jacques Cartier

Jacques Cartier est né à Saint-Malo en 1491 (probablement entre le 7 juin et le 23 décembre), mais nous ne savons presque rien sur son enfance. On peut supposer toutefois qu'il joua sur les grèves et dans le port de sa ville natale. Cartier se sera ainsi familiarisé avec la vie des marins, ce qui ne pouvait manquer de lui donner le goût de l'aventure.

Mais il n'apparaît sous les projecteurs de l'histoire que lorsque François Ier, suivant en cela la recommandation de Jean Le Veneur, le nomme à la tête d'une expédition vers le Nouveau Monde.

Le 21 avril 1534, il s'embarque à Saint-Malo, pour le compte du roi François Ier, pour aller découvrir les terres de l'ouest et il aborde quelques mois plus tard au Canada. Il suit les traces des pêcheurs bretons, basques et normands et explore le golfe du Saint-Laurent, à la recherche d'un passage vers l'Asie.

Avec ses deux navires, chacun ayant environ 60 tonneaux et un équipage de 61 hommes, il prend possession du pays le 24 Juillet 1534 en plantant une croix à Gaspé. (nous en parlons dans notre article sur la Découverte du Canada). Il prend contact avec des Micmacs dans la baie des Chaleurs et plus tard avec des Iroquois dans la baie de Gaspé.

Il sonde toutes les baies et anses, mais l'île d'Antocosti, qu'il prend pour une prolongation de la barrière continentale, lui fait rater l'entrée du grand fleuve.

jacques cartier

Il entreprend son deuxième voyage au Canada le 19 mai 1535, avec trois navires cette fois, la Grande-Hermine, la Petite-Hermine et l'Émerillon.

Voici un extrait de son rapport sur ce voyage: «Du consentement des capitaines et du bon vouloir de tous, chacun se confessa, et nous reçûmes tous ensemble notre Créateur en l'église cathédrale de Saint-Malo».

C'est lors de cette deuxième expédition qu'il remonta le Saint-Laurent, sans se douter que c'était un des plus grands fleuves d'Amérique du Nord. Le 2 octobre, Cartier se rend jusqu'à Hochelaga (Montréal) et donne le nom de Mont-Royal à la montagne tout près. Sa description de la société amérindienne fait de lui l'un des premiers ethnologues du Canada.

Au voyage idéal de l'année précédente suit l'enfer d'un premier hiver à Stadaconé : une maladie mystérieuse – le scorbut, cause la mort de nombreux marins. Cartier perd près du tiers de son équipage et il rentrera en France le 16 juillet 1536.

Il part pour un troisième voyage le 23 mai 1541, et son retour eut lieu à la fin d'août ou au début de septembre 1542. Cartier quitte la France avec cinq navires et 376 hommes. Ce voyage s'effectue sous le commandement de François de La Roque, seigneur de Roberval qui part deux semaines plus tard. Ce voyage constitue une première tentative de colonisation. Jacques Cartier et ses hommes passent un hiver pénible à Cap-Rouge. Les hostilités avec les populations iroquoises et la maladie le dissuadent finalement d'y implanter une colonie.

Il préfère ne plus attendre le sieur de Roberval comme prévu et choisit de retourner en France pour exhiber l'or et les diamantes qu'il croit avoir trouvés. Il croise les navires de La Roque à Terre-Neuve, à l'endroit où se trouve aujourd'hui le port de Saint John's.

Roberval intime à Cartier l'ordre de faire demi-tour et de se conformer aux ordres du roi désireux d'établir une colonie en Amérique du Nord. Mais attiré par la gloire qui peut lui procurer la découverte des diamants et de l'or, Cartier désobéit. Il apprend à Saint-Malo que son or et ses diamants ne sont que pyrite de fer et quartz. De cette mésaventure vient l'expression faux comme diamants du Canada.

Tombé en disgrâce, mais nullement inquiété par sa désobéissance, l'explorateur se retire dans sa demeure de Limoïlou, près de Saint-Malo.

A-t-il fait un quatrième voyage? les avis sont partagés…

En tous cas, c'est dans sa ville natale que Jacques Cartier meurt le 1er septembre 1557.

L'Hermine

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>